Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 26.08.2010   Retour à l'aperçu

FPF : halte aux discriminations et aux amalgames

© Christophe Petit Tesson/MAXPPP[Credits] La Fédération protestante de France (FPF) s'est jointe au concert de protestations contre le programme du gouvernement en matière de rapatriement des Roms migrants et de démantèlement des campements illégaux de Roms. La FPF a indiqué dans un communiqué du 24 août qu'elle "s'inquiète des nouvelles orientations du gouvernement prises à  l'encontre de la population Rom, une des populations européennes les plus démunies". Elle se dit "vigilante sur les politiques menées en rapport avec les gens du voyage qu'ils soient de nationalité française ou non". En juillet dernier, elle avait déjà  "dénoncé les amalgames et les discriminations dont sont victimes tant les Tziganes français que les Roms". "Une nouvelle fois, les politiques migratoires de la France interpellent les protestants soucieux de solidarité, de l'accueil de l'étranger et de la prise en compte des plus faibles", écrit la FPF. Elle rappelle qu'elle s'est engagée à  faire de 2010 une année des migrations sous le titre: "Et toi, que fais-tu de ton frère?". "La République ne doit-elle pas aussi se soucier de ce frère?", demande la FPF.

Gens du voyage : n'ajoutons pas une injustice de plus
Communiqué de la Fédération protestante de France — 22 juillet 2010. Un groupe de personnes, gens du voyage sédentarisés, a vandalisé le centre-ville de Saint-Aignan (Loir-et-Cher) en réaction au décès d’un jeune.



Un groupe de personnes, gens du voyage sédentarisés, a vandalisé le centre-ville de Saint-Aignan (Loir-et-Cher) en réaction au décès d’un jeune. Les images diffusées sont violentes et font leur effet. Toute une population est alors stigmatisée alors que ces épisodes de violence relèvent du droit commun.
Rappelons que la grande majorité des gens du voyage est française même si ceux-ci ne jouissent pas des droits de tous les Français (ils ne peuvent pas voter avant 19 ans, par exemple). Une partie importante d’entre eux est protestante et travaille activement de diverses manières à  aider la population tzigane à  s’intégrer.
Avant de stigmatiser ces Français, réfléchissons aux dénis de citoyenneté qui leur sont infligés. Quand aujourd’hui on veut leur appliquer la loi dans toute sa rigueur concernant les aires de stationnement par exemple, il faut se souvenir que la loi (du 5 juillet 2000) impose aux municipalités de plus de 5000 habitants de mettre à  disposition des aires d’accueil et aux normes pour les gens du voyage. Ce que la majorité d’entre-elles n’a jamais fait impunément. Qui doit montrer l’exemple ?
Au délit de faciès dont souffrent quotidiennement les Tziganes, Roms et autres Manouches, qui sont sans cesse contrà´lés, méprisés, suspectés, n’ajoutons pas une injustice de plus en les mettant pour des raisons troubles au pilori de la nation.
Comme dans toute population pauvre et largement marginalisée, les délinquances sont plus visibles qu’ailleurs. Faut-il se contenter de punir ou reprendre la question fondamentale de la justice sociale ?
Jean de La Fontaine, dans Les animaux malades de la peste, mettait déjà  en garde contre la tentation de crier haro sur le baudet et de condamner cyniquement les plus faibles. La Fédération protestante de France ne peut pas laisser maltraiter une part de ses membres, et plus largement appelle les pouvoirs publics à  ne pas agir sans discernement et à  faire respecter les obligations des communes.

Que fais-tu de ton frère ?
Communiqué de la Fédération protestante de France — 24 août 2010. Le pasteur Claude Baty, président de la Fédération protestante de France, se rend à  Chaumont mercredi 25 août pour participer à  l’inauguration officielle du rassemblement annuel de la Mission évangélique des Tziganes (METF) qui se déroulera en fin de journée en présence du préfet et d’autres responsables de la région.


Le pasteur Claude Baty, président de la Fédération protestante de France, se rend à  Chaumont mercredi 25 août pour participer à  l’inauguration officielle du rassemblement annuel de la Mission évangélique des Tziganes (METF) qui se déroulera en fin de journée en présence du préfet et d’autres responsables de la région.

