Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 06.05.2015   Retour à l'aperçu

Le COE en réunion pour renforcer le "pèlerinage de justice et de paix"

Participants et participantes à la réunion du Réseau des responsables œcuméniques de COE, à Genève. © COE/Albin Hillert[Credits] Le Conseil œcuménique des Églises (COE) a accueilli la réunion annuelle d’un groupe international de responsables des relations œcuméniques de plusieurs Églises membres du COE. La session de printemps de la réunion du Réseau des responsables œcuméniques a repris le thème de «pèlerinage de justice et de paix» comme inspiration pour apprendre, étudier dans la réflexion et discuter les dynamiques actuelles au sein du mouvement œcuménique.

Cette réunion s’est tenue du 29 avril au 1er mai à l’Institut œcuménique de Bossey.

Le pèlerinage de justice et de paix est un appel qui a été lancé au mouvement œcuménique lors de l’Assemblée du COE à Busan (République de Corée), fin 2013. La réunion à Bossey a été en grande partie consacrée à l’exploration du pèlerinage, afin d’étudier la signification de celui-ci pour le COE, ses Églises membres et la vie personnelle des membres du groupe.

Le programme couvrait de nombreux thèmes, permettant de donner un coup de projecteur sur les programmes du COE, parmi lesquels «les jeunes dans le mouvement œcuménique», «coopération et dialogue interreligieux» et «diaconie et témoignage public».

Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, a rejoint le groupe le 29 avril pour faire part de ses réflexions sur les activités et le rôle actuels du COE, inspirés par le pèlerinage de justice et de paix.

«Depuis Busan, nous avons développé nos collaborations dans le contexte du pèlerinage de justice et de paix. Nous n’avons pas entamé ce cheminement mais nous l’avons rejoint en cours de route avec d’autres. Il offre néanmoins au COE un point de mire et un cadre à notre vocation en tant que communauté fraternelle mondiale», a déclaré le pasteur Tveit.

Pour le pasteur Tveit, le réseau des responsables œcuméniques est crucial pour favoriser «un niveau essentiel de relations entre le Conseil et les Églises membres.»

Tout au long des quatre jours de la réunion, de nombreux membres du personnel du COE sont venus apporter leurs contributions au programme. Le 30 avril, une quarantaine de participants ont été invités à passer la journée au Centre œcuménique, à Genève, où les employés du bureau du culte et de la vie spirituelle du COE les ont guidés dans la prière.

Les participants à la réunion ont en outre bénéficié d’un éclairage sur le Forum chrétien mondial (FCM). Larry Miller, secrétaire général du FCM, a rencontré le groupe au Centre œcuménique et a présenté la vision du FCM et un grand nombre des thématiques sur lesquelles le FCM travaille, ainsi que sa place vis-à-vis du COE et ses contributions au mouvement œcuménique.

La réunion du Réseau des responsables œcuméniques visait quatre objectifs: donner l’occasion d’en savoir plus sur les activités actuelles dans la vie du COE, recevoir les suggestions des participants concernant les plans de programme, la vision et le travail visant à veiller à l’épanouissement de la communauté fraternelle d’Églises, proposer un espace favorisant les débats sur les questions auxquelles nos Églises sont confrontées aujourd’hui, et motiver un réseau fort et bien équipé de responsables des relations œcuménique dans les Églises membres du COE, offrant ainsi la possibilité de vivre la communion et de construire des relations professionnelles.

Martina Viktorie Kopecká, de l’Église hussite tchécoslovaque, est la plus jeune participante à la réunion. Elle a apprécié la «très bonne atmosphère de la réunion» et souligné les difficultés de réception du concept du pèlerinage dans différents contextes.

«Bien que la réception du concept de pèlerinage de justice et de paix soit un peu complexe pour certains ministères, paroisses et Églises, ce genre de réunion nous donne des moyens de mettre en pratique l’appel lancé par la Dixième Assemblée du COE», a-t-elle dit.

Martina Viktorie Kopecká est membre du Comité exécutif du COE et de la commission ECHOS du COE.

La réunion s’est refermée le 1er mai sur plusieurs séances consacrées à des thèmes tels que la coopération et le dialogue interreligieux, le travail de la Commission de Foi et constitution du COE et l’importance de la communication pour transmettre le message œcuménique.

Plus d’informations sur le pèlerinage de justice et de paix du COE

30 avril 2015


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"