Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 14.05.2015   Retour à l'aperçu

CCEE-KEK: pour une Europe de la liberté

[Credits] La liberté et les libertés : une approche chrétienne

La réunion annuelle du Comité Conjoint CCEE-KEK a eu lieu cette année à Rome du 6 au 8 mai à l'invitation du cardinal Angelo Bagnasco, Président de la Conférence épiscopale italienne et Vice-président du CCEE.


Les participants se sont réunis pour discuter du thème: La liberté et les libertés : une approche chrétienne. Des réflexions du point de vue catholique, protestant et orthodoxe ont été offertes.

Un point culminant de la réunion a été l'audience avec le Pape François, jeudi 7 mai. Le Saint Père a souligné la nécessité pour les Eglises en Europe de trouver « des réponses communes aux problèmes que la société contemporaine pose à nous, chrétiens ».

Les participants ont également rencontré l'ambassadeur britannique auprès du Saint-siège, Sir Nigel Baker, qui a souligné que les Etats et les églises partagent un intérêt commun dans la préservation des valeurs chrétiennes pour le bien et la promotion de la démocratie et la paix en Europe.

Le cardinal Kurt Koch, Président du Conseil pontifical pour l'unité des chrétiens, a salué les participants le vendredi matin.

La réunion de Rome a été marquée par des moments de prière selon les différentes traditions des confessions chrétiennes présentes à la réunion.

Les participants ont conclu leur réunion en adoptant le message suivant sur le thème de la réunion:

Pour une Europe de la liberté

Message du Comité Conjoint

du Conseil des Conférences Episcopales d’Europe (CCEE) et de la Conférence des Eglises Européennes (KEK)

Rome, 6-8 mai 2015


Nous, les européens, nous jouissons d’une immense liberté dans notre vie quotidienne. Nous avons une dette à l’égard des générations précédentes qui ont lutté pour construire un ordre social dans lequel le bien commun et la liberté des personnes puissent coexister harmonieusement.

A l’occasion du 70ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, nous faisons mémoire de notre lutte intense et, parfois même violente, contre les idéologies porteuses de mort. Cette lutte pour la liberté a mené à la Convention pour la Protection des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales, qui souligne le fait que la liberté est toujours associée à des devoirs et à des responsabilités.

À l’ombre de ce moment obscur de l’histoire, nous souhaitons renouveler notre engagement pour une vision de la liberté qui soit avantageuse pour tous.

Dans une Europe pluraliste nous sommes convaincus de la nécessité d’une vision chrétienne de la liberté humaine. A nos yeux, cette liberté fait partie de notre être car Dieu nous a crées libres. Notre liberté chrétienne est un don de Dieu enraciné en Jésus Christ et il nous appelle à une vie de service réciproque. Le Christ nous pose un défi : utiliser notre liberté pour réaliser le Royaume de Dieu ici et maintenant. Il n’y a pas d’autre liberté que la liberté avec et pour les autres.

Il n’est pas rare que la liberté, qui se base sur la vérité, s’oppose à celles que l’on retrouve si souvent ailleurs dans nos sociétés. Trop souvent nous faisons face à des interprétations de la liberté entendue comme satisfaction individuelle et consommation vidée de sens.

Dans le cadre de notre rencontre de Rome, nous avons abordé un certain nombre d’aspects de la liberté adressée à la responsabilité envers Dieu et envers notre prochain :


•Nous souhaitons une liberté qui dénonce l’oppression et la violence contre les femmes, opérée au nom de toute religion.

• Nous souhaitons une liberté qui sauve les migrants dans la Méditerranée, qui s’engage à mettre un terme aux causes de la migration désespérée et qui permette à tous de vivre en paix dans leur propre pays d’origine.

• Nous souhaitons une liberté qui exprime des paroles de solidarité contre les préjugés sur les Roms.

• Nous souhaitons une liberté qui s’engage à mettre un terme à l’esclavage et au trafic des êtres humains des temps modernes dans le monde entier, conformément à la demande des leaders religieux du 2 décembre dernier sur l’abolition de l’esclavage.

• Nous souhaitons une liberté qui définisse la Création comme don sacré, surtout en ce moment, alors que les communautés religieuses souhaitent partager leur réflexion sur les questions environnementales et désirent accompagner les colloques de Paris (COP21) sur le changement climatique qui aura lieu en décembre.

• Nous souhaitons une liberté qui choisisse l’espérance au lieu du désespoir, et qui vive dans la solidarité avec les jeunes qui s’efforcent de s’approcher du monde du travail et de fonder une famille.

• Nous souhaitons pouvoir faire appel à nos cœurs libres et à nos esprits libres pour soigner les blessures et pour promouvoir l’espérance dans notre monde affligé, mais pourtant béni !

Soixante-dix ans après la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, nous prions pour la paix en Europe et dans le monde ; une paix qui doit toujours être le fruit de la justice.

Dans tout ce que nous faisons, nous devons toujours entendre l’éco du cri qui se dégage des Ecritures : « Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par la charité, serviteurs les uns des autres » (Galates 5, 13).

KEK

- Rt. Rév. Christopher Hill, Evêque de Guildford et Président KEK

- Très Révérende Karin Burstrand, Église de Suède, Vice-présidente KEK

- Métropolite Emmanuel de France, Métropolie Grecque-Orthodoxe de France (Exarchat du Patriarcat Œcuménique), Vice-président KEK

- Révérende Adriana Florea, Église Évangélique A.B. en Romania

- Révérende Silke Tosch, Union des Eglises Evangéliques Libres en Allemagne

- Métropolite Joseph, Métropolie Orthodoxe Roumaine d’Europe Occidentale et Méridionale

- Rév. Archimandrite Ignatios Sotiriadis, Église de Grèce

- Rév. Guy Liagre, Secrétaire général KEK

CCEE

- Cardinal Péter Erd, Archevêque de Esztergom-Budapest, Président CCEE

- Cardinal Angelo Bagnasco, Archevêque de Gênes, Vice-président CCEE

- S.E.R. Mons. Angelo Massafra (OFM), Archevêque de Scutari-Pult, Vice-président CCEE

- S.E.R. Mons. Ján Babjak (S.J.) Archevêque de Prešov

- S.E.R. Mons. Roland Minnerath, Archevêque de Dijon

- S.E.R. Mons. Kevin McDonald, Archevêque émérite de Southwark

- Père Patrick Daly, Secrétaire général de la Comece

- Mons. Duarte da Cunha, Secrétaire général CCEE


Source: KEK-CCEE

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"