Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 02.11.2013   Retour à l'aperçu

Connexio: l’Actualité du réseau diaconal et missionnaire de l’Eglise évangélique méthodiste

[Credits] La Conférence annuelle de l’Eglise méthodiste cambodgienne s’est tenue du 4 au 6 septembre 2013 à Phnom Penh. Le temps fort de la conférence a été marqué l’élection du pasteur cambodgien SOK Sovandy (à droite sur la photo) au poste de dirigeant de cette Eglise. Il reprend la fonction de Surintendant de la mission, à la place du révérend SONG Jin Sup (à gauche), missionnaire sud-coréen. Avec le révérend Sok Sovandy, tous les postes de direction de l’Eglise cambodgienne sont dorénavant entre des mains cambodgiennes. Sok Sovandy a été un des premiers chrétiens évangéliques au Cambodge. Lorsqu’il trouva la foi en 1988, la période brutale du régime des khmers rouges de Pol Pot touchait à sa fin, mais le pays resta sous contrôle d’un sévère régime communiste. Une tante au révérend qui avait fui le pays durant la période de persécution, lui a un jour envoyé une bible des USA. Devant le fait que cette bible n’a pas été détruite par les douaniers, Sok Sovandy s’est senti motivé pour la lire. C’est ce qu’il a fait, il en a pris connaissance du début à la fin, et il est devenu chrétien. Comme il n’y avait aucune paroisse dans sa ville, il a commencé à parler de la foi et à témoigner au sein même de sa famille. Sa famille commença à croire en Dieu, mais la persécution s’est manifestée aussitôt. Son beau-père a été assassiné et lui-même a reçu des menaces de mort. Devant cette situation, il n’avait d’autre choix que de se rendre avec sa femme dans la capitale et de s’y cacher. Finalement ce n’est que lorsqu’un gouvernement démocratique a été élu quatre années après, qu’il a pu retourner dans sa région natale. De 1996 à 1999 il a fréquenté l’école biblique de Phnom Penh pour devenir ensuite pasteur d’une des premières églises méthodistes au Cambodge. En 2003 il devint diacre et en 2008 il a été ordonné ancien. L’Eglise méthodiste au Cambodge compte à ce jour environ 150 paroisses et plusieurs milliers de membres. La plupart des dirigeants sont venus à la foi dans les années 90, à l’instar de Sok Sovandy. Dans leur jeunesse, ils n’ont eu accès à aucune instruction chrétienne, et n’ont pu profiter d’aucune vie d’église. Il est d’autant plus important que de jeunes pasteures et pasteurs cambodgiens puissent profiter, après leur formation à l’école biblique, de conseils et de l’accompagnement dispensés par des collègues étrangers expérimentés. Cette mission est assurée depuis plusieurs années par les pasteurs suisses Peter Siegfried et Stefan Pfister qui animent deux fois par an des formations destinées à des diacres et des pasteurs fraîchement diplômés de l’école biblique. C’est l’occasion d’évaluer les premières expériences et de transmettre des conseils pratiques pour le travail quotidien des pasteures et pasteurs.

Développement villageois et petits projets
L’Eglise méthodiste du Cambodge est issue de la collaboration d’organismes missionnaires des églises méthodistes de Corée, Singapour, USA, Suisse, France ainsi que de l’Alliance mondiale des méthodistes de langue chinoise. Ces églises partenaires se sont engagées à accompagner et soutenir leurs frères et sœurs au Cambodge dans la démarche créative d’une église méthodiste autonome. Elles le font de plusieurs manières. En plus des cours susmentionnés, Connexio verse des aides substantielles à l’infrastructure de l’Eglise et à l’école biblique, et soutient le programme de développement CHAD (Community Health and Agricultural Development). Ce programme permet de soutenir et de motiver les paroisses dans leur engagement en faveur d’une grande partie de la population. Les paroisses réalisent de petits projets comme par exemple la réalisation de silos pour semences, le creusement de puits ou encore, l’élevage de petit bétail. Des collaborateurs de CHAD accompagnent et prodiguent leurs conseils les responsables des paroisses et les groupes dans les villages tout en proposant des formations permanentes à tous les intéressés. Ces petits projets permettent aux villageois d’améliorer leur standard de vie et leurs revenus. Ce faisant, l’Eglise méthodiste n’annonce pas l’évangile uniquement lors des cultes, mais également dans la vie de tous les jours.

