Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 31.12.2012   Retour à l'aperçu

Allemagne: première session conjointe entre l'Église morave et l'Eglise Méthodiste

[Credits] [Herrnhut / Francfort (APD)] «Nous avons redoublé d’attentions réciproques et nous nous connaissons maintenant davantage», déclare Rosemarie Wenner, évêque de l'Eglise évangélique méthodiste en Allemagne (UMC) à la fin de sa visite à Herrnhut. "La tradition commune des Moraves et des Méthodistes est un terreau fertile pour de nouvelles discussions."

Du 3 au 5 décembre s’est tenue pour la première fois une session de travail commune à Herrnhut (Lusace) entre dirigeants de l'Église méthodiste et de l'Église morave - Église Morave et Eglise méthodiste unie. «Notre rencontre visait principalement à mieux nous connaître et apprécier», informait Johannes Welschen, membre du Conseil de l'Église morave. "Dans l'échange des questions d'actualité concernant nos églises, nous avons découvert des défis et des enjeux communs."

Selon Rosemarie Wenner, on connaît largement les relations historiques qui ont existé entre les Moraves et les Méthodistes. "Mais que pour nous, aujourd'hui encore, nous ayons beaucoup en commun est une découverte importante ; ces points en commun, nous devons les renforcer et les développer." A titre d'exemple, elle a cité le rôle constitutif de Jésus-Christ et de l'importance du chant dans la foi.

Les discussions ont également porté sur les défis mondiaux. «Nos deux Églises sont des églises missionnaires et ce sont des églises à dimension mondiale", a déclaré Johannes Welschen. Rosemarie Wenner a ajouté: "Nous avons convenu que nous découvrons l'Allemagne comme une terre de mission et que nos communautés ont besoin de s’ouvrir pour être missionnaires."

Les dirigeants des deux Églises ont convenu également de poursuivre les discussions théologiques. La prochaine réunion aura probablement lieu à l'invitation de l'Ecole Théologique Evangélique Méthodiste à Reutlingen. Les deux parties s’engagent à se communiquer les dates et les lieux des conférences et des réunions qu’elles organisent.

Les liens entre l'Église morave et l'Eglise méthodiste unie remontent aux débuts de Herrnhut. John Wesley, le fondateur du mouvement méthodiste, a appris à connaître les Moraves en 1735, alors qu’il était en chemin pour l'Amérique du Nord. En 1738, il leur a rendu visite à Londres et à Herrnhut. La piété morave l’a influencé grandement dans sa foi.

La délégation de 14 membres de l'Eglise méthodiste unie placée sous la direction de l’évêque Rosemarie Wenner comprenait les surintendants des neuf districts. La délégation de l'Église morave se composait de six membres de la direction (la direction d'Église) et des deux évêques et Theodor Friedrich Waas Gill.

L'Eglise morave - est affiliée à l'Église protestante d'Allemagne (EKD), tout en étant membre invité de l'Association des Eglises évangéliques libres (VEF). L'Eglise morave unit des communautés et des établissements en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suisse, au Danemark, en Suède, en Estonie, Lettonie et en Albanie. Elle est une des 27 provinces du monde de l'Église morave (Unitas Fratrum, Moravian Church).

L'Eglise Méthodiste Unie est une église protestante libre issue d'un mouvement de réveil apparu en Angleterre au 18ème siècle avec des personnalités majeures comme John et Charles Wesley. Grâce à des émigrants de retour d'Angleterre et des Etats-Unis, l'Eglise méthodiste unie a également pris pied en Allemagne. L’Église méthodiste unie en Allemagne compte environ 55.000 membres et affiliés, répartis dans plus de 500 communautés. Rosemarie Wenner, Francfort, est à ce jour l'évêque en charge de cette Église en Allemagne. Elle est actuellement également Président du Conseil des évêques de l'Église Méthodiste Unie.

10 décembre 2012


Source: eaan.de

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"