Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 10.01.2015   Retour à l'aperçu

Attentat à Charlie Hebdo : diverses réactions (églises, DEFAP, ACO, Vivre Ensemble, UEPAL, FPF, Aumôneries de prison, Eglise méthodiste de Grande Bretagne)

[Credits] Églises: Il faut défendre la liberté d’expression

Les responsables d’église ont été unanimes pour condamner les attentats perpétrés par les terroristes et adressé leurs condoléances aux familles des victimes.

Le CNEF s’est dit choqué par l’assassinat. Les Évangéliques français sont maintenant plus motivés que jamais pour défendre la liberté de conscience et d'expression, lisait-on dans un communiqué de presse.

L'évêque luthérienne régionale de Munich Susanne Breit-Kessler déclare: "Nous devons insister pour que des espaces soient ménagés dans notre régime démocratique à la liberté de penser et de parler. Des lieux où il soit également possible de s’exprimer d'une plume acéré".

L'évêque luthérienne régionale de Munich Susanne Breit-Kessler demande: "Nous devons insister pour que des espaces soient ménagés dans notre régime démocratique à la liberté de penser et de parler. Des lieux où il soit également possible de s’exprimer d'une plume acérée".

Ce serait « un acte de pure barbarie » que d'écarter d'office la personne qui veut faire légitimement usage de son droit à la liberté d'expression. Nous devons dire effectivement ce qui est arrivé à Paris, appeler un chat un chat. Un «crime contre l’humanité a été commis, une attaque contre cela même qui constitue une culture libre et démocratique ».

Communiqué du Défap

Au-delà des personnes assassinées et de leurs familles endeuillées, les victimes de la fusillade qui a visé l'hebdomadaire Charlie Hebdo ont également pour nom liberté d’expression, libertés publiques, vivre ensemble. Que la peur se répande, que la société française se raidisse, qu’elle se fasse chaque jour plus intolérante et plus violente, que la méfiance entre cultures et entre religions devienne la norme, et les intégrismes auront gagné. Par les relations qu’il entretient entre Églises et par-delà les frontières, par le dialogue interreligieux dont il a fait une priorité, le Défap sait que vivre ensemble et différents est un combat. C’est lorsque chacun mesure le chemin à faire vers l’autre pour que la vie ensemble soit possible que le religieux peut devenir facteur de paix.

Réaction de l'ACO

L'Action Chrétienne en Orient, proche partenaire du Défap, souligne dans ce texte rédigé au lendemain du massacre perpétré au sein de la rédaction de Charlie Hebdo que l'attaque a été "unanimement condamnée, notamment par les représentants de toutes les religions". L'ACO souligne que le "terrorisme se nourrit d’une méconnaissance et d’une conception dévoyée de la religion".


Les assassins qui ont attaqué le journal Charlie Hebdo ont crié « Dieu est grand » et « le prophète est vengé ». Ces massacres ont été unanimement condamnés, notamment par les représentants de toutes les religions.

Réuni le lendemain de cette tragédie, le comité de l’ACO tient à exprimer ses condoléances aux familles des victimes et son indignation face à cette revendication d’agir au nom de Dieu.

Ce terrorisme se nourrit d’une méconnaissance et d’une conception dévoyée de la religion ; de nombreuses personnes, de nombreuses communautés religieuses, chrétiennes, musulmanes et autres, en Irak, en Syrie, au Nigéria, au Pakistan, etc... sont victimes du même terrorisme. Ceux qui se réclament du Dieu de la vie doivent rester vigilants et solidaires, et toujours à nouveau protester, au nom de leur foi, contre ces actes et ces idées mortifères.

Strasbourg, le 8 janvier 2015

Action Chrétienne en Orient

Réaction du collectif Vivre Ensemble

Le collectif Vivre ensemble, rejoint par le Secours Islamique, a diffusé un communiqué dénonçant un "attentat meurtrier contre la liberté d’expression qui cherche à instaurer la peur et la division".

Nous nous associons à la consternation et à l’élan de solidarité qui s’exprime face à l’assassinat des membres de l’équipe du magazine Charlie Hebdo et de deux agents des forces de l’ordre.

En premier lieu, nous voulons dire aux familles et aux proches de l’ensemble des victimes que nous partageons leur douleur.

Cet attentat meurtrier contre la liberté d’expression qui cherche à instaurer la peur et la division atteint l’ensemble des citoyens de notre pays. Plus que jamais nous devons affirmer les principes qui fondent notre société, rejeter l’intolérance et montrer qu’il n’y a pas d’autre voie contre la haine et la violence que le respect de l’autre et la solidarité.

Ensemble, et bien au-delà de nos associations, nous voulons plus que jamais construire un Vivre Ensemble fraternel, un monde où chacun a sa place.

Signataires :

ATD Quart Monde,
CCFD Terre Solidaire,
Emmaüs,
La Cimade,
Médecins du Monde,
le Secours Catholique,
le Secours Islamique

UEPAL : "Gardons-nous des discours exaltant les peurs"

La prière d'intercession de ce mois nous vient de l'UEPAL, à la suite de l'attaque contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo, qui a fait douze morts. Elle nous appelle à veiller face "à la haine. Aux amalgames. Au découragement."

