Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 02.10.2015   Retour à l'aperçu

FEPS: les églises suisses participent à l’écriture de thèses pour l’Évangile - 8 villes suisses font partie du parcours européen des cités de la Réforme

[Credits] « Nos thèses pour l’Evangile » : une grande partie des protestants suisses a déjà rejoint l’action"

Les Eglises membres de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse FEPS sont déjà 20 à participer à l’écriture de nouvelles « thèses pour l’Evangile » : 500 ans après Martin Luther, les protestants suisses vont renouveler en 2017 son fameux affichage de thèses.

En 1517, Martin Luther affichait ses 95 thèses au portail de l’église de Wittenberg. Il déclenchait ainsi la Réforme en Europe. Le temps est venu, 500 ans plus tard, d’un nouvel élan. La FEPS a donc lancé l’an dernier le processus « Nos thèses pour l’Evangile » et 26 Eglises protestantes de Suisse ont reçu la brochure « 40 thèmes pour cheminer », préparée par l’Eglise protestante unie de France.

Vingt Eglises ont déjà amorcé le processus dans leur canton. De Saint-Gall à Genève, des Grisons à Fribourg, 40 thèmes sont discutés : paroissiens et paroissiennes, pasteurs et pasteures et responsables d’Eglise mettent en commun réflexions, impressions et expériences vécues de la foi. Les thèmes proposés couvrent un large spectre, avec des questions comme « Y a-t-il plusieurs Dieu(x) unique(s) ? », ou « Libre, oui, mais comment ? ». Le champ des interrogations s’étend à l’éthique protestante dans le travail, au repos dominical, à la responsabilité face à l’environnement, à la pauvreté et à la vieillesse.

Les Eglises peuvent dès à présent publier leurs thèses, pour en inspirer d’autres. Une plateforme est mise à leur disposition sur le site Internet du jubilé de la Réforme en Suisse, à l’adresse www.ref-500.ch/fr. Par ailleurs, la brochure des thèmes peut y être commandée et téléchargée. Un set de cartes postales offre un bon moyen de lancer l’invitation à d’autres. Dans une vidéo, la responsable de projets Bettina Beer-Aebi explique pourquoi il vaut la peine de participer.

Les thèses formulées seront collectées au niveau cantonal jusqu’en été 2016. La FEPS en exposera une première synthèse aux Eglises durant son assemblée des délégués d’automne, le 7 novembre 2016, en présence d’invités nationaux et internationaux. Cette synthèse sera discutée au sein des Eglises en 2017, puis présentée dans les manifestations internationales comme essence de la foi réformée en Suisse.

A noter : certaines thèses sont débattues sur la page Facebook de ref.ch (en allemand seulement). Pour participer : https://www.facebook.com/refpunktch

Huit villes suisses font partie du Parcours européen des cités de la Réforme 2016-2017"

Genève, Bâle, Berne, Coire, Lausanne, Neuchâtel, le Haut-Toggenbourg et Zurich constitueront les huit étapes suisses du « Parcours européen des cités de la Réforme » qui, de novembre 2016 à mai 2017, reliera quelque 60 lieux dans toute l’Europe. Le Parcours européen commence à Genève, cité de Calvin et siège du Conseil œcuménique des Eglises COE et s’achève à Wittenberg, fief de Luther.

Chacune des étapes accueillera pendant 36 heures le camion du parcours européen des cités de la Réforme. L’Eglise locale invitera les partenaires régionaux et œcuméniques et la population à une fête au cours de laquelle les liens de la région avec l’histoire de la Réforme seront mis en évidence. Les villes suisses permettront elles aussi de découvrir une image variée de la Réforme, du Léman au lac de Constance. Certains éléments des huit étapes suisses seront ensuite présentés lors de l’exposition universelle organisée de mai à septembre 2017 à Wittenberg, ville de Luther, dans le cadre de la commémoration des 500 ans de la Réforme.

Une étape historique"

Le Parcours européen des cités de la Réforme est un projet proposé par l’Eglise protestante en Allemagne EKD, la Communion d’Eglises Protestantes en Europe et la Fédération des Eglises protestantes de Suisse dans le cadre du Jubilé de la Réforme 2017. Lors de la Conférence de presse de l’EKD, la représentante de la Suisse, Charlotte Kuffer, ancienne présidente de l’Eglise protestante de Genève s’est dite extrêmement réjouie qu’« après 500 ans, le jubilé de 2017 réunisse – pour la première fois – toutes les tendances du protestantisme ; c’est une étape à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de nos Eglises ».

Parcours du camion en Suisse"

En Suisse, le camion du Parcours européen fera les haltes suivantes :

Genève : 3 - 4 novembre 2016

Les étapes suisses du parcours européen pourront aussi être découvertes par voie électronique. Une application spécifique iOS et Android conduira les utilisateurs dans une visite guidée multimédia de ces huit villes. Cette application gratuite sera présentée en été 2016 par la Fédération des Eglises protestantes de Suisse, en collaboration avec les Eglises concernées et des villes suisses labellisées « cités de la Réforme ».

Berne, le 16 septembre 2015


Source: FEPS

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"