Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 23.05.2014   Retour à l'aperçu

Le Soudan doit lever la peine de mort prononcée contre la femme qui s'est convertie au christianisme

[Credits] La commission « Église et Société » de l’Église méthodiste unie (EMU/EEM/UMC) appelle le gouvernement du Soudan à lever la peine capitale prononcée à l’encontre de Meriam Yahya Ibrahim Ishag qui s’est convertie au christianisme. Nous dénonçons fermement cette sentence et exhortons le gouvernement du Soudan à respecter ses obligations en vertu du droit international des droits de l'homme et de sa propre Constitution.

En plus de la peine de mort, le tribunal de Khartoum a également condamné Mme Ishag à la flagellation pour adultère parce qu'elle a épousé «illégalement» un homme chrétien.

Nous appelons le gouvernement du Soudan à respecter le droit de Mme Ishag à la liberté religieuse, un droit de l'homme reconnu par la Constitution du Soudan. Ce droit est également indiqué dans la Déclaration universelle des droits de l'homme et dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

L'Eglise méthodiste unie défend depuis longtemps la liberté religieuse pour tous. Nos Principes Sociaux "encouragent les politiques et les pratiques qui garantissent le droit de tout groupe religieux de pratiquer sa religion sans restrictions juridiques, politiques ou économiques". L'Église méthodiste unie condamne toutes les formes visibles et invisibles d'intolérance religieuse.

Depuis 1999, le Département d'Etat américain a désigné le Soudan comme un «pays particulièrement préoccupant» pour ses violations des droits de l'homme et de la liberté religieuse. Nous exhortons le gouvernement du Soudan à remplir la promesse de sa propre Constitution de la liberté religieuse pour tous ses citoyens.

La commission 'Église et Société' est l'une des quatre commissions en charge de programmes internationaux de l'Église méthodiste unie. La responsabilité première de la commission est de rechercher la mise en œuvre des Principes Sociaux et autres déclarations de principe sur les questions sociales chrétiennes de la Conférence générale, organe suprême de décision de la dénomination. Les ministères de l’Église jouent dans les domaines de l’action du plaidoyer, de l’éducation, du leadership, de la formation, des Nations Unies et des affaires internationales, et visent à apporter des ressources sur ces sujets à la dénomination. Elle possède des bureaux sur la colline du Capitole à Washington, DC, et au Church Center des Nations Unies à New York.


22 mai 2014 par la commission de l’EEM/EMU/UMC « Église et Société »


Source: United Methodist Reporter

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"