Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 17.06.2015   Retour à l'aperçu

Connexio: l’actualité diaconale et missionnaire du mois

Participants à la table ronde à Lima, Pérou. Délégation suisse : Andreas Stämpfli, Anne Barth et Barbara Mazotti. [Credits] Diverses tables rondes se sont tenues à Lima (Pérou) les 17 et 18 mai, et à La Paz (Bolivie), les 19 et 20 mai 2015. Dans les deux villes, les dirigeants des églises méthodistes des pays concernés se sont rencontrés avec des représentants des églises partenaires et d’autres organisations venant de l’Europe et des USA.

A la table ronde du Pérou ont également participé les évêques du Chili et de la Bolivie donnant ainsi un signal à la fois fort et d’espérance en direction d’une collaboration renforcée entre les pays du Sud. Les évêques présents ont convenu d’inviter systématiquement à l’avenir des représentants des pays voisins afin de promouvoir une bonne collaboration. Ceci sera possible autant que nécessaire, par exemple dans le cadre de la formation du personnel pastoral, du travail parmi les migrants dans les régions frontalières ou encore dans le cadre de projets agricoles des deux côtés du lac Titicaca qui forme la frontière entre la Bolivie et le Pérou. Connexio a déjà donné son accord dans le passé pour soutenir des projets communs aux églises méthodistes au Chili, en Argentine et en Patagonie.

La table ronde en Bolivie a favorisé la rencontre de partenaires de longue date comme « Global Ministries » (organisation missionnaire mondiale de l’EEM), l’Église méthodiste anglaise et Connexio, avec des délégués des Conférences annuelles de l’Oklahoma, Texas et Illinois. Ce fut une initiative fructueuse car ces mêmes conférences soutiennent actuellement des projets similaires à ceux de Connexio, et cela a notamment permis de parvenir rapidement à des accords, les responsables concernés ayant pu faire connaissance les uns avec les autres.

Un nouvel évêque a été élu en Bolivie en décembre dernier ainsi que les responsables pour les autres fonctions dans l’Eglise. Ce grand changement est un défi pour tous, autant pour la transmission interne du savoir-faire de l’Eglise que pour la création de relations avec les organisations partenaires. En ce début de législature, la table ronde aura donc été d’une grande aide.

L’Eglise EEM de l’Ukraine apporte son aide aux réfugiés de l’Est du pays

La guerre civile à l’Est de l’Ukraine fait fuir de nombreuses personnes vers d’autres régions du pays. A l’Ouest, l’EEM locale a été activée et tente de porter aide aux réfugiés. Dans la ville de Uzhgorod par exemple, des familles méthodistes ont recueilli des réfugiés dans leurs habitations. L’église EEM locale apporte de l’aide à ces personnes déracinées, notamment avec de l’alimentation et des vêtements. Compte tenu de la situation économique précaire, cela représente une contribution financière élevée pour les paroisses, et Connexio a mis à disposition une somme de SFR 6'000.- pour permettre une aide d’urgence aux réfugiés autochtones à Uzhgorod.

Congé familial pour la famille Hofer

Nos collaborateurs au Congo, Daria et Roman Hofer prendront leur congé annuel de novembre 2015 à janvier 2016 en Suisse. Pour le moment ils disposent encore de beaucoup de temps libre, en semaine, pour participer et parler de leur travail au Congo dans des groupes de femmes, d’hommes ou encore dans des cellules de maison. Si cela vous intéresse, veuillez contacter le siège de Connexio. Daria et Roman Hofer vivent depuis le printemps 2013 au Congo avec Jaël et Noah de l’EEM. Daria assiste la direction de l’hôpital dans le cadre du développement stratégique, notamment lorsqu’il s’agit de faire des appels à des finan- cements auprès des organismes donateurs. Roman conseille les responsables pour la planification de leurs projets et les approvisionnements.

Initiative pour une prise de responsabilité des entreprises

De grandes entreprises avec leur siège en Suisse sont régulièrement mises à l’index pour un mauvais comportement: trop souvent, dans leurs activités internationales, elles ne respectent pas les droits de l’homme et les standards de l’environnement.

Le travail des enfants dans les plantations de cacao, des conditions de travail inhumaines dans les usines de textile, la pollution de l’environnement lors de l’exploitation des matières premières sont autant de pratiques qui vont à l’encontre de l’éthique auxquelles il convient de faire barrage. C’est à cet effet qu’une alliance entre organismes d’aide et entraide, de pro- tection de l’environnement et de défense des droits de l’homme a été lancée dans le but de rappeler les entreprises à leur devoir de responsabilité.

Le but : établir des règles contraignantes pour la protection des hommes et de l’environnement, y compris dans le cadre des activités internationales.

C’est ainsi que l’on pourra assumer une con- currence plus saine, d’autant qu’une grande partie des entreprises suisses œuvre déjà de manière exemplaire et qu’il conviendrait qu’elles ne soient pas handicapées par des concurrents peu scrupuleux.

Comment fonctionne cette initiative

Le Conseil d’Etat souligne le fait que les multinationales doivent à la fois respecter les droits de l’homme et les standards de l’environnement, mais laisse également de la place pour des règles auto proclamées. Cependant, au vu des scandales de ces dernières années, on s’aperçoit que ces dernières ne suffisent pas. C’est la raison pour laquelle que le texte de l’initiative prévoit qu’un devoir de diligence soit instauré dans les entreprises. Ce devoir de diligence exige que chaque entreprise vérifie que ses activités à l’étranger respectent bien les droits de l’homme et les standards de l’environnement, en tiennent compte dans leurs échanges et en fassent part dans leurs rapports d’activité. Au cas où elles n’appliqueraient pas ce devoir de diligence, elles pourraient être poursuivies en Suisse pour leurs activités dommageables. Face au risque de lourdes amendes et de dégrada- tion de leur image de marque, la plupart des entreprises concernées engageront pleinement leur responsabilité et prendront d’elles-mêmes les mesures indispensables.

Connexio s’engage depuis 2002, l’année du lancement du respect des engagements et activités à l’étranger et rassemble à cet effet des signatures pour cette initiative. Pour plus d’informations, voir le site www.connexio.ch/konzerninitiative ou se renseigner au bureau de Connexio.

Je vous remercie pour l’intérêt que vous portez au travail de Connexio et pour votre soutien, autant par votre engagement personnel que par votre intercession, ou encore par vos dons financiers.

Avec mes chaleureuses salutations,

Carla Holmes, Chargée de communication

Envoi des dons en France:

Par chèque libellé à l'ordre de l'UEEMF - Connexio adressé à:

Madame Pascale MEYER,
27 rue du Brotsch, F-67700 Otterswiller (avec mention expresse: «Connexio»)

Traduction: E. Fath

Annonce

18. - 29. septembre 2015: Voyage de rencontres en Pologne

Pour tout renseignement ou inscription, se rendre sur le site www.connexio.ch/fr/rencontres/voyages-de-rencontres.html ou auprès du secrétariat de Connexio


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"