Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 16.10.2014   Retour à l'aperçu

Jubilé de la Réforme : Gottfried Locher et Tim Guldimann deviennent membres du « Kuratorium » en Allemagne

Photo : Jens Schlüter Légende: de gauche à droite, devant le retable de Cranach de l’église de Wittenberg : Reiner Haseloff, ministre-président de Saxe-Anhalt; Niklaus Schneider, président du Conseil de l’Eglise évangélique en Allemagne EKD ; Ilse Junker[Credits] A l’occasion de sa séance annuelle, le 13 octobre à Wittenberg, la plus haute instance de préparation du projet de jubilé de la Réforme en Allemagne, le « Kuratorium », comité conjoint de l’Eglise protestante d’Allemagne (EKD) et de l’Etat allemand, intègre pour la première fois deux personnalités non allemandes dans ses rangs : Gottfried Locher, président du Conseil de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse et Tim Guldimann, ambassadeur de Suisse à Berlin. L’importance de la Réforme suisse pour le jubilé de 2017 est ainsi reconnue. La collaboration entre les Eglises protestantes suisse et allemande est encore renforcée.

950 jours avant le début de l’ouverture de « l’exposition mondiale de la Réforme » le 20 mai 2017, le Kuratorium a inauguré un globe terrestre fonctionnant comme un compte à rebours jusqu’à l’ouverture de l’exposition, à laquelle la Suisse participera. En signant la Concorde de Leuenberg en 1973, « les Eglises d’inspiration luthérienne et les Eglises suisses influencées par Calvin et Zwingli se sont rapprochées » souligne Gottfried Locher, qui se réjouit que l’importance théologique et culturelle de la Suisse protestante soit aussi reconnue en Allemagne. « Les commémorations de la Réforme doivent donc ouvrir la voie à la création de projets communs à l’échelle européenne, par-delà les différences confessionnelles ».

En Suisse, le Conseil de la FEPS a attiré l’attention du Conseil fédéral sur l’importance de la Réforme en tant qu’événement national de portée historique mondiale. « Le jubilé de la Réforme de 2017 est une occasion extraordinaire et unique qui devrait trouver sa place dans la politique culturelle 2016-2019 de la Confédération », déclare Gottfried Locher. «La Réforme suisse fut un produit d’exportation au rayonnement immense, puisque l’on compte aujourd’hui plus de 80 millions de membres d’Eglises réformées dans le monde. Si l’on ajoute à cela les Eglises qui en sont découlées par la suite, en particulier les Eglises libres et pentecôtistes, on arrive à plus 300 millions de personnes. »


-.-.-.-


Berne, 14.10.2014


Source: FEPS

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"