David Pope, dessinateur au Canberra Times en Australie, sur l'attaque de Charlie Hebdo : "He drew first" ("Il a dessiné le premier")

Je n’ai pas de colère dans mon cœur.
Mais une très profonde tristesse. Beaucoup de douleur. Et de la révolte. Ça oui.

J’ai mal à mon humanité.
J’ai mal à ma foi.
J’ai mal à mon espérance.

Cependant, partout, je vois des lumières qui s’allument.
Je vois des gens qui, au lieu d’être anéantis, se lèvent.

La terreur ne gagnera pas.
Les ténèbres ne souffleront pas la flamme qui brûle en l’humanité.

Il est temps, sans doute, d’entrer en résistance.

Résister absolument et sans transiger.
À la haine.
Aux amalgames.
Au découragement.

Veillons.
Veillons au discernement.
Redoublons d’attention à la paix toujours à consolider.
Portons hautes nos convictions.
Gardons-nous des discours exaltant les peurs.

Ce n’est pas une question d'unité nationale, mais de cause commune.

La fraternité est la seule voie possible
Au bout du compte, nous gagnerons.

« Nous sommes accablés par toutes sortes de détresses et cependant jamais écrasés.
Nous sommes désemparés, mais non désespérés, persécutés, mais non abandonnés,
terrassés, mais non pas anéantis » (2 Corinthiens 4 : 8-9)

En ce jour où 12 journalistes ont perdu la vie sous les balles d’une lâche inhumanité, nous, pasteurs, à cause de notre foi en Jésus, le Christ, prince de la paix faisons nôtres ces mots de nos collègues Anne-Sophie Guerrier-Hahn et Anne-Christine Hilbold-Croiset.

Stéphanie FERBER, Evelyne SCHALLER, Gérard RIESS

Fédération protestante de France

Communiqué de presse paru en ce jour (9 janvier), la Fédération protestante de France appelle ses membres à participer dimanche 11 janvier aux manifestations d’hommage aux victimes de l’attentat de Charlie Hebdo



En réponse à l’appel du Président de la République, je veux encourager les membres des Eglises, œuvres et mouvements de la FPF à se joindre à la marche républicaine qui aura lieu dimanche 11 janvier à Paris, mais aussi à toutes les initiatives identiques prévues partout en France.

L’élan de fraternité qui nous anime et la volonté de réaffirmer de façon solennelle notre attachement aux valeurs qui fondent la République doivent nous mobiliser.

La liberté de conscience, au principe même de la foi protestante et vécue au nom de Jésus-Christ, est imprenable.

Merci de manifester sans signe ostentatoire ni bannière.

François Clavairoly Président de la Fédération protestante de France

Communiqué de l'Aumôneries nationales des prisons

Au lendemain de l’attentat perpétué dans les locaux du journal Charlie Hebdo qui a fait douze morts et onze blessés, nous voulons tout d’abord exprimer toute notre solidarité et notre sympathie aux victimes et à leur famille.

Nous les aumôniers nationaux de prison, et au nom de tous les aumôniers qui quotidiennement franchissent les portes des prisons françaises, nous voulons redire et croire que la haine et la peur n’auront pas le dernier mot dans notre pays.

Nous continuerons à croire que si des paroles peuvent conduire à des actes monstrueux d’autres paroles peuvent contribuer à restaurer la paix et la fraternité parmi tous ceux que nous rencontrons.

Les religions que nous représentons doivent continuer à œuvrer ensemble pour créer des ponts et briser les murs de séparation et d’incompréhension qui conduisent au rejet de l’autre.

Au-delà du désespoir et des pleurs que ces drames engendrent, nous continuerons, à l’intérieur des murs des prisons, à témoigner que les religions ne doivent pas être utilisées ni comme instruments de division ni pour propager la haine, mais qu’elles sont sources d’espérance, et doivent être vécues pour porter un message d’amour, de paix et de réconciliation.

La République laïque que nous servons est la garante de cette liberté de croire, prier et vivre nos convictions. Nous sommes conscients que cette liberté est fragile et nous appelons chacun à renforcer le dialogue, le partage et la solidarité avec l’autre là où il se trouve.

Le 9 janvier 2015

Marc ALRIC,
Aumônier national orthodoxe

Brice DEYMIÉ,
Aumônier national protestant

Moulay El Hassan EL ALAOUI TALIBI,
Aumônier national musulman

Fabienne GUILLAUME,
Aumônier national bouddhiste

Vincent LECLAIR,
Aumônier national catholique

Eglise méthodiste de Grande Bretagne

Le pasteur Roy Crowder, responsable de l'équipe connexiale et de la mission en Europe au sein de l'Église méthodiste de Grande Bretagne, adresse un message empreint de sympathie.


"Nous vous exprimons notre profonde sympathie devant l'extrême cruauté et l'énorme anxiété que ces incidents doivent générer chez tous vos compatriotes. Veuillez de notre part saluer les membres de vos communautés locales, leur partager nos préoccupations et les assurer de notre prière."

Pasteur Roy Crowder


Source: DEFAP, IDEA ALLEMAGNE, FPF, correspondance, EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"