Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 19.11.2012   Retour à l'aperçu

Conflit à Gaza : la prière contre l’escalade de la violence

[Credits] Doyen allemand: Une politique à long terme fait défaut

Jerusalem (idea) – Compte tenu de l'aggravation de la situation au Moyen-Orient, des dirigeants d’Églises en Israël ont appelé à la prière. Depuis le 14 Novembre, le groupe islamiste radical Hamas a tiré quelque 1.000 roquettes à partir de Gaza sur Israël.

Trois personnes ont trouvé la mort et des dizaines ont été blessés. L'armée israélienne a répondu par des raids aériens qui selon des sources palestiniennes ont fait plus de 80 victimes.

Doyen de l'Eglise luthérienne allemande du Sauveur à Jérusalem, Wolfgang Schmidt l’a déclaré à l’Agence de presse évangélique IDEA, une réunion de prière a lieu tous les jours ouvrables à midi à l'Église du Sauveur dans le centre de la vieille ville chaque jour de la semaine pour la résolution pacifique du conflit.

Certes l'opération militaire israélienne dans la bande de Gaza peut se comprendre après que des partisans du Hamas aient tiré de là au cours de ces dernières semaines des roquettes sur Israël et provoqué de cette manière le gouvernement.

Cependant, il n'a pas l'impression que l’on recherche dans la région une solution durable au conflit. «Je préfèrerais une politique qui met l'accent sur la durabilité, afin de ne pas répéter le même scénario dans quelques années», explique Schmidt.

Sur la situation des chrétiens dans le pays, a déclaré Schmidt, il ne pense pas que le conflit actuel entraîne un nouvel exode.

Dans ce contexte, il invite à ne pas parler en général des «chrétiens». Alors que la plupart des chrétiens arabes ont été effectivement exposés à de fortes pressions, de nouvelles communautés chrétiennes étaient à proprement parler en plein essor en Israël, par le grand nombre de travailleurs migrants chrétiens.

Le président de l'Association des Eglises Evangéliques en Terre Sainte, Munir Kakish, a invité à prier pour les décideurs autant du côté israélien que du côté palestinien. En outre, les chrétiens doivent prier pour un arrêt des tirs de roquettes de part et d’autre. Pour les personnes et les familles qui ont perdu des êtres chers.

Seul Israël peut mettre un terme au conflit

Le pasteur de l'église baptiste à Jérusalem et chargé de cours au Bible College à Bethléem (Cisjordanie), le professeur Alex Awad, a une vision un peu différente des choses.

«Ce conflit, seul Israël peut décider quand commence et quand s’arrête de nouveau la guerre», a-t-il déclaré à IDEA. Israël a déclenché la crise actuelle quand son armée avait tué un jeune garçon dans la bande de Gaza.

Même avant cela, Israël avait bombardé la bande de Gaza, à plusieurs reprises provoquant de nombreuses victimes. Les médias n'auraient pas signalés ces faits.

Awad a averti Israël contre une invasion de la bande de Gaza, car entre temps la population palestinienne se sera alors encore plus radicalisée. Selon Awad, le conflit ne peut être résolu que par des concessions.

Israël devrait arrêter la construction de colonies en Cisjordanie et reprendre de sérieuses négociations avec les Palestiniens. Le patriarche latin de Jérusalem à la retraite, Michel Sabbah, accuse la communauté internationale d'hypocrisie.

Comme il l'a dit au quotidien catholique Tagespost (Würzburg), est en cause dans le conflit la question fondamentale combien de temps va encore durer l'occupation israélienne des territoires palestiniens. Nombreuses sont les résolutions de l'ONU pour résoudre le conflit. Seulement personne n'ose les appliquer une fois pour toutes.

Depuis 2001, quelque 11.000 roquettes ont été tirées sur Israël
Le 14 novembre, l'armée israélienne a tué le chef militaire du Hamas Ahmed Dschabiri avec un tir de missile et c’est alors que l'opération "Pilier de défense" a commencé.
L'objectif visé est de mettre fin aux tirs de roquettes depuis Gaza sur Israël. Depuis 2001, le Hamas a tiré de là environ 11.000 roquettes sur Israël.

La Force aérienne israélienne concentre ses raids principalement sur les dépôts de munitions, ainsi que sur les lanceurs de roquettes. Israël veut détruire les stocks de roquettes Fajr-5 que l'Iran a fournis au Hamas.

La chancelière Merkel renforce sa solidarité avec Israël

Après le président américain Barack Obama, la chancelière allemande Angela Merkel (CDU) a exprimé à son tour sa solidarité avec Israël. L’escalade a pour origine les attaques incessantes du Hamas contre Israël depuis la bande de Gaza.

Israël a le droit et le devoir de protéger ses citoyens par des mesures adéquates, a déclaré le porte-parole. Le Ministre des Affaires étrangères Guido Westerwelle (FDP) a déclaré que la condition la plus importante pour un cessez-le-feu était que cessent les tirs de roquettes depuis Gaza en direction d'Israël.

19.11.2012

Traduction eemni


Source: idea.de

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"