Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 18.06.2014   Retour à l'aperçu

Suisse: les Eglises protestantes augmentent leur soutien aux services d’aumônerie pour les demandeurs d’asile

[Credits] L’Assemblée des délégués (AD) de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS), réunie à Scuol (GR) du 15 au 18 juin 2014, a décidé d‘augmenter son soutien au financement solidaire des services d’aumônerie pour demandeurs d’asile. Elle a par ailleurs ouvert la voie à un nouveau projet de constitution pour la FEPS.

Aumônerie pour demandeurs d’asile dans les centres

Les 26 Eglises membres de la FEPS planifient pour la législature 2015 – 2018 de maintenir le principe d’un financement solidaire (péréquation financière) pour les services d’aumônerie dans les centres d’accueil de la Confédération et les zones de transit des aéroports de Genève et de Zurich. Les quelque 70 délégués ont pris cette décision lors de leur assemblée d’été de Scuol (GR). Les Eglises voteront les sommes allouées au financement solidaire de ces services en automne 2014.

Les Eglises financent solidairement ces services depuis 1999.

Actuellement, seize aumôniers protestants, hommes et femmes, entourent les demandeurs d’asile, les mettent en contact avec des aumôniers de leur religion, avec les services d’aide juridique et les œuvres d’entraide. Le président du Conseil a rendu visite récemment au centre d’enregistrement et de procédure de Bâle et constaté par lui-même à quel point les aumôniers contribuent à améliorer les conditions de vie des demandeurs d’asile dans les centres. « Ici l’Eglise vit pour autrui » a constaté Gottfried Locher.

Révision de la Constitution

L’année dernière, le Conseil de la FEPS avait envoyé en consultation auprès des Eglises membres une première ébauche de révision de la Constitution de la FEPS. Une compilation des réponses à la consultation est dorénavant publiée. Durant la « journée de la Constitution » de mardi, les délégués ont discuté en groupes et en plénum des options envisageables pour la poursuite de la procédure de révision. Le Conseil doit maintenant faire la synthèse du consensus entre Eglises et discuter des prochaines étapes avec la Conférence des présidences d’Eglise avant l’assemblée d’automne de novembre 2014.

Clé de répartition

La clé de répartition est une manifestation de solidarité financière entre Eglises membres de la FEPS. L’Assemblée des délégués a décidé d’une modification de la clé de répartition des contributions. Comme le lui avait demandé l’Assemblée d’été 2011, le Conseil a révisé les facteurs le nombre de membres et deux indices reflétant les capacités financières du canton (indice des ressources) et de l’Eglise (indice de l’Eglise) qui tient compte du fait qu’une Eglise perçoit un impôt ecclésiastique et des contributions de l’Etat qui permettent de « calculer » le montant des contributions à la FEPS versées par chaque Eglise. Les délégués ont renvoyé le projet du Conseil et lui ont donné mandat de présenter un nouveau projet et d’étudier la création d’un fonds de solidarité pour les Eglises à faible capacité financière.
-.-.-.-

Scuol, le 18 juin 2014


Source: FEPS

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"