Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 07.01.2011   Retour à l'aperçu

Tentative de destruction d’une Église protestante évangélique dans le 93

[Credits] Après la FPF, le CNEF dénonce à son tour l’attaque dont a fait l’objet une église évangélique de Montfermeil (93) comme une atteinte au droit du culte.

À l’aube du 1er janvier 2011, l’Église protestante évangélique de Montfermeil (93), rattachée au CNEF, a été l’objet d’une attaque dont les auteurs n’ont, pour l’instant, pas été identifiés. Après avoir défoncé les grilles d’entrée avec une voiture bélier, ils ont tenté de mettre le feu aux bâtiments. Une salle de culte et certaines pièces annexes ont été touchées, mais le feu ne s’est pas propagé à la salle principale ni aux maisons contiguës dans ce secteur de ville réputé tranquille. Les locaux de cette église seront inutilisables pendant plusieurs semaines.
La communauté du pasteur Bertrand Colpier est installée depuis près de 20 ans dans le même quartier. Elle est connue pour son attitude pacifique, accueillante et la qualité de ses actions sociales. À Montfermeil, on n'a jamais vu ça, mais les attaques contre les lieux de culte sont de plus en plus courantes ailleurs en France, et cela me préoccupe beaucoup a déclaré à cette occasion Xavier Lemoine, maire de Montfermeil.
Cet acte de vandalisme vient effectivement s’ajouter à la liste, déjà longue, d’édifices cultuels juifs, musulmans et chrétiens qui sont de plus en plus souvent la cible d’attaques. Qu'ils s'agissent d'actes crapuleux ou de manifestations d'intolérance religieuse, le CNEF condamne avec la plus grande fermeté tous ces actes de violence qui portent atteinte à l'un des principes de la République, le droit pour chaque citoyen à pratiquer le culte de son choix.
Le CNEF tient aussi à faire part de sa vive préoccupation devant la montée des tensions religieuses dans notre pays. Même si à l’heure actuelle aucune revendication n’a été formulée et qu’on ne sait rien des réelles motivations des auteurs, cet acte s’inscrit dans un contexte délicat et ce qui s’est passé à Montfermeil nous semble extrêmement alarmant. S’attaquer à un édifice cultuel n’est pas neutre et témoigne au minimum d’une perte de la notion de ce qui est sacré et d’un manque total de respect pour ceux qui sont attachés à une pratique religieuse.
Dans ce contexte, le CNEF tient à réaffirmer avec force son attachement à la liberté de culte, pour tous et partout sur le territoire national. Il soutient aussi la communauté de Montfermeil dans cette épreuve et demande à Dieu de la conduire dans ces moments, afin qu'elle puisse être "ouvrier de paix".

5 janvier 2011


Source: CNEF

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"