Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 17.02.2010   Retour à l'aperçu

L’UMCOR dépêche des secours en Haiti

[Credits] UMNS Reportage
par Linda Bloom*

20 janvier 2010

L’UMCOR, l’œuvre d’entraide de l’EEM et une foule d'autres groupes confessionnels sont sur le terrain en Haïti pour arrêter les secours à mettre en œuvre.
Avec plus de 2 millions $ en dons reçus le 20 janvier, l’UMCOR a déjà fourni des subventions d'urgence à l'Eglise Méthodiste d'Haïti et à GlobalMedic, une agence humanitaire du Canada, pour répondre aux besoins immédiats.
Une équipe dirigée par Crutchfield Melissa de l’UMCOR s’est réunie dans la République dominicaine le 20 janvier et s'apprête à entrer en Haïti pour évaluer les besoins. Elle était accompagnée par cinq autres organismes humanitaires, aux côtés du Conseil mondial des Missions de l’EEM (GBGM) et de la commission «United Methodist Communications». D’autres organisations soutenues par l’EEM, dont le «Church World Service», «Action by Churches Together» internationale et «Stop Hunger Now», sont tous là pour apporter des secours.
Paul Jeffrey, un photojournaliste et missionnaire méthodiste uni engagé avec ACT, observait une équipe de secours mexicains en train de dégager Anna Zizi du presbytère de la Cathédrale catholique Notre-Dame de l'Assomption de Port-au-Prince.
«Les sauveteurs criaient par la suite», a rapporté Jeffrey. Ce fut une excellente occasion de ressentir de la joie au milieu d'une telle dévastation, dit-il.
ACT a déployé «une équipe de soutien rapide» en Haïti, qui travaillera avec les membres déjà présents en Haïti. L’UMCOR est partie prenante de la nouvelle Alliance ACT.
Malgré les efforts entrepris, quelques survivants seulement ont été tirés vivants des décombres une semaine après le tremblement de terre.
L’agence de presse Reuters a rapporté que 75.000 cadavres ont été enterrés dans des fosses communes et qu’aux dires de fonctionnaires haïtiens le bilan pourrait être compris entre 100.000 et 200.000 victimes. Une organisation appelée Partners In Health a déclaré que 20.000 personnes mouraient chaque jour », qui pouvaient être sauvées par la chirurgie», selon un article du The Wall Street Journal du 20 janvier.
Distribution d’eau
Le partenariat de l’UMCOR avec GlobalMedic mettra l'accent sur la distribution d'eau potable, affirme le pasteur Tom Hazelwood, un permanent de l’UMCOR. Il fournira également une assistance médicale aux survivants du tremblement de terre.
GlobalMedic déploie des paramédicaux, des techniciens en eau et un médecin pour aider les malades ou blessés, signale l’UMCOR. Un centre de distribution d'eau fournira de l'eau potable à 65.000 personnes par jour.

GlobalMedic distribuera 110.000 sachets purificateurs d'eau PUR, 5 millions de comprimés pour traiter l’eau Aquatab et 110.000 sachets de réhydratation orale. L’organisation travaillera avec des organisations locales non gouvernementales et le réseau des Nations Unies en Haïti. Les fournitures sont expédiées vers la République dominicaine, puis transportées par voie terrestre en Haïti, laisse entendre Hazelwood.
L'une des tâches de l'équipe de l’UMCOR en Haïti cette semaine sera la rencontre avec Gesner Paul, qui est à la tête de l'Église Méthodiste d'Haïti, afin d'évaluer la meilleure façon de travailler avec les membres de l'église locale.

Organiser l’engagement des bénévoles
Les bénévoles missionnaires de l'Eglise méthodiste unie sont très présents en Haïti depuis des années, une autre priorité est par conséquent l'organisation des équipes de volontaires dans l'avenir.
«Nous savons que les bénévoles médicaux représentent le besoin immédiat», a déclaré Hazelwood. «Nous essayons de centraliser la gestion du bénévolat».
Bishop Joel Martinez, secrétaire général intérimaire de la Commission de la Mission mondiale (GBGM), conseille aux équipes de volontaires de ne pas partir pour Haïti immédiatement. «Le temps des bénévoles va venir, et leur aide sera cruciale», a déclaré Martinez.
Church World Service a envoyé Don Tatlock, son gestionnaire en Amérique latine et aux Caraïbes de façon à coordonner ses efforts en Haïti.
La reprise a été lente, signale Tatlock. «Les gens dorment encore dehors dans des tentes de fortune sur les trottoirs, les parcs ou dans toute zone ouverte», dit-il. «Dans certains quartiers, vous voyez des messages écrits sur des feuilles demandant de l'eau et de la nourriture.»
Des kits de secours et des couvertures de Church World Service sont distribuées à Port-au-Prince, et les partenaires de l'agence Action by Churches Together apportent dans l'eau et des équipements pour l'assainissement.
Tatlock a indiqué qu'une équipe psychosociale européenne soutenue par Church World Service arrive en Haïti pour travailler avec les survivants de la catastrophe et les premiers intervenants. «La situation est tellement horrible que l'on s'inquiète du syndrome post-traumatique pour les membres des équipes de recherche et de sauvetage», a-t-il dit dans un rapport sur le site Web de l'Agence.
Afflux de l’aide alimentaire
Un avion rempli de 80.000 livres d'eau, de médicaments et de fournitures médicales affrêté par Stop Hunger est maintenant distribué en Haïti, affirme le révérend Ray Buchanan, le pasteur méthodiste uni qui est le fondateur et le président du groupe d'aide alimentaire.
Il a aussi parlé à la Mission de l'Espoir, le groupe partenaire à Port-au-Prince qui a reçu la plupart de ces fournitures, soit un lot de repas préemballés. «Ils nous ont dit que depuis le tremblement de terre, ils ont nourri 50.000 personnes par jour en utilisant les repas que nous avons envoyés en décembre», a ajouté Buchanan.
Stop Hunger Now a encore cinq conteneurs d'eau embouteillée et trois conteneurs de plus d'un demi-million de repas prêts à partir pour Haïti. «Nous sommes en train de faire de notre mieux pour essayer de trouver un transport militaire, dit-il. «Nous travaillons avec l'Armée, les Force aériennes et la Marine.»
Les dons de nourriture proviennent de sources différentes. …
* Bloom est rédacteur du service de presse de l'EEM basé à New York.


Source: umns

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"