Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 02.04.2010   Retour à l'aperçu

Grande Bretagne : le message de Pâques du président méthodiste

[Credits] Dans son message de Pâques, le pasteur David Gamble, président de la Conférence méthodiste, a appelé les Méthodistes à célébrer l'action de Dieu ici et maintenant.
 
David a souligné la responsabilité de l'Eglise à témoigner de l'amour de Dieu en train d’agir dans la vie d’individus et de communautés au 21e siècle en Grande-Bretagne et dans le monde entier.
 
Les histoires les plus passionnantes relatives à la foi méthodiste ne se situent pas seulement dans le passé, mais dans l'église d’aujourd’hui. «Il y a un tas d’histoires impressionnantes à rapporter, a-t-il dit. «Rien sur la façon dont les choses s’étaient passées. Rien sur la grandeur passée de notre Eglise. Rien sur nos souvenirs heureux. Mais l'amour de Dieu en action dans la vie des gens, ici et maintenant. Les histoires fusent de partout. Et il est important pour nous de les partager».
 
Voici le texte intégral de son message :
 
«Je vous écris ce billet à York, lors d'une visite du district de York et de Hull, où j'ai passé les treize premières années de mon ministère, de 1974 à 1987, d'abord à Tadcaster, puis à York même. Ce furent d’incroyables journées et souvent très émouvantes. Entre autres choses, le dimanche matin, j'ai prêché à la cathédrale d'York. Dans la soirée, j'ai revisité la Clowes Memorial Church appartenant au Hull West Circuit, où j'ai prêché mon premier sermon en janvier 1966. Inutile de dire, j'ai utilisé un sermon différent de la première fois - même si je n'ai rencontré personne prétendant se rappeler de mon premier sermon!

 «Le mardi je suis retourné à l'Université de Hull, où j'ai étudié le droit de 1965 à 1968. On m'a fait faire le tour du campus de l'Université qui s’est agrandie et on a rencontré le directeur et directeur adjoint de la Faculté de droit, puis le vice-chancelier. Nous avons parlé de l'Université tel qu'elle se présente aujourd'hui et sa vision pour l'avenir. Quand nous sommes arrivés à l'Université et que nous avons garé la voiture, j'ai remarqué une personne à proximité du parking où nous étions … . Je suis sorti de la voiture et la personne a prononcé mon nom. C'était quelqu'un qui avait été un étudiant de Hull (et un membre de la MethSoc) en même temps que moi, il avait appris par le journal local que je devait être visiter le campus, et voulu venir nous dire bonjour. Après 42 ans! Un moment très spécial.
 
«De retour à York, nous avons roulé le long des murs de la ville, l'une des nombreuses attractions bien connues de York. Ils sont particulièrement attrayants en cette période de l'année, quand les jonquilles commencent à fleurir. En cette période de Pâques, et avec un peu plus de soleil, le gazon le long des murs devient une mer de couleur jaune.
 "Comme j’appréciais la vue des jonquilles et réfléchissais sur mes années passées dans la région de York, je me suis souvenu d'un ou de deux services funèbres que j'avais célébrés à cette époque de l'année. Il m’est arrivé parfois de parler des jonquilles comme des signes de vie nouvelle apparaissant en dehors des murailles de la ville - et je suggérais alors que tout cela était à rapprocher de la thématique de cette période de la Semaine Sainte et de Pâques. Une nouvelle vie, en dehors des murailles de la ville. La première strophe de l'hymne «Il y a une colline verdoyante au loin» y fait aussi allusion.
 
«Je me souvenais aussi que j'étais pasteur à York au moment où David Jenkins a été nommé évêque de Durham et au moment de la controverse qu’il a déclenchée quand il a décrit l'histoire de la résurrection comme « un tour de prestidigitation autour des os». Qu'avait-il réellement dit ? Il laissait entendre qu'il fallait voir dans la résurrection «plus d'un tour de prestidigitation autour des os». Et, plus important encore, il avait suggéré que la preuve réelle et la pointe de la résurrection ne reposaient pas sur les détails précis de ce qui s'était passé avec les os de Jésus il y a 2000 ans. Ce qui importe réellement, c’est notre expérience du Seigneur ressuscité aujourd'hui. C'est pourquoi, dans nos liturgies de Pâques, nous acclamons : «Il est ressuscité», et pas seulement «Il s’est relevé des morts». Le cœur de l'Evangile porte sur le moment présent, maintenant, et non pas sur le passé, le lointain passé.
 «L’Évangile retenu par le lectionnaire cette année est Luc, et c’est à bien des égards mon Évangile favori. L'auteur de Luc souligne souvent l'action présente de Dieu en Jésus. Ainsi, par exemple, le jour où il entame son ministère en entrant dans sa synagogue, il a lu le livre d'Ésaïe, il a alors dit: «Aujourd'hui, cette Écriture que vous venez d’entendre est accomplie» (Luc 4.21). Ici et maintenant.
 
«À bien des égards, le défi auquel nous sommes confrontés en tant qu'Église aujourd'hui est précisément le témoignage à rendre à l'amour de Dieu en action ici et maintenant. Il est évident que cela consiste en partie à s’embarquer dans l'histoire de ce qui s'est passé il y a 2000 ans en Palestine. Mais il s'agit aussi de témoigner de l'amour de Dieu en action ici et maintenant dans la vie d’individus et de groupes et communautés au 21e siècle en Grande-Bretagne et dans le monde entier.
«Chaque année, j'ai entendu des présidents et vice-présidents de retour de leurs voyages, raconter l’histoire de certaines personnes qu'ils ont rencontrées et des choses qu'ils ont vues lors de leurs visites. Ils sont apparus heureux, émus et excités par ce qu'ils ont vécu. Maintenant que j’ai fait les trois quarts de ces visites de mon année de présidence, j’en connais exactement la raison. Il y a des histoires impressionnantes et importantes à relayer. Rien sur la façon dont les choses étaient par le passé. Rien sur la grandeur passée de notre église. Rien sur nos souvenirs heureux. Mais l'amour de Dieu en action dans la vie des gens, ici et maintenant. Les histoires fusent de partout. Et il est important pour nous de les partager.
 
«Ma visite en mars à York et dans le district de Hull a été une grande chance pour moi de revoir de vieux repaires et de rencontrer des gens de mon passé. Mais c'était une chance encore plus grande de me rappeler des signes d'une vie nouvelle mis en évidence aujourd'hui - en dehors des murs de la ville de York, mais aussi chez des individus, dans des églises et des communautés du monde entier.
 
«Le Seigneur est ressuscité. Il est vraiment ressuscité, alléluia!»

Traduction eemni


Source: Église Méthodiste du ROYAUME-UNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"