Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 14.11.2012   Retour à l'aperçu

Lancement oecuménique de la Conférence Centrale d’Allemagne de l'Eglise Méthodiste Unie

Foto: de la gauche l’évêque Frank Otfried July, l’évêque Rosemarie Wenner, Conseil supérieur de l’Église Oliver Schuegraf - © Volker Kiemle,  service des media de l’EEM Allemagne[Credits] La Conférence centrale de l'Eglise méthodiste unie (UMC) s’est ouverte avec un culte de Sainte Cène. Des représentants de l'Église catholique romaine et des Eglises protestantes ont souligné à cette occasion leurs liens œcuméniques avec l'Eglise Méthodiste Unie.

Le mouvement œcuménique vit bel et bien - c’était une évidence à l'ouverture de la Conférence centrale Méthodiste Unie le 13 Novembre à Rutesheim. Lors du culte d’ouverture, l’évêque protestant du Wurtemberg, Frank Otfried July, a apporté la prédication. L'évêque du diocèse de Rottenburg-Stuttgart, Gebhard Fürst, a transmis les salutations de la Conférence des évêques catholiques allemands, Oliver Schuegraf du Conseil supérieur de l’Église, représentait l'Église évangélique luthérienne unie d'Allemagne, et Hartmut Steeb, Secrétaire Général, représentait quant à lui l'Alliance évangélique allemande. Tous les orateurs ont rendu hommage à la communion de chaire et d'autel conclue entre l'Église méthodiste et les Églises protestantes il y a 25 ans (ndlr. la Concorde de Leuenberg).

Il était très reconnaissant pour le développement de l'œcuménisme, a déclaré Steeb. «Il s'agit de chercher ensemble le Règne de Dieu», a-t-il souligné en tenant compte de la devise de la Conférence «Cherchez d'abord le royaume de Dieu». L’évêque Fürst voit dans ce slogan une priorité posée par Dieu, qui relie les deux Églises. «Nous devrions chercher ensemble le Règne de Dieu sans nous lasser».

L'évêque July a également souligné dans son homélie cette mission commune. Les paroles de Jésus «Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde» ne doivent pas être comprises comme des ordres, mais comme des promesses. «Cette promesse nous replace dans l'ordre des priorités de Dieu». Il ne s’agit pas tant de nos propres priorités élaborées dans nos cercles de réflexion ou nos ateliers stratégiques. «L’important, ce n’est pas tant nos constantes déclarations d'intention», a déclaré July. «Il s'agit de savoir si nous acceptons vraiment les priorités que Dieu nous fixe. Jésus a besoin de nous comme sel et lumière. Il enlève nos soucis, afin que nous puissions prendre soin des autres. Il réconforte et fortifie. Il nous fait prendre un nouveau départ».

Volker Kiemle

Mercredi, 14 novembre 2012

Traduction eemni


Source: Service de presse de l'Eglise Méthodiste Unie Allemagne

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"