Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 02.08.2014   Retour à l'aperçu

Conflit entre Israël et Gaza : réactions du CRCF, de l'UEEPAL et de l'AEM

[Credits] Alors que le conflit entre Israël et le Hamas ne connaît pas de répit et que le nombre de victimes ne cesse de croître, nous relevons en ce début du mois d’août diverses déclarations qui méritent d’être prises en compte par toutes les parties.

Commençons par la Conférence des responsables de culte en France. Son communiqué remonte au 21 juillet 2014.

******************

Déclaration de la CRCF
à propos des conflits au Proche-Orient


21 juillet 2014

Les conflits du Proche-Orient ne laissent personne indifférent.

- Devant tant de violences qui déchirent les peuples et qui font tant de victimes, nous, responsables des cultes en France, voulons affirmer à nouveau notre désir de voir s'établir la justice et la paix dans cette région du monde.

- Nous dénonçons toute tentative d'importer en France ou d'instrumentaliser les divisions d'ordre politique ou la haine entre les religions qui pourraient mettre en cause notre vivre ensemble.

- Nous refusons l'amalgame qui ferait correspondre irrémédiablement telle position politique à telle appartenance confessionnelle.

- Nous encourageons chacun à mesurer la portée de ses propos et de ses actes dans la perspective d'une vie responsable et fraternelle qu'il faut sans cesse construire et affermir.

- Nous prions inlassablement pour la paix et confions à Dieu toutes les victimes civiles et militaires. - Nous appelons chacun à prier pour la paix, en communion avec tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté.

Mgr Georges PONTIER et Mgr Pascal DELANNOY, Conférence des Evêques de France
Les pasteurs François CLAVAIROLY et Laurent SCHLUMBERGER, Fédération protestante de France Le Métropolite Emmanuel et le Métropolite Joseph, Assemblée des Évêques orthodoxes de France M. Haïm KORSIA et M. Joël MERGUI, Grand Rabbinat de France et Consistoire Central de France Le recteur Dalil BOUBAKEUR et M. Anouar KBIBECH, Conseil français du culte musulman
Mme Marie Stella BOUSSEMART et M. Olivier WANG-GENH, Union bouddhiste de France



******************


La deuxième déclaration émane de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine. Signée par son président, Christian Albecker, elle a été rendue publique le 23 juillet 2014.

Conflit du Proche-Orient


Au moment où nous nous apprêtons à commémorer le déclenchement de la guerre de 1914-1918 –avec une intensité toute particulière en Alsace-Moselle qui se trouvait au cœur des revendications territoriales des nations ennemies de l’époque –, nous assistons avec tristesse et effarement à une nouvelle flambée de l’interminable conflit en Israël-Palestine. Mais nous nous inquiétons aussi des conséquences de ce nouvel épisode sur la paix intérieure de notre propre pays.

C’est pourquoi l’UEPAL s’associe pleinement à la déclaration que la Conférence des responsables de culte en France (CRCF) vient de publier à ce sujet le 21 juillet 2014.

L’UEPAL craint que les événements du Proche-Orient ne justifient la recrudescence de propos et d’actes antisémites, en progression dans notre pays depuis une dizaine d’années, et tient à assurer la communauté juive de notre région et de tout le pays de notre soutien et de notre solidarité.

En tant que protestants fondés sur l’enseignement des Écritures, nous invitons nos concitoyens, quelles que soient leurs opinions politiques, à faire leur cette invitation de l’apôtre Paul dans la lettre aux Romains (ch.12, v.21), texte qui était proposé à notre méditation lors du culte célébré à l’occasion de la fête nationale le 13 juillet dernier : « Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien. »

Christian Albecker, président de l’UEPAL


******************


À la date du 21 juillet, l’Alliance évangélique mondiale (AEM/WEA) se joint aux chrétiens de Terre Sainte pour en appeler à la cessation immédiate des hostilités.

L'Alliance évangélique mondiale (WEA/AEM) appelle les deux parties impliquées dans le conflit à mettre fin immédiatement aux hostilités et à reprendre de bonne foi les négociations. Comme le Dr Geoff Tunnicliffe, secrétaire général de l'AEM, le déclarait plus tôt cette année dans un discours à Bethléem:. «La souffrance, le chagrin et le désespoir des chrétiens, des musulmans ou des juifs sont un affront à l’humanité. Leur souffrance, leur chagrin et leur désespoir sont un affront à Dieu ».

L'AEM rejoint également les chrétiens de Terre Sainte qui appellent à la prière pour la paix dans leur pays.

Traduction eemni


Source: FPF/UEEPAL/AEM/EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"