Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 30.10.2012   Retour à l'aperçu

Dimanche de l'Eglise Persécutée, 11 novembre: l’Eglise dans la tempête

[Credits] Prier pour les chrétiens persécutés

Leurs épreuves, notre défi

Dans plus de 50 pays, 100 millions de chrétiens discriminés


Des chrétiens du monde entier se préparent à une «Journée de prière pour les chrétiens persécutés».

Le Dimanche de l’Eglise persécutée (DEP), c’est un dimanche par an, pour montrer que nous avons à cœur ceux et celles qui sont persécutés à cause de leur foi chrétienne à l’échelle planétaire.

Au cours des cultes et des réunions du 11 Novembre tout particulièrement, ils veulent se souvenir des quelque 100 millions de chrétiens opprimés à cause de leur foi dans plus de 50 pays. Lors de la Journée de prière que lance l’Alliance évangélique mondiale, plus d'un demi million d’églises chrétiennes dans plus de 150 pays, ont participé à cette initiative ces dernières années, - à chaque fois toujours les églises étaient plus nombreuses.

Rien qu'en Allemagne, il y avait l'année dernière, plus de 1500 églises et près de 1.200 groupes d'enfants. Cette année, la situation des chrétiens en Egypte et au Bhoutan est mise en relief. Selon Portes Ouvertes (Hofheim près de Francfort sur le Main), la situation des chrétiens d'Égypte s'est détériorée après le bouleversement politique de cette année écoulée.

En particulier dans les zones rurales, les attaques contre les Coptes ont redoublé d’intensité. Les chrétiens d'origine musulmane sont considérés comme des renégats et fréquemment rejetés par leurs familles. Dans le Bhoutan bouddhiste, les chrétiens ne sont pas reconnus comme une minorité religieuse, selon Portes ouvertes. Ils n’ont pas le droit de construire des églises, et même les réunions de prière dans les maisons privées sont interdites. Par peur de représailles, de nombreux chrétiens dissimulent leur foi.

En France

Portes Ouvertes, le Conseil National des Evangéliques de France et la Fédération Protestante de France organisent chaque année le Dimanche de l'Eglise Persécutée (DEP). Une journée de solidarité avec les chrétiens persécutés à vivre dans les communautés locales !
Le but du DEP est de mettre les chrétiens locaux en contact avec cette Eglise courageuse aux prises avec la tempête de la persécution. C’est un véritable échange : «leurs épreuves deviennent notre défi».

30.10.2012

Traduction eemni


Source: idea.de / Portes ouvertes / eemni

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"