Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 31.08.2010   Retour à l'aperçu

Mise en ligne du mensuel En route N°67 - Septembre 2010

[Credits] L’édition du mois de septembre 2010 du mensuel francophone de l’Eglise Evangélique Méthodiste EN ROUTE est à ce jour en ligne. Il porte essentiellement sur la Conférence Annuelle 2010 qui s’est tenue du 24 au 27 juin 2010 à Münsingen/Strasbourg. Sa thématique : «Pour transformer le monde». Les temps forts sont rapportés, un extrait de la prédication de l’évêque Patrick Streiff est publié. L’évêque David Yemba, invité à cette Conférence, évoque la situation de son église et l’ampleur de ses responsabilités. Des délégués témoignent de leur première participation.
En voici l'éditorial :

ANTICONFORMISME ÉVANGÉLIQUE
 
 
 
 
JP Waechter


Un seul leitmotiv semble guider les Églises tout comme notre Église que ce soit à la Conférence missionnaire d’Edimbourg (prochain numéro), à la Conférence sur l’évangélisation du Cap Town 2010 (on y reviendra aussi plus tard) ou dans notre Conférence Annuelle 2010, la nécessité d’actualiser le mandat missionnaire que nous a confié Jésus-Christ, : « appeler les gens à suivre Jésus-Christ pour transformer le monde ».
Nous voici engagés à tous les niveaux dans un travail de réflexion pour considérer, sinon reconsidérer nos engagements sur le plan missionnaire.
Dans l’année à venir, chaque communauté locale cherchera à transposer cette directive missionnaire « faire des autres des disciples de Jésus-Christ pour transformer le monde »; Elle précisera les prochains petits pas à faire sans prétention, en toute humilité, pour l’avancement du Royaume de Dieu et la seule gloire de Dieu.
Face au déclin des églises et à  la sécularisation montante, on peut opter soit pour la résignation et mourir à petits feux, - baisser les bras et passer son temps à larmoyer sur le passé avec un brin de nostalgie -, soit pour l’humble réplique et vivre : cette humble réplique prend en ligne de compte les assertions et les avancées du Royaume de Dieu et à contrepied le monde ambiant en préférant par exemple l’hospitalité et l’ouverture à l’ostracisme et la xénophobie remis au goût du jour cet été (stigmatisation de la population tzigane, amalgame entre Roms et délinquants).
Notre Église suit manifestement cette ligne en programmant une matinée de sa Conférence au devenir des étrangers et des communautés issues de l’immigration au sein de notre Eglise, un aspect non négligeable de la mission au sein de notre monde globalisé : « l’hospitalité est une valeur ajoutée de la mission », clame sans hésitation l’évêque David Yemba (RDC), invité de cette Conférence.
Une telle attitude est de nature à favoriser croissance et bénédiction, car elle procède du Seigneur lui-même dont l’amour ne connaît pas de frontières.
Dérangeante à plus d’un titre - pour notre égoïsme et notre étroitesse d’esprit si vite renaissants, cette attitude s’impose néanmoins à nous comme une nécessité, elle suppose la transformation de nos mentalités et leur alignement sur la volonté de Dieu, enfin elle est la marque de l’anticonformisme évangélique.

Accès au sommaire : http://enroute.umc-europe.org/67/09/SEPTEMBRE_2010/SEPTEMBRE_2010.html


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"