Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 04.11.2011   Retour à l'aperçu

Décès du pasteur Isaac AGRÉ (1953-2011)

[Credits] Le pasteur Isaac Agré est mort subitement des suites d'une attaque cardiaque, alors qu'il était en poste avec sa femme à Tunis en collaboration conjointe avec l’Eglise Réformée et l’organisation non-gouvernementale CARITAS.
Le pasteur Isaac Agré a été rappelé par son Seigneur au matin du 3 novembre 2011, suite à un arrêt cardiaque. Son médecin l’avait hospitalisé le vendredi 28 octobre, son état exigeant une prise en charge immédiate en hémodialyse.
Son état physique s’est détérioré peu à peu au cours de ces derniers mois. Déjà lors de la Plateforme (rencontre de nos responsables d’églises en Afrique du Nord) en octobre 2010, des signes de fatigue étaient apparus. En juin 2011, au cours de la Conférence annelle à Winterthur en Suisse, il avait du être hospitalisé d’urgence. Son état s’était provisoirement amélioré à son retour en Tunisie, même si une insuffisance rénale chronique laissait présager la nécessité d’une dialyse à court terme.
C’est d’une manière brusque et inattendue qu’il nous a quittés au matin du 3 novembre suite à une défaillance cardiaque.
Nous entourons Jacqueline son épouse et leurs 5 enfants de nos pensées affectueuses et prions que le Seigneur les accompagne tout au long de cette dure épreuve. L’inhumation aura lieu en Côte d’Ivoire au début de la semaine prochaine après le rapatriement du corps.
Isaac Agré est né le 1er janvier 1953. Après ses études de théologie au Bénin et à Yaoundé au Cameroun, il fut pasteur de l’Église Méthodiste de Côte d’Ivoire, aumônier des écoles méthodistes, puis, dès 1993, surintendant ainsi que, dès 2005, président du Conseil des ministères de l’EMU (Église Méthodiste Unie), année au cours de laquelle avec son épouse Jacqueline, ils ont accepté le défi d’un engagement missionnaire en Tunisie.
Marié avec Jacqueline OKON OWO, ils ont eu 5 enfants : Armelle (27 ans), Romuald (25 ans), Patrick (23 ans), Nathan (21 ans) et David (18 ans).
Isaac Agré était engagé comme missionnaire par la mission mondiale de notre église pour œuvrer à Tunis. Sa présence dans cette ville permettait d’une part un engagement œcuménique – il travaillait en collaboration avec l’Église réformée de Tunis et avec Caritas de l’Église catholique pour l’accueil et l’accompagnement des immigrés et des réfugiés - et d’autre part il s’occupait de la gestion de la concession de l’Église méthodiste à Montfleury/Tunis. Il était non seulement possible d’y organiser l’accueil de petits groupes mais également d’ouvrir un foyer pour jeunes filles en provenance d’Afrique subsaharienne pour leurs études.
Avec le décès d’Isaac Agré, l’Église perd un précieux collaborateur et un fidèle témoin de Jésus-Christ.
« Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours qui se trouve toujours dans la détresse » (Psaume 46).
Pasteur Daniel Nussbaumer
Le pasteur Isaac Agré avait donné à En route son dernier interview en juin dernier lors de la Conférence Annuelle.
Retrouvez le document sur le net


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"