Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 23.12.2010   Retour à l'aperçu

Grande Bretagne : Soyez généreux - Message de Noël de la présidente méthodiste

[Credits] Le Révérend Alison Tomlin, Présidente de la Conférence méthodiste, appelle le peuple méthodiste à être généreux à Noël vis-à-vis de ceux qui en ont besoin, ceux qui souffrent et vis-à-vis de Dieu. Elle invite les gens à réfléchir à leur vie de disciples, comment ils apprennent à connaître Dieu et à servir ceux qui en ont besoin à travers le monde.
Alison admet qu'elle a du mal à «écrire un message de Noël en novembre», non seulement parce qu'elle est une personne ayant l’habitude de faire les choses à la dernière minute, mais aussi parce qu'elle aime réfléchir avant de parler. Elle nous rappelle que l'Avent est un temps pour réfléchir sur la Parole de Dieu avant «le défi de la venue de Dieu parmi les plus pauvres et les plus petits».
Alison conclut en disant: «Je prie pour que votre fête de Noël contribue au renouvellement de votre foi avec plein de joie je prie aussi pour que nous offrions l'hospitalité généreuse à ceux qui en ont besoin. Un généreux soutien à ceux qui sont dans la souffrance et la détresse; un espace généreux et sûr pour tous ceux qui, en ce moment de l’année, sont remplis de souvenirs douloureux, de souffrance et de misère, et je prie que nous louions notre Dieu qui choisit d'habiter parmi nous».

Voici le texte intégral:

Je trouve qu'il est très difficile d'écrire un message de Noël en Novembre. C'est en partie une bizarrerie de ma personnalité, j’ai l’habitude de faire les choses à la dernière minute.
Mon approche de l'ensemble de l'année chrétienne me semble cependant plus important. Je suis incapable de célébrer la joie de Pâques avant d’avoir prié le temps du Carême et de la Semaine Sainte, et passé du temps au pied de la croix. De même, je ne me réjouis pas de l'incarnation avec émerveillement et crainte avant d’avoir prié et réfléchi à travers le temps d'attente de l'Avent. Je regrette que nous nous permettions parfois d'être pressés dans les Carol services*, alors que l'Avent est par exemple une saison incroyable. Il nous est donné de réfléchir sur la Parole de Dieu - comme si quatre semaines pouvaient être assez longues pour en explorer plus d'une infime partie. On peut noter à nouveau le défi de l'histoire biblique avec tous ces siècles d'apprentissage de Dieu, et pour finir le défi de la venue de Dieu parmi les plus pauvres et les plus petits.

Nous pouvons prendre le temps de réfléchir à l’ensemble de l'Église, le peuple de Dieu, et à notre histoire spirituelle en tant qu'individus ainsi que l'histoire spirituelle des communautés fidèles de Dieu. Quelle est la nature de notre réponse en termes de culte, dans notre connaissance de Dieu, notre engagement en tant que disciples et notre service vis-à-vis de ceux qui en ont besoin à travers le monde?
On nous rappelle aussi que cette célébration annuelle de la venue de Dieu parmi nous est aussi un temps pour réfléchir à ce que toutes les références à la seconde venue du Christ pourrait signifier pour nous. Chaque fois que nous nous réunissons à la Cène du Seigneur, nous disons «le Christ reviendra». Comment pourrais-je à la hauteur de la parabole des brebis et des chèvres dans l'Evangile de Matthieu, si le Christ devait revenir demain? Est-ce pour cela que la fête du Christ-Roi se place juste avant l'Avent?
Nous sommes invités ensuite à réfléchir sur les jours qui précèdent ce premier Noël - nous pensons à Elisabeth et Zacharie et à leur bébé Jean (et à sa vie); à propos de Marie et de sa réponse à Dieu et le voyage de sa vie, nous pensons même, si nous avons le temps, à Joseph et aux changements survenus dans sa vie. Nous arrivons alors à Noël même, prêts à être surpris et impressionnés par la venue du bébé qui est notre Sauveur. Et puis nous pouvons entamer la saison de Noël avec la célébration à minuit et douze jours de fêtes !
J'ai eu l’humble privilège d'être élevé dans un foyer chrétien. Le jour de Noël, nous avons chanté des chants de Noël ensemble et à la douzième nuit, nous lisions l'histoire ensemble et chacun choisissait un chant pour ce dernier jour quand nous enlevions nos décorations. Je me souviens que chaque année cette conclusion de la saison de Noël était un temps animé et joyeux. Même maintenant, dans ma mémoire tant d'années plus tard, je me réjouis de tout ce qu'il m'a été donné de connaître de Dieu et de notre célébration sur les événements à venir.

J'espère donc que vous vous êtes accordé du temps pour réfléchir et prier en cet Avent. Je prie pour que votre fête de Noël contribue au renouvellement de votre foi avec plein de joie. Je prie aussi pour que nous offrions l'hospitalité généreuse à ceux qui en ont besoin, le soutien généreux à ceux qui sont dans la souffrance et la détresse; un espace généreux et sûr à tous ceux pour qui cette période est pleine de souvenirs douloureux, de souffrance et de misère, et que nous louions notre Dieu qui choisit d'habiter parmi nous.



* Un Carol service en Grande Bretagne est un culte généralement constitué d'hymnes de Noël (chants) et de lectures de l'Évangile racontant l'histoire de Noël (Wikipedia)

Traduction eemni


Source: Eglise méthodiste de Grande Bretagne

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"