Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 24.05.2010   Retour à l'aperçu

COE : Message des présidents à l'occasion de la Pentecôte 2010

Photo: Bill McChesney[Credits] « Convertissez-vous ; que chacun de vous reçoive le baptême au nom de Jésus Christ pour le pardon de ses péchés, et vous recevrez le don du Saint Esprit. » (Actes 2,38)
En cette année 2010, exactement comme à l’époque de la première Pentecôte, des chrétiens vont, dans le monde entier, chacun dans son Église, célébrer la Pentecôte dans des centaines de langues différentes et chanter des cantiques en louant le Seigneur dans leur langue.
Les disciples de Jésus ont reçu le don de l’Esprit Saint en cette première Pentecôte parce qu’ils l’attendaient avec confiance. Ils étaient ensemble, réunis dans l’attente, comptant sur la promesse de Dieu.
Le matin de la Pentecôte, Jérusalem était remplie de pèlerins venus célébrer la fête des pains nouveaux ; parmi les fidèles, le petit groupe discret des amis de Jésus Christ, le Ressuscité. Et la promesse s’accomplit : l’Esprit descend sur eux et les transforme en témoins, en messagers, convaincus par le message d’amour et de vérité de leur maître. C’est le moment d’appeler à la conversion, de mettre en pratique le don reçu et l’engagement au service des frères et des sœurs.
Aujourd’hui, l’appel à la conversion est plus essentiel que jamais pour quiconque cherche à suivre Jésus Christ et à trouver un sens à la vie en servant ceux et celles qui souffrent, quel que soit le nom de leur souffrance.
« Le cœur bouleversé d’entendre ces paroles, ils demandèrent à Pierre et aux autres apôtres : "Que ferons-nous, frères ?" » (Actes 2,37b)
Nombreux sont ceux et celles qui attendent le don de l’Esprit Saint. Il y a aujourd’hui dans le monde un petit groupe modeste qui recherche la conversion, qui demande pardon pour les fautes commises dans le passé, comme le fait de s’en prendre au don de la vie qui vient de Dieu en fabriquant des armes de destruction massive.
On peut discerner aujourd’hui l’espérance de la conversion dans les démarches entreprises par quelques-uns des « grands » de ce monde pour réparer les excès passés de l’orgueil et de la domination. Oui, tout est possible à qui se tourne vers le Christ et, avec la puissance du Saint Esprit, s’efforce de changer les projets de ceux qui continuent à croire que la paix ne vient que grâce à la menace des armes nucléaires.
Puissent ces âmes valeureuses de ce monde, qui ont commencé à réduire leurs stocks d’armes nucléaires, continuer hardiment à dégager de plus en plus de ressources pour le bien-être des populations accablées et donner davantage aux peuples qui vivent dans l’angoisse de la famine et la violence de la guerre et qui ont soif de partager leur savoir.
Ce que nous voulons dire, c’est qu’« avec Dieu, tout est possible ! »
Mais bien sûr, nous autres chrétiens qui avons été baptisés au nom de Jésus Christ, nous ne devons pas nous borner à insister sur la nécessité de la repentance pour les dirigeants des nations ou d’autres personnages officiels. L’appel à la repentance arrive à point nommé pour chacun et chacune d’entre nous, de tout pays, de tout âge, de toute origine : repentance à cause de nos contradictions entre nos affirmations et notre comportement ; repentance pour notre foi si petite, nos compromissions avec l’esprit de ce monde, notre tendance à l’indifférence lorsqu’il s’agit de justice, de solidarité, d’amour sincère et de respect envers tout être humain. C’est avec un profond esprit de repentance qu’il nous faut attendre que l’Esprit de Dieu vienne habiter en nous et dans nos communautés locales. C’est alors seulement que nous redécouvrirons le visage de notre Seigneur ressuscité, le Kyrios, et que nous serons unis à lui, priant avec humilité et un dynamisme renouvelé : Viens, Saint Esprit ! Transforme le monde !
Puisse l’Esprit Saint descendu à la Pentecôte vous remplir de lumière, d’espérance et de joie et vous donner la force de glorifier notre Seigneur en servant avec amour le monde qui est le sien. Nous vous souhaitons à tous et à toutes une fête de Pentecôte particulièrement bénie.
Archevêque Anastasios de Tirana et de toute l’Albanie, Église orthodoxe autocéphale d’Albanie
M. John Taroanui Doom, Église protestante maohi (Polynésie française)
Pasteur Simon Dossou, Église protestante méthodiste du Bénin
Pasteur Soritua Nababan, Église chrétienne protestante batak (Indonésie)
Pasteure Ofelia Ortega, Église presbytérienne réformée de Cuba
Patriarche Abune Paulos, Église orthodoxe Tewahedo d'Ethiopie
Pasteure Bernice Powell Jackson, Église unie du Christ (États-Unis)
Mme Mary Tanner, Église d’Angleterre
18 mai 2010


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"