Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 14.08.2015   Retour à l'aperçu

Pasteure Sang Chang : "Le monde doit être débarrassé de larme nucléaire"

Pasteure Sang Chang © Johannes Minkus/COE[Credits] «La première chose qu'on attend de nous, c'est d'avoir le courage de nos convictions. Au Conseil œcuménique des Églises (COE), nous avons pour conviction que le monde doit être débarrassé de l'arme nucléaire», a déclaré la pasteure Sang Chang, présidente du COE pour l'Asie, dans son discours au Colloque sur le désarmement nucléaire qui s'est tenu à Hiroshima (Japon) le 6 août.

Sang Chang, pasteure de l'Église presbytérienne de la République de Corée, intervenait lors d'une séance intitulée Et maintenant? Agir pour le désarmement nucléaire: «Plus jamais la guerre».

La pasteure Chang fait partie d'une délégation du COE constituée de responsables d'Église, actuellement en pèlerinage au Japon afin de commémorer les bombardements atomiques des 6 et 9 août 1945.

Au sujet des armes nucléaires, la pasteure a affirmé que les Églises sont «mises en demeure d'aller au-delà des dénonciations rhétoriques de la violence, de l'oppression et de l'injustice et de transformer leurs jugements éthiques en actions contribuant à une culture de la paix.»

«Nous avons la conviction que cette responsabilité d'agir est ancrée dans la bonté de tout ce que Dieu a créé et dans la bonté essentielle de toute l'humanité, du fait que celle-ci a été créée à l'image de Dieu», a-t-elle dit.

La pasteure Chang a expliqué que la position du COE à l'égard de l'arme nucléaire s'appuie sur un rejet catégorique de l'arme nucléaire, considérant celle-ci comme une menace pour l'humanité, les Églises et les sociétés.

La pasteure a appelé instamment les personnes de convictions à se faire entendre sur la question des armes nucléaires, les encourageant à travailler au sein de leur propre religion, avec les organisations de la société civile et avec les autorités publiques.

«Les responsables religieux doivent montrer la voie. Les personnes de convictions de tous horizons doivent agir.»

«Le désarmement nucléaire maintenant – pour le 70e anniversaire des bombardements atomiques – exige de nous que nous axions la religion, l'éthique et la moralité sur la nécessité d'une nouvelle législation internationale, qui est devenue urgente. Cette législation, réalisée avec le soutien le plus vaste possible de la communauté internationale, constituerait une interdiction légale des armes nucléaires», a ajouté la pasteure Chang.

Texte complet du discours de la pasteure Sang Chang: «Qu'attend-on de nous?» (en anglais, traduction bientôt disponible)

Lisez aussi: Un évêque allemand promet une impulsion œcuménique en faveur de l’interdiction de l’arme nucléaire (COE communiqué du 6 août)

Lisez aussi: Pour l’évêque Swenson, il est temps d’abandonner tout soutien au maintien de l’arme nucléaire (COE communiqué du 5 août)

06 août 2015


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"