Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 18.04.2014   Retour à l'aperçu

Le Nigeria célèbre Pâques dans la douleur

[Credits] Au moins 626 chrétiens ont été tués* au Nigeria depuis Noël dernier, soit 14 de plus sur toute l'année 2013 dans ce pays.
 
Alors que les chrétiens du monde entier s’apprêtent à célébrer Pâques, les chrétiens du Nigeria, en rentrant dans leurs églises, se demandent s’ils en ressortiront vivants.
 
Depuis le 25 décembre 2013, Portes Ouvertes dénombre au moins 626 chrétiens tués en raison de leur foi dans ce pays. Un chiffre vraiment inquiétant, alors que nous sommes seulement au mois d’avril. C’est déjà 14 de plus que le nombre de chrétiens assassinés (612) sur toute l’année 2013 au Nigeria (cf : Index Mondial de Persécution 2014).
 
L’Index Mondial de Persécution montre que depuis trois ans, le Nigeria est toujours l’un des pays qui comptabilisent le plus grand nombre de chrétiens assassinés en raison de leur conviction religieuse.
 
En 2012, le Nigeria totalisait les 3/5 du nombre de chrétiens tués pour leur foi dans le monde avec 791 assassinats. En 2011, 300 cas de chrétiens morts pour leur croyance ont été recensés par Portes Ouvertes même si le chiffre est très certainement sous-estimé.
 
Ces attaques sont en grande partie perpétrées par la secte Boko Haram. L’un des derniers attentats fomentés par ce groupe islamiste et qui visait spécifiquement les chrétiens a eu lieu dans la nuit du 8 mars 2014 où trois églises ont été brûlées et réduites en cendres dans la ville de Fota, située dans la région de Gombi dans l’Etat d’Adamawa.
 
*Il s’agit de 626 cas d’assassinats qui ont été recoupés par Portes Ouvertes et publiés dans les médias, le chiffre est certainement encore plus important.


Source: Portes Ouvertes

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"