Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 02.11.2011   Retour à l'aperçu

Décès de Mme Julie Nyffeler (102 ans)

[Credits] Mme Julie Nyffeler, veuve du pasteur Werner Nyffeler, est décédée à un mois de son 103e anniversaire. Son départ s'est passé dans la paix. Sa foi inébranlable, enracinée dans le quotidien restera un exemple de vie pour tous. Mme Nyffeler était la grand-mère de Claire-Lise Meissner, la maman de Christiane Hertzog, Lydie Schmidt, Annelise Gerber, Evelyne Marquès et René Nyffeler.
Une grande dame de foi vient de s’éteindre après une longue vie au service du Seigneur. Avec son mari, elle avait accueilli dans leur demeure agenaise des Juifs en fuite au cours de la Seconde Guerre mondiale en toute discrétion.
Pour le mensuel En route (en 2007), elle était revenue sur leur engagement en faveur des Juifs en déroute. Extraits de cet interview dans cette dépêche :

JN : Notre maison était en effet une maison ouverte et nous avons souvent accueilli des Juifs pour la nuit, quand ils ne savaient pas où se réfugier. Car de jour comme de nuit, ils étaient en danger d’être arrêtés par les Allemands. Alors ils cherchaient à se caser une fois par ci, une fois par là, mais jamais au même endroit. Ils devraient trouver chaque nuit un autre abri. Et souvent nous avons accueilli un homme, une femme, un enfant pour la nuit. Une dame juive est venue pendant quelques semaines tous les après midis chez nous en disant que chez nous elle se sentait un peu plus à l’abri. Mais quand la cloche de la maison résonnait, elle courait au fond du parc pour se cacher, parce qu’elle avait tellement peur. Et un jour, cela m’a fort impressionné, elle m’a dit : Mme Nyffeler, mon plus grand vœu, ce serait de passer une seule heure sans avoir peur. Alors vous pouvez vous représenter la vie de ces gens. Il fallait les encourager, il fallait les accueillir, leur montrer notre sympathie et aussi les accueillir pour le repas, parce qu’ils n’avaient pas grand-chose.

En route (ER): Comment réagissaient vos enfants ? Étaient-ils au courant de vos actions en faveur de ces Juifs fugitifs ?

JN : Nos enfants ont bien évidemment assisté à bien des conversations et l’aînée a bien compris que nous nous mettions en danger en accueillant ces personnes. En allant à l’école, elle entendait pas mal de choses parmi ses camarades. Or nous lui avons dit de ne jamais parler de ce que nous faisions en privé et elle a tenu la promesse : elle n’a jamais parlé, mais elle aussi parfois tremblé quand elle savait que quelqu’un passait la nuit chez nous., mais elle ne nous aurait jamais, jamais dit d’arrêter de le faire. Elle était vraiment de tout cœur avec nous et elle était aussi présente quand nous avons prié pour ces gens, remercié le Seigneur pour sa protection, son intervention et son aide.

Cette période ô combien agitée, Mme Nyffeler l’a vécue sereinement devant Dieu, comme elle en témoigne par ses propres mots :

JN : Nous avons véritablement vécu une période très bénie. Même pendant les jours les plus difficiles, nous avons senti la présence de Dieu Sa main, et c’est ce que je veux faire comprendre. Et j’essaie toujours de le faire quand je vois mes enfants et petits-enfants, même mes arrière-petits-enfants, j’essaie de leur raconter tout ce que nous avons vécu, comment Dieu est intervenu toujours au moment où il le fallait, où nous étions dans l’embarras, où nos moyens étaient à bout, c’est alors que Dieu a agi. Et nos enfants sont toujours intéressés à entendre ces récits, ces choses que nous avons vécues vraiment et que nous n’oublierons jamais. Nous remercions le Seigneur pour toute sa bonté et ses interventions.

Le culte d'enterrement a lieu à Munster, lundi le 7 novembre au temple de la Paix, EEM de Munster.

- Interview audio de Mme Julie Nyffeler réalisée en 2007 en cliquant sur ce lien
- L’interview est à retrouver en intégralité sur le site d’En route


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"