Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 01.07.2010   Retour à l'aperçu

EDIMBOURG 2010 : réactualisation de la mission

[Credits] Une nouvelle conception œcuménique de la mission pour le 21e siècle
La Commission de mission et d’évangélisation (CME) du Conseil œcuménique des Eglises (COE) a lancé un processus visant à revoir en profondeur la conception œcuménique de la mission chrétienne.

Deux étapes clefs de ce processus seront, d’une part, une conférence sur la mission qui aura lieu en mars 2012 et, d’autre part, une nouvelle affirmation de la mission et de l’évangélisation, texte qui sera soumis à la Dixième Assemblée du COE, laquelle se tiendra à Busan, en République de Corée (Corée du Sud) en 2013.
La Commission de mission et d’évangélisation (CME) a pris ces décisions lors de la réunion qu’elle a tenue du 7 au 10 juin à Edimbourg (Ecosse), après la conclusion de la conférence d'Edimbourg 2010 commémorant le centième anniversaire de la Conférence mondiale des missions, un événement historique qui s'était tenu en 1910 dans cette même ville.
Pour le COE, le texte missiologique de référence est le document La mission et l’évangélisation, une affirmation œcuménique, adopté par le Comité central du COE en 1982. Ce document jalon s’appuyait sur des perspectives empruntées aux théologies protestante, évangélique, orthodoxe et catholique de la mission. Il maintenait une tension fructueuse entre la volonté de proclamer l’Evangile et le rôle prophétique des Eglises.
"L’Affirmation œcuménique a été l’un des textes œcuméniques sur la mission qui ont eu le plus gros impact au 20e siècle, déclare le pasteur presbytérien de Corée Jooseop Keum, secrétaire de la CME. Cependant, ajoute-t-il, le contexte dans lequel se font la mission et l’évangélisation a radicalement changé au cours de ces trois dernières décennies."
"La nouvelle déclaration sur la mission tiendra compte de cette évolution du contexte et proposera de nouveaux concepts et orientations aux Eglises membres du COE et aux agences missionnaires qui leur sont affiliées; cet appel souhaite aussi être entendu par-delà les limites de la communauté fraternelle que constitue le COE."
Cette déclaration sera adoptée dans sa forme définitive lors d’une conférence sur la mission qui se tiendra en mars 2012 en un lieu qui reste à définir. Quelque 120 délégués des Eglises membres du COE et des organismes affiliés à la CME, auxquels s’ajouteront une trentaine d’invités et de consultants, débattront d’importantes questions telles que: Qu’est-ce que la mission de Dieu dans le monde d’aujourd’hui? Comment les Eglises peuvent-elles y participer? Quels sont les principaux défis et problèmes auxquelles elles sont confrontées à cet égard?
Après cette réunion, la Déclaration sera transmise à l’Assemblée du COE, organisée à Busan en 2013, par l’intermédiaire du Comité central du COE, qui doit se réunir à l’automne 2012.
Auparavant, la CME se réunira une fois encore, l’année prochaine, cette fois à Achimota, près d’Accra, au Ghana. C’est là que, en 1958, le Conseil international des missions, l’un des fruits de la Conférence mondiale des missions d’Edimbourg de 1910, avait décidé de s’intégrer au Conseil œcuménique des Eglises.
Cette fusion du CMI et du COE a pris effet en 1961 et la CME fêtera son cinquantième anniversaire en organisant une célébration publique à l'issue de sa réunion de 2011 au Ghana. "Nous allons commémorer et reconsidérer les objectifs de cette fusion, déclare le pasteur Keum: il s’agissait d’intégrer Eglise et mission, lesquelles, jusqu’alors, menaient des existences séparées."
En outre, un numéro spécial de l'International Review of Mission (IRM), autre fruit de la Conférence mondiale des missions d’Edimbourg de 1910, sera publié en octobre 2011. En même temps qu’elle célébrera son centième anniversaire, cette revue missionnaire trimestrielle du COE ouvrira de son côté ses colonnes à la discussion sur l’actuelle révision en profondeur de la conception de la mission au 21e siècle.
La Commission de la CME est composée de quelque 25 personnes représentant les Eglises membres du COE, les agences missionnaires affiliées à la CME ainsi que certaines expressions de "l’œcuménisme élargi". Des délégués de l'Eglise catholique romaine et d'Eglises ou mouvements missionnaires évangéliques et pentecôtistes sont membres de plein droit de la commission de la CME et participent à toutes ses activités.
La Commission est un lieu où peuvent s’échanger des réflexions, des expériences, des questions et des découvertes touchant au contenu du témoignage chrétien aujourd’hui et aux méthodes qu’il emploie. Elle a pour mandat d’habiliter les Eglises et les agences missionnaires à participer à une mission commune et à faire de la mission comme le veut le Christ.

La concurrence entre Eglises doit faire place au témoignage commun
"Diaconie, mission et foi et constitution sont différentes dimensions du mouvement œcuménique", a déclaré le pasteur Walter Altmann, président du Comité central du COE, aux membres de la Commission de mission et d’évangélisation (CME) lors de leur réunion la semaine dernière, dans le prolongement de la conférence d'Edimbourg 2010, en Ecosse.

Dans son allocution, le pasteur Altmann s’est inspiré du contexte dans lequel il vit: le Brésil, où le nombre de gens qui considèrent n’appartenir à aucune religion croît plus vite que celui des gens qui disent appartenir au mouvement pentecôtiste ou au mouvement charismatique.
"Du point de vue missionnaire, a-t-il déclaré, c’est une remise en question de nos Eglises. C’est pourquoi il ne convient pas que celles-ci se fassent concurrence: elles devraient présenter un témoignage commun de l’amour de Dieu dans la société."

"Il s’agit de mieux comprendre ce qu’est la mission, a ajouté le pasteur Altmann. Toutes les Eglises doivent rendre compte de l’espérance qui est en elles."

A propos de la DixièmeAssemblée du COE, qui doit se tenir à Busan, en République de Corée, le pasteur Altman a souligné que l’importance que les Coréens accordent à la mission rend encore plus pertinente la pression exercée par la CME pour que la mission et l’évangélisation soient inscrites à l’ordre du jour de la cette Assemblée.

L'Assemblée de 2013 constituera une occasion exceptionnelle de découvrir concrètement la vie de l’Eglise en Corée, tout en apportant à ce pays la perspective œcuménique de la mission et de l'évangélisation dans le monde.

Commission de mission et d’évangélisation : http://www.oikoumene.org/index.php? id=2267&rid=f_13669&mid=2351&aC=05561c03&jumpurl=1
Perspectives œcuméniques sur la mission et l’unité – Programme du COE : http://www.oikoumene.org/index.php?id=2267&rid=f_13669&mid=2351&aC=05561c03&jumpurl=2
Site de la conférence Édimbourg 2010 : http://www.oikoumene.org/index.php?id=2267&rid=f_13669&mid=2351&aC=05561c03&jumpurl=3

24 juin 2010


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"