Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 13.12.2014   Retour à l'aperçu

Le COE lance un réseau œcuménique mondial de plaidoyer pour la paix juste

Rudelmar Bueno de Faria, représentant du COE auprès de l'ONU, au colloque du COE à Sigtuna. © COE/Magnus Aronson [Credits] Dans l'optique de construire une paix juste et durable en mobilisant les Églises, les organisations œcuméniques et la société civile, le Conseil œcuménique des Églises (COE) a lancé un Réseau œcuménique de plaidoyer pour la paix (ROPP) lors d'une conférence qui s'est tenue du 1er au 5 décembre à Sigtuna, en Suède. Le travail du ROPP vise à traduire en mesures concrètes le thème de «pèlerinage de justice et de paix» exposé dans un appel lancé par l'Assemblée du COE à Busan en 2013.

Le colloque et l'atelier du COE sur la consolidation de la paix et le plaidoyer pour la paix juste se sont déroulés sous les auspices de l'Église de Suède, de l'Église unifiante de Suède et du Conseil chrétien de Suède. Plus de 80 spécialistes œcuméniques de la défense de causes, responsables d'Église et représentants des partenaires de la société civile et des Nations Unies de 37 pays différents ont participé à ce rassemblement.

«L'objectif du colloque était de créer des synergies entre les programmes et de mettre au point des méthodes de collaboration en échangeant les meilleures pratiques et les enseignements tirés des expériences de consolidation de la paix, de prévention des conflits et de plaidoyer pour la paix», a expliqué Rudelmar Bueno de Faria, représentant du COE auprès de l'ONU à New York.

L'atelier portait sur un cadre pour le plaidoyer pour la paix ainsi que sur les stratégies et outils concrets qui sont nécessaires pour mettre en œuvre un plaidoyer international concerté en vue d'un monde en paix. Ces stratégies pourraient ainsi être utilisées par les organisations œcuméniques comme le COE et ses Églises membres, les membres de l'Alliance ACT, les conseils nationaux d'Églises et d'autres partenaires de la société civile.

«Pour le COE, le colloque et l'atelier font partie intégrante du pèlerinage de justice et de paix; ils sont le socle d'un processus intentionnel visant à donner au mouvement œcuménique les moyens de jouer un rôle plus important et plus efficace dans la défense de la cause de la paix juste», a indiqué Rudelmar Bueno de Faria.

«Dans le sillage du colloque et de l'atelier, deux rassemblements seront organisés en 2015 en Afrique et au Moyen-Orient avec pour objectif de préparer des plans et stratégies de plaidoyer pour promouvoir la paix juste, la réconciliation et la prévention des conflits», a-t-il ajouté.

Pour Rudelmar Bueno de Faria, le nouveau Réseau œcuménique de plaidoyer pour la paix est pour les Églises une formidable occasion d'agir de façon concertée sur des questions liées à la paix à l'échelle mondiale. Les Églises et organisations œcuméniques ont la responsabilité de se mobiliser autour de questions portant spécifiquement sur la paix et d'influencer les activités qui permettront de réaliser une paix juste et durable.»

Le représentant du COE à New York a souligné que les réunions ont rassemblé des artisans de la paix passionnés et engagés qui ont partagé leurs expériences et déterminé ensemble quelle était la meilleure manière de promouvoir la paix, tout en tenant compte d'aspects importants tels que la violence faite aux femmes, l'engagement des jeunes et des femmes dans la consolidation de la paix et la coopération interreligieuse pour la paix.»

«Nous avons besoin les uns des autres si nous voulons voir des changements à l'échelle mondiale. Nous devons utiliser nos réseaux pour mettre en avant les questions prioritaires de paix internationale, ainsi que des activités efficaces de plaidoyer pour promouvoir la paix entre les peuples», a déclaré Geronimo Desumala III, responsable de la défense de causes au Bureau du COE auprès de l'ONU à New York.

«L'engagement du mouvement œcuménique dans la consolidation de la paix et le plaidoyer pour la paix est une condition sine qua non pour promouvoir et garantir la paix avec la justice», a conclu Rudelmar Bueno de Faria. «Le concept de pèlerinage de justice et de paix du COE est le cadre qui permettra de guider nos actions pour défendre la paix juste.»

Les chrétiens appelés à être des artisans de la paix et à construire la paix juste (Communiqué de presse du COE du 2 décembre 2014, en anglais)

Plus d'informations sur le Bureau de liaison du COE auprès des Nations Unies (en anglais)

Le pèlerinage de justice et de paix du COE

09 décembre 2014


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"