Etienne Rudolph nous fait part de son voyage au Chili et en Argentine

« En Argentine l’Evêque Frank de Nully Brown de la Iglesia Evangelica Metodista Argentina (IEMA) a convoqué les délégués des Eglises de tout le pays pour la 23ème Assemblée Générale (= Conférence Annuelle) du 16 au 19 août 2013. Environ 80 délégués se sont retrouvés pour ces quatre jours intenses de rencontres, de discussions, de décisions, d’élections. Deux thèmes majeurs pour cette AG étaient plus particulièrement attendus par les délégués: l’élection d’un nouvel Evêque ou la reconduction du même d’une part et l’approbation du plan national de restructuration de l’Eglise d’autre part.

Le deuxième jour, l’élection de l’Evêque a été rapide. Un seul tour a suffi à l’Evêque actuel pour être réélu pour une nouvelle période de quatre ans. Le culte de bénédiction a eu lieu le dimanche soir dans la Première Eglise méthodiste de Buenos Aires. En plus des représentants des autres Eglises, l’ambassadrice d’Afrique du Sud, fille de Nelson Mandela, méthodiste engagée, était présente.
Le deuxième thème majeur a été le projet de restructuration de l’Eglise au niveau national. Le projet propose de créer des petits districts de six à neuf Eglises locales. Trois à quatre pasteurs s’en occuperaient et l’un d’entre eux serait le responsable distrital. Une mise en place de cette nouvelle structure se fera dans les mois qui viennent avec un démarrage prévu pour mars prochain. La IEMA avait mis en place un programme de formation des laïques sur deux ans en raison du manque de pasteurs. Avec cette nouvelle restructuration, ce même programme « perla escondida» (= la perle cachée) est reconduit à nouveau pour les deux années qui viennent (Connexio soutient ce projet).

Il m’a été donné l’occasion de prendre la parole pour rappeler les liens anciens déjà entre notre CA et la IEMA ainsi que d’exprimer le soutien de Connexio entre autre en remettant une bougie symbolisant notre union.

La Iglesia Evangelica Metodista de Chile organise chaque année une pastorale nationale pour ses pasteurs rassemblant l’ensemble du corps pastoral, soit environ 75 personnes. L’Evêque Mario Martinez (voir photo), invité à notre CA de 2012, avait lancé une invitation aux pasteurs de Suisse et de France à venir participer à une de ces rencontres. Finalement, seulement Lorna Barra, Daniel Nussbaumer et Etienne Rudolph se rendront à cette pastorale.

Le thème de cette année concluait un cycle sur les fondements du ministère pastoral et s’intitulait : « Entre fonction et vocation, le ministère pastoral en tension ». Le thème était intéressant et a permis bien des discussions entre les participants sur l’exercice du ministère pastoral. Au-delà de la thématique, les pasteurs chiliens sont de bons vivants avec une soirée détente sympathique et une très bonne ambiance régnait tout au long de cette rencontre. »

La nouvelle Brochure des projets est arrivée

Dans le monde entier, Connexio soutient l’engagement des Eglises méthodistes auprès d’une large part de la population, et notamment dans les domaines suivants:
†Renforcement de l’action des églises locales
†Evangélisation et croissance des églises
†Aide pratique pour la vie quotidienne

La brochure des projets vous donnera un aperçu des projets soutenus par Connexio. Vous la trouverez jointe à la lettre mensuelle ou encore, dansvotre paroisse.

Changement parmi le personnel de Connexio

Cornelia Baburi nous quittera fin octobre pour accepter un autre défi. Elle avait débuté chez nous en 2011 comme chargée de mission en relation publique et nous a fait part de beaucoup de bonnes idées et suggestions. Nous la remercions pour son engagement parmi nous et lui souhaitons pour son avenir beaucoup de réussite et de bonheur ! Nous recherchons une personne de remplacement ! Vous trouverez le cahier des charges sur le site de Connexio, mis vous pouvez également vous informer téléphoniquement auprès de Carla Holmes à notre siège.

Je vous remercie pour l’intérêt que vous manifestez fidèlement pour le travail de Connexio et pour le soutien que vous lui apportez, tant par votre engagement personnel, votre intercession ou encore, par vos dons financiers.
Avec mes chaleureuses salutations,

Andreas Stämpfli, Secrétaire exécutif

Envoi des dons en France:
Par chèque libellé à l'ordre de l'EEM - Connexio adressé à:

Madame Pascale MEYER,
7 rue de l’Avenir
F- 67800 Bischheim

(avec mention expresse:«Connexio»)

Traduction: E. Fath


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"