Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 15.05.2013   Retour à l'aperçu

Le temps des Synodes (UEEL, FEEBF, EPUdF)

[Credits] Survol de trois Synodes qui viennent de se tenir lors du week-end de l’Ascension, le synode des Eglises libres, le Congrès des Eglises baptistes et enfin le synode inaugural de l’Eglise protestante unie qui rassemble désormais sous un seul et même toit Luthériens et Réformés de l'hexagone (hormis ceux d'Alsace-Lorraine).

Synode de l’Union des Eglises évangéliques libres de France - 9-12 mai 2013 à Orléans


Le 84e synode de l’Union des Églises évangéliques libres de France (UEELF) s’est tenu à Orléans, du 9 au 12 mai 2013, et s’est conclu par un culte joyeux, au cours duquel a eu lieu la consécration du pasteur Gil Tarassenko, actuellement en poste à Béziers.

Le thème du synode, «Collégialité et autorité, une gouvernance au service de l’Église », décliné en conférences du pasteur Alain Nisus, professeur de théologie systématique à la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine, et en ateliers, a permis de réfléchir à l’articulation des organes d’autorité dans la communauté, et à pointer les bonnes pratiques qui devraient réduire les risques de tension. Un document de synthèse sera bientôt disponible sur le site de l’UEELF.

Les échanges ont par ailleurs mis l’accent sur l’importance de maintenir un lien synodal fort au sein de nos communautés, et entre nos communautés, non pour nous recroqueviller sur notre identité propre, mais pour être mieux à même d’assumer nos dialogues avec les autres familles du protestantisme, ou au-delà. À ce propos, le président de la commission synodale a salué la création de l’Eglise protestante unie de France que nous voulons accueillir avec bienveillance. La présence du pasteur congolais Jean-Pierre Kinanga, responsable d’un ministère d’aumônerie auprès des malades du VIH/Sida de l’Église évangélique du Congo (Congo-Brazzaville), ainsi que de divers représentants d’Églises étrangères avec lesquelles nous avons des partenariats, nous a rappelé la dimension de l’Église universelle dans laquelle s’insère notre Union.
La préoccupation de nos Églises pour des sujets de société complexes s’est exprimée dans le vote de trois vœux, présentés simultanément au Congrès de la Fédération des Eglises évangéliques baptistes de France, concernant la lutte contre la corruption – le synode a ainsi redit son appui aux actions du Défi Michée -, la fin de vie et l’enseignement de la théorie du genre à l’école.

Un autre axe important d’engagement de ce synode a été la signature d’un texte d’orientation mettant clairement au cœur de nos initiatives l’évangélisation et le souci de la croissance de nos Églises. Pour aller dans ce sens, les moyens d’un travail d’accompagnement approprié pour nos divers types de communautés, grandes et petites, citadines et rurales, en progression ou en perte de vitesse, devront être imaginés.
Trois membres de la commission synodale, composée de dix membres, ont été renouvelés, un pasteur et deux laïcs. Le pasteur Vincent Miéville a été confirmé dans sa fonction de président.

Le message final, destiné aux Églises, se concluait ainsi : « Ensemble, nous voulons rester émerveillés par les chemins où l’Esprit va nous mener, nous laisser surprendre par la force que le Seigneur nous donnera. Que le monde entende la symphonie des témoignages de nos vies transformées ! »

*******

Congrès de la Fédération des Églises Évangéliques Baptistes de France du 9-11 mai à Roubaix


Le Congrès de la Fédération des Églises Évangéliques Baptistes de France s'est réuni à Roubaix du 9 au 11 mai autour du thème « Vivre ensemble dans l'espérance ». Pendant trois jours, les congressistes ont réféchi ensemble à la vie de la Fédération, de ses Églises ainsi qu'à leur place dans la société.

À l'issue de ces trois jours, six vœux et trois recommandations ont été adoptés par le Congrès. Les premiers montrent la préoccupation des Églises Baptistes en France pour des sujets internationaux, des questions de société, l'action sociale ou les relations avec les autres Églises chrétiennes.

- Le premier vœu adopté par le Congrès Baptiste concerne les violences subies par les chrétiens en République Centrafricaine.

- Le second salue la naissance de l'Église Protestante Unie de France dont le Synode inaugural se tenait à Lyon. Le Congrès a particulièrement accueilli avec joie « le nouveau dynamisme que cette union apporte au paysage du protestantisme français ».

- Les sujets de société mentionnés dans les vœux concernent la lute contre la corruption (vœu 3),

- la fn de vie (vœu 4),

- l'enseignement de la théorie du genre au primaire (vœu 5).

Ces trois vœux étaient présentés simultanément au Synode de l'Union des Églises Évangéliques Libres qui se réunissait à Orléans.

Enfn, le dernier vœu concernait la priorité donnée aux pauvres ; il précise ceci : « Vivre ensemble dans l’espérance doit toujours mieux s’incarner dans le souci "de la veuve et de l’orphelin" ». Ce même vœu invite les Églises Baptistes à se rapprocher des autres chrétiens dans leur action sociale et salue particulièrement la démarche Diaconia 2013 de l’Eglise catholique en France qui rassemblait plus de 15 000 personnes à Lourdes ces derniers jours.

