Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 04.12.2014   Retour à l'aperçu

FEPS: Rencontre entre le conseiller fédéral Alain Berset et le patriarche orthodoxe syrien Ignatius Ephrem II Karim

%endfett%[Credits] Le patriarche Ignatius Ephrem II Karim a été reçu mardi le 2 décembre, avec une délégation, à la maison de Wattenwyl à Berne par le conseiller fédéral Alain Berset. Le chef de l’Eglise syrienne orthodoxe effectue une visite pastorale en Suisse du 29 novembre au 3 décembre. Le patriarche témoigne de la situation extrêmement préoccupante des minorités chrétiennes en Syrie, en Irak et au Proche-Orient. Il invite les autorités suisses à renforcer leur engagement dans cette région, en guerre depuis près de quatre ans. La rencontre est organisée à l’instigation de la pasteure Rita Famos, présidente de la Communauté de travail des Eglises chrétiennes CTEC de Suisse.

Le patriarche Ignatius Ephrem II Karim apporte un témoignage de toute première main sur la situation des minorités chrétiennes en Syrie et au Proche-Orient. Depuis près de quatre ans, la Syrie connaît une guerre civile, qui provoque une des plus grande catastrophe humanitaire de l’Histoire. La situation de millions de personnes se dégrade encore plus avec l’hiver qui arrive et à cause de la terreur exercée par les milices de l’Etat islamique. Des femmes, des enfants et des personnes âgées ont dû fuir les régions en guerre et vivent dans des abris de fortune ou des bâtiments détruits. Il leur manque tout. Rien qu’en Syrie, plus de dix millions de personnes dépendent de l’aide humanitaire, et trois millions vivent comme réfugiés dans les pays voisins. Les minorités chrétiennes, mais aussi les minorités musulmanes sont particulièrement menacées, du fait de leur appartenance religieuse. La contribution concrète de la Suisse a été discutée.

Le patriarche est parvenu à fédérer toutes les confessions chrétiennes de la région dans la résistance contre l’oppression. Les minorités religieuses ont besoin de l’aide de la Suisse, très active dans la défense des droits humains, et de celle des Eglises, qui s’engagent aussi par l’intermédiaire de leurs œuvres d’entraide.

Participent à la rencontre entre le patriarche et le conseiller fédéral Berset : Mgr Isa Gürbüz, archevêque de l’Eglise syrienne orthodoxe pour la Suisse et l’Autriche, les pasteurs Rita Famos, présidente de la CTEC et membre du Conseil de la FEPS et Martin Hirzel, chargé de l’œcuménisme et des communautés religieuses à la FEPS.

Le 7 septembre dernier, la CTEC avait organisé à Berne une célébration de prière en signe de solidarité avec les minorités religieuses persécutées en Syrie, en Irak et au Proche-Orient. Plus de 700 personnes y avaient participé, dont de très nombreux orthodoxes syriens de Suisse et du Sud de l’Allemagne. La Fédération des Eglises protestantes de Suisse, qui préside actuellement la CTEC, entretient par ailleurs de nombreux contacts avec les autorités fédérales et a souvent témoigné de son souci pour les minorités chrétiennes dans cette région du globe, invitant le Conseil fédéral à renforcer ses efforts dans cette région.

Le patriarche Ignatius Ephrem II Karim préside aux destinées de la communauté syrienne orthodoxe. Il réside au Liban – son prédécesseur a transféré le siège de l’Eglise de Damas à Beyrouth – mais il a effectué cette année deux visites en Syrie, malgré les dangers encourus. Les minorités chrétiennes souhaitent rester dans une région qu’elles habitent depuis près de deux millénaires. L’Eglise syrienne orthodoxe est la plus ancienne Eglise de la chrétienté. Elle parle encore araméen, la langue de Jésus, et ses membres ont largement contribué au maintien d’une culture chrétienne au Proche-Orient.

Berne, 02.12.2014


Source: FEPS

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"