Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 13.03.2015   Retour à l'aperçu

La FEPS salue la décision du Conseil fédéral suisse d'accueillir un contingent de 3000 réfugiés syriens

[Credits] Accueil de 3 000 réfugiés syriens : les Eglises protestantes saluent la décision du Conseil fédéral

La Fédération des Eglises protestantes de Suisse FEPS salue la décision du Conseil fédéral d’accueillir un contingent de 3 000 réfugiés de Syrie au cours des trois prochaines années. La FEPS s’implique depuis des années auprès des autorités pour que la Suisse augmente son aide à la population de cette région qui subit depuis quatre ans une des plus grandes catastrophes humanitaires de l’Histoire. Le Conseil de la FEPS se prononçait déjà en 2009 pour l’accueil de contingents de réfugiés provenant de régions en crise.


Lors de sa visite en Suisse le 3 décembre 2014, le patriarche Ignatius Ephrem II Karim de l’Eglise orthodoxe syrienne, avait témoigné de la situation catastrophique prévalant en Syrie et dans les pays voisins. Les chrétiens sont la minorité la plus menacée dans toute cette région ravagée par une guerre civile. Dans les camps de réfugiés aussi, les chrétiens sont prétérités du fait de leur appartenance religieuse, comme en a témoigné le patriarche à Berne. La FEPS salue la décision des autorités de travailler en étroite collaboration avec le Haut-Commissariat pour les réfugiés HCR à la mise en œuvre de la décision du Conseil fédéral. Le HCR tient compte de la vulnérabilité des personnes à accueillir et de la nécessité de leur offrir protection dans le cadre de ses programmes de réinstallation de réfugiés dans des pays tiers. Or les minorités religieuses, et notamment la population chrétienne, sont tout particulièrement vulnérables dans cette région du globe.

Les Eglises sont disposées à coopérer – comme elles le font déjà – avec les autorités en proposant des programmes d’encadrement et d’intégration sociale pour les réfugiés accueillis par la Suisse et dans la recherche de places d’hébergement. L’œuvre d’entraide CAPNI (Christian Aid Program North Iraq), soutenue entre autre par l’Eglise réformée zurichoise, est par ailleurs active dans la région.

Lors de l’assemblée des délégués d’automne 2014, les délégués avaient adopté à l’unanimité une résolution des Eglises de Berne-Jura et Soleure demandant à la Confédération d’accueillir 5 000 réfugiés syriens et d’augmenter son aide dans la région, une résolution remise au Conseil fédéral à fin novembre 2014 par le président du Conseil Gottfried Locher. Les Eglises protestantes prennent donc connaissance avec satisfaction des autres mesures pour les victimes du conflit syrien que le Conseil fédéral a annoncées vendredi dernier.

-.-.-.-

Berne, 10.03.2015


Source: Fédération des Eglises protestantes de Suisse

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"