Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 09.10.2014   Retour à l'aperçu

Parution du livre "Dieu, l'écologie et moi", un Dossier Vivre du directeur théologique de A Rocha

[Credits] Les Dossiers Vivre publient la traduction d’un livre de Dave Bookless, directeur théologique de A Rocha International et fondateur de la branche britannique de ce mouvement écologique chrétien. Ce livre intitulé Dieu, l’écologie et moi est publié conjointement avec A Rocha Suisse et StopPauvreté.

« Nous, les êtres humains, avons mal compris ce que doit être notre relation à la planète. » Cette affirmation de Dave Bookless, directeur théologique de A Rocha international, ouvre son livre Dieu, l’écologie et moi. On pourrait penser que ce propos d’un pasteur et écologiste naît de la prise en compte de la crise écologique que nous traversons : changement climatique, pollution des océans, épuisement des ressources, réduction drastique de la biodiversité...

Non ! L’entier du propos de Dave Bookless s’enracine dans la Bible et démontre que, premièrement, nous lisons mal la Bible ! Ensuite que nous avons à redécouvrir ce qu’elle dit vraiment de Dieu, de la création et de la place de l’être humain dans ce contexte-là.

L’être humain n’est pas au centre

Contrairement à ce que souvent nous pensons, l’être humain n’est pas au centre de la Bible. A la suite du spécialiste anglais du Nouveau Testament N.T. Wright, Dave Bookless, pasteur et théologien évangélique anglican, développe la « grande image » de la Bible en lien avec sa problématique, une sorte de pièces en cinq actes : la création, la chute, Israël, Jésus et les temps actuels et futurs. Concrètement, on découvre que Dieu est créateur, qu’il s’implique toujours aujourd’hui dans sa création, que notre monde lui appartient et que les êtres humains sont une partie de cette création, appelés à occuper une place à part, mais parmi d’autres créatures.

Les racines de la crise écologique sont spirituelles

La chute, le récit de l’irruption du mal et du péché dans le monde, affecte toutes les relations: - celle de l’être humain avec Dieu,
- celle de l’être humain avec la création et celle de la création avec Dieu.
Ce qui permet à Dave Bookless d’affirmer que les racines de la crise écologique actuelle sont de nature spirituelle.

A partir du chapitre 6 et sur quatre chapitres, Dave Bookless développe les conséquences de ses convictions pour ce qui a trait à la formation de disciple, à la louange, au style de vie et à la mission.

Dieu, l’écologie et moi est préfacé par Peter Harris, le cofondateur de A Rocha et par Daniel Bourdanné, secrétaire général de l’International Fellowship of Evangelical Students (Groupes bibliques universitaires, GBU).

David Bookless en bref

Dave Bookless est le directeur théologique de A Rocha International. Fondateur avec son épouse de A Rocha Royaume-Uni, ce pasteur de l’Eglise anglicane a publié deux livres Dieu, l’écologie et moi (en anglais : Planetwise, IVP, 2008) et God Doesn't Do Waste (IVP, 2010), qui a reçu la distinction de Livre de l'année 2010 du magazine Third Way.

Dave Bookless est né et a grandi en Inde. Pasteur dans l'Eglise anglicane, il a plus de 20 ans d'expérience de ministère pastoral dans les quartiers multi-ethniques de la région londonienne. Actuellement, il étudie à temps partiel à l'Université de Cambridge en vue d’un doctorat sur le thème de la théologie biblique et de la conservation de la biodiversité.

Dave Bookless, Dieu, l’écologie et moi, Dossier Vivre 37, traduction française de Anne Emmett, Saint-Prex, Je Sème, 2014, 208 p. Prix : 15.- + frais de port. A commander ici.
http://www.lafree.ch/dossiers-vivre


Source: La FREE

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"