Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 07.05.2014   Retour à l'aperçu

Les Méthodistes en Allemagne en appellent à une révision de la politique de l’immigration

Rosemarie Wenner, évêque de l’EEM Allemagne, Rosemarie Wenner © Photo: UMNS/Claus Kellner[Credits] Résolution: Sauver des vies passe avant la protection des frontières extérieures de l’UE

La Conférence annuelle de l'Allemagne du Nord de l'Eglise méthodiste unie (UMC) réunie du 10 au 13 Avril à Oldenburg réclame la refonte de la politique d'asile allemande et européenne : «la politique d'asile allemande et européenne a besoin d'une orientation différente »

Dans une résolution, le "Synode" attire l’attention sur le drame des réfugiés de l'île italienne de Lampedusa. Des centaines d'Africains y ont trouvé la mort au large des côtes. La protection des frontières de l'UE ne devrait pas compromettre les secours en mer, affirment les délégués de l’EEM/EMU/UMC.

« L'humanité d'une société se reflète dans ses rapports avec les plus faibles», écrit l'évêque de l'Eglise Méthodiste en Allemagne, Rosemarie Wenner, dans sa lettre d'accompagnement adressée à la chancelière allemande Angela Merkel, au président du Parlement allemand, au Ministre de l’Intérieur, au Ministre des Affaires étrangères et au Ministre de la coopération et du développement économiques. Elle demande aux destinataires, « d'aborder le contenu de la résolution et de contribuer par l'action politique à l’amélioration des politiques relatives aux réfugiés et à l’immigration ».

Responsabilités des pouvoirs publics

La résolution appelle à la mise en place d'une «politique de l'immigration humaine basée sur les droits humains des femmes, des hommes et des enfants qui quittent leur pays d'origine afin de bâtir leur vie dans un autre Etat ». Parce que le cloisonnement des frontières européennes encourage l’activité de passeurs professionnels, la «communauté de valeurs partagées de l'Union européenne doit veiller à ce que tous les pays de l'UE respectent les droits de l'homme des réfugiés entrants et les gèrent avec humanité ». En trois points, la résolution décrit la lutte à mener contre les causes de l’émigration, l’éradication de la pauvreté, la protection des réfugiés et l'amélioration des possibilités de migration légale vers l’Allemagne. En outre, le monde politique se voit rappeler qu'il «ne peut pas y avoir de droits de première et de deuxième classe ». La richesse du Nord n'a pas été possible sans la pauvreté du Sud. Par conséquent, « nous avons des obligations en tant qu’Européens ».

Implication des églises locales

Tout en adressant ses doléances au monde politique, l'Eglise veut montrer qu’elle apporte sa propre contribution au débat : la résolution cite quelques exemples d’églises locales impliquées dans l’accueil de réfugiés et de demandeurs d'asile. Bien des communautés de l'Église évangélique méthodiste soutiennent les réfugiés et les demandeurs d'asile de leur secteur, comme c’est le cas dans la région de Weser-Ems.

Entre autres choses, elles leur fournissent un avocat ou parrainent des enfants de familles de migrants. Leur action s’inspire de l'instruction biblique «Vous traiterez l'étranger en séjour parmi vous comme un indigène du milieu de vous ; vous l'aimerez comme vous-mêmes, car vous avez été étrangers dans le pays d'Égypte. Je suis l'Éternel, votre Dieu.» (Lv 19,34)

L’amour émane de l’Église

Au cours de la Conférence annuelle, trois pasteurs ont été ordonnés: Friederike Meinhold (Brême-Nord), Rainer Prüssmann (Hanovre) et Uwe Hanis (Detmold). Dans sa prédication, l’évêque Rose Mania Wenner (Francfort sur le Main), disait que pour les chrétiens l’Église ne devrait pas venir en premier, mais l'amour pour Dieu et pour l'homme. C’est aussi la vue que défendait John Wesley (1703-1791), l'un des fondateurs du méthodisme. Le pasteur à la retraite et ancien surintendant Karl Heinz Voigt (79 ans) a été honoré pour ses 60 ans de service dans l’UMC/EEM/EMU. Voigt s’est également fait un nom comme historien de l'Église et oecuméniste. Pour le nord de l’Allemagne, la Conférence annuelle comprend 92 communautés de plus de 10 600 membres et amis dans les Länder du Brandebourg, Brême, Hambourg, Mecklembourg-Poméranie occidentale et certaines parties de Rhénanie du Nord-Westphalie, Hesse, Saxe-Anhalt et Thuringe. Dans l'ensemble de l’Allemagne, ce sont presque 54 000 personnes qui intègrent près de 480 communautés EEM/EMU/UMC.

La «Résolution sur la politique européenne envers les réfugiés. Pour un réalignement de la politique d'asile allemande et européenne » peut être téléchargée sur le site Internet de l'EEM SUISSE (en allemand)


Source: EEMNI / IDEA / APD

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"