Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 10.12.2011   Retour à l'aperçu

En route : le numéro de Noël est en ligne

[Credits] En route est le mensuel francophone de l’Eglise Evangélique Méthodiste. Son numéro de décembre est en ligne. La crise économique fait la une ; elle est abordée sous plusieurs angles. Au centre de ce numéro se trouve aussi l’espérance chrétienne surgie à l’occasion de Noël, la naissance du Fils de Dieu.

En voici l’éditorial.
JP Waechter

Nous sommes en pleine crise : les désordres financiers, fruit d’une concupiscence généralisée de nos États, étendent leur ravage. Selon des économistes chrétiens, nos États sont devenus de véritables "structures de péché" générant une culture de l’irresponsabilité et de l’injustice : leurs pratiques trop souvent injustes dénotent de leur part frivolité, égoïsme et cupidité. Il est temps de revenir à une culture de la responsabilité : Prépare-toi à la rencontre de ton Dieu (Am 4.12) en ce Noël 2011.
Nous voyons tant d’injustice dans le monde ; nous attendons que justice soit faite. Nous attendons que vienne concrètement Celui qui peut faire la justice.
Le Christ Jésus nous fait retrouver les chemins de la justice et de la paix (méditation du pasteur Jean-Ruben Otge). Il n’y a pas fatalité que les choses aillent de mal en pis. Tous les espoirs sont permis, mais en Lui seulement.
Là où le péché abonde, la grâce surabonde (Rm 5.20) ; ainsi des jeunes péruviens de la rue reprennent espoir et changent de vie à l’écoute d’un jeune pasteur venu partager leur vie : l’Évangile transforme notre vie durablement et en profondeur.
Autre exemple cité dans ce numéro, le travail de fond entrepris par notre Église au Cambodge apportant espérance et renouveau à ses habitants.
Aujourd’hui, les attentes de l’humanité sont prises en compte : Aujourd’hui vous est né un Sauveur... Sa présence à nos côtés jusqu’à la fin du monde nous permet d’espérer contre toute espérance : au lieu de craindre le chômage pour nous-mêmes, nous aiderons les chômeurs dans leur lutte difficile. Au lieu de pleurer sur nos impôts, nous nous sentirons appelés à plus de sobriété pour plus de solidarité. Grâce à notre Sauveur, nombreuses sont nos raisons de vivre et d’espérer et nos attentes transformées en prière :
Viens, Seigneur, Jésus Christ comme Juge, viens à ta manière dans le monde, instaure la justice et restaure réellement la justice dans le monde.
«Viens pour les populations désespérées qui subissent la violence de la nature et des hommes !
Viens pour ceux qui subissent la guerre et ceux qui la font !
Viens pour ceux qui n’ont plus d’espérance ni d’avenir !
Viens pour ceux qui n’attendent plus rien !» (A. Nouis)

Accès au sommaire


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"