Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 28.04.2015   Retour à l'aperçu

Nigeria: implication des Églises dans le processus électoral national

[Credits] Les Églises membres du Conseil œcuménique des Églises (COE) au Nigeria, représentées par le Conseil chrétien du Nigeria (CCN), sont activement engagées dans le processus électoral, notamment en qualité d’observatrices des récentes élections qui se sont tenues au niveau national. Ce faisant, elles donnent corps à leur conviction affirmée selon laquelle la participation concrète des Nigérians dans le processus de gouvernance est essentielle pour édifier l’avenir du pays.

En dépit des profonds clivages politiques et des tensions dans le nord-est du pays, les élections qui se sont déroulées en mars au Nigeria ont été jugées libres et régulières par les observateurs internationaux et peu de violences et de perturbations ont émaillé le scrutin.

«Les Nigérians peuvent mettre un frein aux décès incessants, à la pauvreté et aux multiples souffrances qu’ils subissent s’ils assument leurs responsabilités lors des élections de leurs dirigeants. Notre participation à l’observation des élections permet aussi de déterminer si les élections générales de 2015 ont été crédibles», lit-on dans un récent communiqué du CCN signé par son président, Emmanuel J. Udofia, et son secrétaire général, le pasteur Wushishi I. Yusuf.

Dans une lettre au président élu du Nigeria Muhammadu Buhari, le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, a adressé les félicitations du COE. «J’ai été grandement soulagé que les élections aient pu se dérouler sans incidents majeurs ni violence et j’espère que la période de transition et votre prise de fonctions seront tout aussi paisibles», a écrit le pasteur Tveit.

«Nos Églises membres œuvreront à vos côtés dans l’intérêt du peuple nigérian et de la société nigériane, en particulier sur des questions telles que la lutte contre la corruption et l’insécurité. Je crois comme le peuple Nigérian qu’en tant que président, vous œuvrerez au bien-être de tous les Nigérians, sans distinction de religion ou de tribu», a ajouté le pasteur Tveit.

Le CCN, partenaire œcuménique national du COE, a formé et déployé près de 2 000 observateurs électoraux locaux dans l’ensemble des 36 États de la République fédérale du Nigeria, ainsi qu’à Abuja, la capitale fédérale. Ces agents ont observé l’intégralité du processus d’ouverture, d’accréditation, de vote et de dépouillement, ainsi que la compilation des résultats au niveau des quartiers et à l’échelon administratif local.

À partir des constatations des observateurs électoraux locaux, le communiqué du CCN met par ailleurs en lumière des défaillances techniques et logistiques dans le processus électoral. Afin d’améliorer le processus, le CCN a suggéré un ensemble de recommandations à l’attention de la Commission électorale nationale indépendante du Nigeria.

La lettre du secrétaire général du COE à Muhammadu Buhari (en anglais)

Communiqué du CCN sur les élections générales au Nigeria (en anglais)

Le CCN œuvre à des élections responsables au Nigeria (communiqué de presse en anglais du 26 février 2015)

21 avril 2015


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"