Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 06.02.2014   Retour à l'aperçu

CNEF: solidarité avec les Évangéliques en Centrafrique

[Credits] Communiqué du CNEF appelant à une forte mobilisation pour soutenir le peuple de Centrafrique, et en particulier l’ensemble des Évangéliques qui souffrent de l’instabilité du pays suite aux menées assassines de la Sélaka.

La Centrafrique est au cœur de l'actualité internationale ces dernières semaines. Comme vous le savez, le pays a été et est toujours ravagé par une guerre sans nom.

Malgré quelques avancées sur le plan étatique avec l'élection d'une présidente de transition et la nomination d'un premier ministre, les services de l'État sont pour l’instant impuissants à apporter quelque aide que ce soit à la population. Et même les ONG spécialisées dans le secours d'urgence se trouvent démunies devant cette terrible situation.

A cela s'ajoute une grande confusion dans le monde chrétien, et notamment chez les évangéliques. Au milieu de témoignages magnifiques de plusieurs, il y a aussi la destruction d'œuvres chrétiennes et d'églises et les attitudes scandaleuses de soi-disant chrétiens. Un témoignage récent, et de première main, fait état de scènes particulièrement choquantes dans la capitale du pays.

Nous vous invitons à :

1. Prier instamment pour la paix en République Centrafricaine

Seule une intervention divine permettra qu'une paix minimum s'instaure et favorisera la sortie de la spirale du chaos. Prions pour les dirigeants, quels qu'ils soient, prions pour tous les responsables religieux, intercédons particulièrement pour nos frères chrétiens afin que le Seigneur leur donne la mesure de foi, de patience et de maîtrise de soi pour tenir ferme dans l'épreuve.

2. Manifester notre solidarité avec nos frères et sœurs dans ce pays

L'hebdomadaire Réforme s'est fait l'écho le 9 janvier de l'appel du pasteur Nicolas Guerekoyame-Gbangou, président de l'Alliance évangélique de Centrafrique :

Les catholiques bénéficient d’un secours pour les personnes en détresse grâce à Caritas. Nous aimerions avoir des répondants similaires parmi les protestants en France car nous nous sentons complètement abandonnés, même si de temps en temps Caritas fait un geste en notre faveur. La grande famille protestante doit se montrer solidaire. Nous attendons de nos différents partenaires en France tout le soutien nécessaire pour adoucir, voire arrêter, la souffrance des Centrafricains. [...] Il n’y a plus d’hôpitaux ni d’écoles. Que va-t-on faire des malades et des enfants qui sont abandonnés à eux-mêmes ?1

Le CNEF invite chacun à soutenir les deux initiatives d'aide d'urgence à destination de la Centrafrique dont il a connaissance à ce jour. Elles ont été prises par deux œuvres membres du CNEF :

Le Sel : fournir protection, vivres et eau potable aux 2 600 réfugiés qui se trouvent sur le terrain et dans les locaux de la Faculté de Théologie Évangélique de Bangui.

Plus d'informations sur www.selfrance.org


Portes ouvertes : distribuer de l'aide humanitaire aux responsables d’Églises et aux veuves, qui sont particulièrement éprouvés par la répression des mercenaires Séléka.

Plus d'informations sur www.portesouvertes.fr

Vivre la solidarité avec nos frères et sœurs de Centrafrique par la prière et par l'aide matérielle d'urgence est certainement la meilleure chose que nous puissions faire pour eux actuellement. Merci donc de considérer sérieusement cet appel, en Église et individuellement.

Avec nos fraternelles salutations
Étienne LHERMENAULT
Président

1. Réforme n°3543

9 janvier 2014


Source: cnef

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"