Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 02.10.2015   Retour à l'aperçu

Le Conseil oecuménique des Églises et l’UNICEF signent un accord de partenariat mondial pour promouvoir les droits des enfants

[Credits] GENÈVE/NEW YORK– Le Conseil œcuménique des Églises (COE) et l’UNICEF ont signé aujourd’hui un accord de partenariat aux termes duquel ils s’engagent à collaborer pour soutenir les droits de l’enfant en privilégiant initialement deux grands problèmes : la violence envers les enfants et le changement climatique."

L’UNICEF collaborera avec les membres du COE – plus d’un demi-milliard de chrétiens appartenant à 345 églises membres dans 140 pays – afin de reconnaître, suivre et promouvoir les droits de l’enfants au sein de leurs communautés et congrégations. Ce partenariat permettra d’accroître les connaissances de l’UNICEF sur les droits de l’enfant et la prévention de la violence grâce au patrimoine théologique du COE et à son engagement de longue date en faveur des enfants, en vue d’amener un changement positif pour tous les enfants du monde.

« Le Conseil œcuménique des Églises est bien placé pour répondre à l’appel de la communauté internationale à contribuer à la création d’un monde digne des enfants. D’un point de vue confessionnel, nous demanderons aux églises membres d’améliorer la vie des enfants en développant et en appliquant des principes et des outils pour les droits de l’enfant », a dit le Révérend Olav Fykse Tveit, Secrétaire général du Secrétariat du Conseil œcuménique des Églises.

Le COE et l’UNICEF possèdent tous deux de solides antécédents en matière de lutte contre la violence envers les enfants. Le Conseil œcuménique des Églises a mis en place l’initiative « Une décennie pour vaincre la violence 2001-2010 » tandis que le récent rapport de l’UNICEF sur le sujet, Cachée sous nos yeux, met en lumière l’ampleur et le caractère omniprésent du problème en lançant un appel à l’action à tous les niveaux de la société.

Le changement climatique est en voie de porter atteinte aux droits fondamentaux de l’enfant et ce sont les enfants issus des familles les plus défavorisées qui en souffriront le plus. Le partenariat cherchera à exercer une influence sur les comportements afin de réduire les empreintes carbones grâce à un travail de collaboration destiné à mieux sensibiliser les populations et mettre fin aux pratiques préjudiciables. Il mettra à profit les données solidement étayées recueillies par l’UNICEF sur l’effet négatif du changement climatique sur les enfants en faisant jouer la grande influence qu’a le COE sur les familles et les communautés.

« L’engagement des dirigeants du COE à soutenir le rôle des jeunes comme vecteurs de changement témoigne des objectifs de l’organisation, à savoir l’application et le suivi des droits de l’enfant dans le monde entier », a dit Liza Barrie, Responsable à l’UNICEF du service des partenariats avec la société civile. « Nous sommes ravis de collaborer avec eux et invitons d’autres parties prenantes – des partenaires de programme et de financement – à se joindre à cette nouvelle initiative conjointe. »

Le partenariat mettra sur pied des directives, « Outils et principes en matière de droits de l’enfant à l’usage des églises », qui préciseront les mesures que peuvent prendre les membres des églises pour défendre les droits des enfants. En s’appuyant sur les normes, les initiatives et les pratiques optimales existantes, ces directives présenteront une vision des églises comme championnes des droits de l’enfant. Elles aideront les églises membres du COE, les partenaires spécialisés et œcuméniques à appliquer les « Principes » dans leur propre domaine mais aussi à défendre les droits de l’enfant au sein de l’ensemble de la communauté, en terme de comportement individuel et de politiques publiques à la fois.

De plus, les membres intéressés pourront suivre une formation à l’éthique organisée par Arigatou International. Cette organisation confessionnelle d’envergure mondiale utilisera le modèle qu’elle a développé avec l’UNICEF et l’UNESCO, « Apprendre à vivre ensemble », pour offrir des séances de formation sur les droits de l’enfant au sein des congrégations.

Le COE et l’UNICEF tiendront un séminaire à Genève le 19 novembre à la veille de l’anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant (20 novembre). Les participants débattront des phases initiales de l’engagement au niveau national.

18 septembre 2015


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"