Ainsi, certainement pour la première fois, le Congrès a salué l'action d'un Pape catholique en soulignant les « premiers gestes du Pape François vers une plus grande simplicité et solidarité ».

Les trois recommandations, qui concernent la vie et le fonctionnement de la Fédération Baptiste portaient sur la réfexion sur la diversité des ministères, la mission et le développement des Églises.

Le Congrès Baptiste de Roubaix était aussi l'occasion d'un renouvellement important du Conseil de la Fédération Baptiste. Cinq nouveaux membres ont ainsi été élus, à savoir Thierry AUGUSTE, Jean-Marc COUTELLIER (nouveau trésorier), Patrick DENEUT, Nathalie GUILLET et Daniel Pafon SELY. Jean DUPUPET a été renouvelé dans son mandat de Président.

Lors du culte de clôture du Congrès, le ministère de deux nouveaux pasteurs a été reconnu. Marie- Laure FENET (Sartrouville) et Yannick LERAY (St Malo) intègrent ainsi formellement le corps des pasteurs de la Fédération Baptiste.

Comme tous les ans, lors du Congrès l'ABEJ Fédération Nationale, bras armé de la Fédération Baptiste en matière d'action sociale, a réuni son Assemblée Générale. Son Conseil National a été renouvelé et un nouveau bureau à été mis en place. Pierre DE MAREUIL en assure désormais la présidence, Christophe HAHLING la vice-présidence, Marie Anne LEM et Christian DE LA ROQUE le secrétariat, et Jean-Pierre KOECHLIN la trésorerie.

Fortifés dans leur vivre-ensemble, les congressistes ont été invités à porter un message d'espérance, reçu lors de ce Congrès, à traduire en actions dans leur Église locale. Cha- cun est rentré chez lui ayant vécu concrètement le verset que la Fédération Baptiste a choisi pour l'année :

"Recherchons donc ce qui contribue à la paix et nous permet de progresser ensemble dans la foi." Romains 14.19.

Marc Derœux

Secrétaire Général de la FEEBF

**********

Synode inaugural de l’Eglise protestante unie de France (EPUdF) du 9 au 11 mai 2013 à Lyon


L'Eglise protestante unie de France a tenu son premier synode national du 8 au 12 mai 2013 à Lyon.

Les travaux des 220 délégués luthériens et réformés se sont déroulés dans la fluidité et la bonne humeur, montrant combien l'union est vécue avec sérénité.

Le Conseil national, élu le 10 mai, est composé de 20 membres, pasteurs et laïcs à parité. Il a désigné au côté de son président, le pasteur Laurent Schlumberger, deux vice-présidents de sensibilité luthérienne, Mme Patricia Hildebrand et le pasteur Jean-Frédéric Paztrinsky.

Poursuivant son travail liturgique, le synode a décidé de renouveler la liturgie de reconnaissance des ministres pour 2017 et de réfléchir sur l'accompagnement des ministres non pastoraux. Un colloque se tiendra en octobre prochain sur la vie cultuelle et liturgique de l'Eglise protestante unie de France.

Concernant l'organisation de l'EPUdF, le synode est attentif à la répartition solidaire des ressources de l'Eglise dans les dix régions.

Les délégués synodaux ont formulé le vœu que soit menée une réflexion sur l'écologie qui aborde les dimensions théologique, diaconale, spirituelle et environnementale.

Réflexion sur la fin de vie. Le synode n'ambitionne nullement de prescrire des consignes ni d'exprimer une parole définitive sur une question qui touche au plus intime et à l'ultime de chaque vie. Estimant que face à la maladie, la souffrance et la mort, il ne peut y avoir un cadre rigide qui définirait ce qu'est la dignité, la liberté individuelle ou la responsabilité collective. Le synode souhaite humblement rappeler une conviction qui fonde la foi chrétienne : c'est le regard que Dieu pose sur chaque vie qui confère à celle-ci sa dignité, sa liberté et sa responsabilité. Le synode affirme que la vocation des Eglises s'accomplit d'abord dans l'accompagnement discret et respectueux de toutes ces situations personnelles et uniques.

La journée inaugurale, le 11 mai à Lyon, a été un temps fort de célébration, de témoignage et de fête, en présence du ministre en charge des cultes, M. Manuel Valls et de nombreux responsables civils ou religieux de France, d’Europe et d’autres pays. En juin, les paroisses vivront à leur tour des cultes d'inauguration, pour témoigner localement de la naissance de l'Eglise unie protestante de France.


Textes en ligne : message du président de l'EPUdF, allocutions des invités, conférence du sociologue Jean-Paul Willaime, textes du synode sont à disposition sur le site www.synodelyon2013.fr.

www.ueel.org / www.feebf.org / www.eglise-protestante-unie.fr


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"