Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 29.12.2012   Retour à l'aperçu

Le Vietnam restreint encore plus la liberté religieuse

[Credits] La "Société pour les peuples menacés"* critique un nouveau décret

Göttingen (idea) – Au Vietnam régi par un pouvoir communiste, la liberté religieuse sera encore plus limitée au cours de l'année à venir, redoute la «Société pour les peuples menacés» (Göttingen).
A la date du 1er Janvier entre en vigueur un décret, qui donnent encore plus de moyens aux autorités pour restreindre arbitrairement «les pratiques religieuses» des communautés religieuses, met en garde Ulrich Delius, le référent pour l’Asie le 28 décembre. Toutes les communautés religieuses cherchant à se faire reconnaître par l'Etat, ont alors le devoir d’identifier et d’enregistrer méticuleusement auprès des services de l’Etat toutes leurs organisations et toutes leurs activités.

Cela renforce la surveillance ininterrompue.

Les chrétiens issus de peuples minoritaires sous la menace

Il invite le gouvernement allemand à critiquer publiquement et avec insistance le décret. Ces dernières années, maintes et maintes fois, des chrétiens et des militants des droits humains qui militent pour une plus grande liberté religieuse, ont été arrêtés et condamnés à de longues peines.

C’est ainsi que l’avocat des droits humains Le Quoc Quan, a été arrêté à Hanoi le 27 cécembre. Il s’était engagé sur Internet pour plus grande liberté religieuse.

Delius attire également l'attention sur le sort de quatre chrétiens issus du peuple minoritaire des Hmongs. Les hommes âgés entre 27 et 38 ans ont été condamnés le 12 décembre dans la province de Lai Chau au nord-ouest du pays à des peines de prison allant de trois à sept ans.

La raison: Ils auraient mis en péril l'ordre public parce qu'ils avaient participé à une réunion religieuse non autorisée. Selon l'Organisation des droits humains, de nombreux membres de peuples minoritaires au Vietnam font partie d’églises protestantes non autorisées. Plus de 250 membres de ces peuples ont écopé une peine de prison pour leur engagement en faveur de la liberté religieuse.

Sur les quelque 89 millions d’habitants que compte le Vietnam, 52,5 % sont bouddhistes, 23,2 % se déclarent non-religieux, les chrétiens représentent 9,4 %, pour la plupart catholiques. 1,3 % sont protestants. Le reste appartient à des croyances tribales ou indigènes.

*„Gesellschaft für bedrohte Völker“

29.12.2012

Traduction eemni


Source: IDEA ALLEMAGNE

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"