Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 21.01.2014   Retour à l'aperçu

COE, FEPS, FPF : AVANT GENÈVE II, LES EGLISES SUR LE PONT POUR APPELER A UNE PAIX JUSTE EN SYRIE

[Credits] Rencontre internationale des Eglises avant Genève II : appel pour une paix juste en Syrie

A la veille de la Conférence de Genève II pour la paix en Syrie, plus de trente responsables d’Eglises européennes et du Moyen-Orient se sont réunis au siège du Conseil œcuménique des Eglises à Genève pour élaborer un message commun à l’intention de ses participants. Ils invitent chacun leur gouvernement à s’engager pour une paix juste en Syrie. La Fédération des Eglises protestantes de Suisse s’investit en particulier pour le respect des minorités.


Il n’y a pas de solution militaire au conflit syrien, estiment les participants à la consultation sur la Syrie du Conseil œcuménique des Eglises, appelant toutes les parties à déposer immédiatement les armes. La Conférence de Genève II, organisée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) à Montreux le 22 janvier, doit aboutir à un processus de paix dirigé par le peuple syrien, recommandent-ils. Le caractère multiethnique, multireligieux et multiconfessionnel de la société syrienne doit être préservé.

Les responsables ecclésiastiques participant à la consultation du Conseil œcuménique relèvent aussi l’urgence humanitaire créée par le conflit. Ils invitent la communauté internationale à agir rapidement en faveur des populations vulnérables en Syrie et des réfugiés dans les pays voisins.

« Nous soutenons le résultat de la consultation du Conseil œcuménique des Eglises sur la Syrie. Nous saluons en particulier la détermination des Eglises à agir et à représenter la voix des plus faibles », a déclaré Gottfried Locher, président du Conseil de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS), présent à Genève. La Fédération des Eglises protestantes de Suisse appelle le Département des affaires étrangères à continuer de s’engager pour la défense des minorités religieuses menacées en Syrie.

A l’occasion de la Conférence de Genève II, la Fédération des Eglises protestantes de Suisse invite aussi ses membres à prier pour le peuple syrien. Elle met à leur disposition une prière, ainsi qu’une liturgie.

Le COE remet à Lakhdar Brahimi une déclaration des Églises à délivrer à la conférence de Genève 2

À quelques jours de la conférence dite de «Genève 2», qui doit se tenir le 22 janvier, une déclaration d'Églises du monde entier appelant à la fin du conflit armé en Syrie a été remise à Lakhdar Brahimi, représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, par le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), le 20 janvier à Genève.


La rencontre entre Lakhdar Brahimi et Olav Fykse Tveit a eu lieu dans le sillage d'une réunion sur la Syrie organisée sous l'égide du COE une semaine avant Genève 2 en présence du représentant spécial de l'ONU. À la réunion du COE, Lakhdar Brahimi avait accepté de transmettre la déclaration aux parties aux négociations de Genève 2, en tant que contribution des Églises.

Au cours de son entretien avec Lakhdar Brahimi, le pasteur Tveit a évoqué «l'immense soutien qu'a reçu la déclaration de la part des Églises membres du COE mais aussi d'autres organisations chrétiennes et œcuméniques dans le monde, dont l'Alliance évangélique mondiale».

Le pasteur Tveit a déclaré que, malgré les difficultés qui attendent Genève 2, il entrevoit «un espoir pour la paix et la cessation du conflit». Dans ce contexte, «les Églises poursuivront leurs efforts de toutes les façons possibles pour apporter une contribution concrète à un processus de paix et de justice en Syrie.»

Lors de son entretien avec le secrétaire général du COE et Michel Nseir, responsable du programme du COE pour l'accent spécial sur le Moyen-Orient, Lakhdar Brahimi a assuré que la coopération entre les Églises et l'ONU serait maintenue dans le cadre des efforts en faveur de la paix en Syrie.

François Clavairoly interpelle François Hollande suite à la conférence du COE sur la paix en Syrie

Le pasteur François Clavairoly a participé à un colloque oecuménique sur la Syrie organisé par le COE à Genève (Suisse). Il a adressé ce jour un courrier à Monsieur le Président de la République et à Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères pour les interpeller à ce sujet.


Le pasteur François Clavairoly qui a participé à cette rencontre, a adressé ce jour un courrier à Monsieur le Président de la République et à Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères pour les interpeller à ce sujet. Ce courrier est suivi de la déclaration (en anglais) et de la liste des participants à ce sommet.

Courrier au Président Hollande avec déclaration du COE sur la Syrie - 20 janvier 2014 (pdf)

Communiqué en français ainsi que les liens vers les documents relatifs à cette rencontre.

Une prière pour la Syrie, remise à la FEPS par le Patriarche gréco-catholique melkite Grégoire III, Patriarche d’Antioche et de tout l’Orient vivant à Damas, peut être téléchargée ici.


Source: FEPS/ COE/FPF

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"