Depuis le 20 août, des Tziganes évangéliques français, d’Italie, de Belgique, d’Angleterre, des pays de l’Est ont rejoint le terrain militaire de Semoutiers. Une délégation de Tziganes évangéliques des États-Unis a fait également le déplacement pour cette convention mondiale. Plus de 30000 personnes seront réunies jusqu’au 29 août.

La Fédération protestante de France, dont est membre la METF depuis 1975, reste vigilante sur les politiques menées en rapport avec les gens du voyage qu’ils soient de nationalité française ou non. Dans un communiqué diffusé le 22 juillet dernier, après les événements de Saint-Aignan, la FPF a réagi vivement aux mesures gouvernementales et dénoncé les amalgames et les discriminations dont sont victimes tant les Tziganes français que les Roms. Elle s’inquiète des nouvelles orientations du gouvernement prises à  l’encontre de la population Rom, une des populations européennes les plus démunies.
Une nouvelle fois, les politiques migratoires de la France interpellent les protestants soucieux de solidarité, de l’accueil de l’étranger et de la prise en compte des plus faibles. A la suite de la Conférence des Églises européennes et de la Commission des Églises auprès des migrants, la FPF s’est engagée à  faire de 2010 une année des migrations sous le titre « Et toi, que fais-tu de ton frère ? ». La République ne doit-elle pas aussi se soucier de ce frère ?

Rassemblement tzigane évangélique à  Chaumont

Le pasteur Claude Baty, président de la FPF, s’est rendu mercredi le 25 août à  à  Chaumont (Haute-Marne) o๠se tient jusqu'au 29 août le rassemblement annuel de la Mission évangélique des Tziganes (METF). La METF fait partie de la FPF depuis 1973. Selon le site de la fédération (www.protestants.org), elle compte 100.000 membres.
Le rassemblement de Chaumont a débuté le 20 août, réunissant sur le terrain militaire de Semoutiers des Tziganes évangéliques français, d'Italie, de Belgique, d'Angleterre, des pays de l'Est et des Etats-Unis, soit plus de 30.000 personnes.

France Soir enquête sur les Tziganes évangéliques

Dans son édition du 23 août, le quotidien France Soir donne la parole à  des Tziganes présents à  ce rassemblement animés d’une foi vive et d’une lucidité hors pair sur le plan politique.
«Mais, au-delà  des cantiques, ils continuent de dénoncer l’amalgame avec les Roms». Derrière les plaisanteries, une pointe d’amertume ». Devant les discriminations et les amalgames dont sont victimes les gens du voyage français depuis 1442 mais (qu’) on continue de (les) rejeter de partout comme des étrangers».

Et de citer le président de l’Association des gens du voyage qui regrette le défaut de mémoire dont le président de la République fait preuve, l’ascendance tzigane de son ex-femme Cécilia Sarkozy : « Quand il nous avait reçus au ministère de l’Intérieur il y a quelques années, Nicolas Sarkozy nous avait dit : «Vous êtes plus français que moi» et aujourd’hui il explique qu’on est des Roms ? Qu’est-ce que ça veut dire !» Un militant de l’association ajoute avec un petit sourire narquois :« Le grand-père de Cécilia Sarkozy était un Gitan de Moldavie. Ciganer, ça signifie ‘tsigane’. Ça ne le gênait pas à  l’époque».

Ce zeste d’amertume n’empêche pas les croyants rassemblés en masse à  Chaumont de veiller à  leur conduite. Ils rappellent que « l’Eglise évangélique tsigane s’est donné pour mission d’imposer des règles et le respect des lois aux gens de sa communauté et l’appel de Jésus nous oblige à  une vie de bien».«Comment répandre sa parole si nous n’agissons pas à  son image ?» Ces Tziganes sont très loin des clichés de voleurs de poules colportés à  leur sujet.

Réforme dénonce les discriminations et les amalgames

L’hebdomadaire protestant dénonce la stigmatisation dont toute la communauté tsigane française fait une fois de plus l’objet à  travers les Roms d’Europe de l’Est.

Réforme recueille le témoignage sans appel de Mario Holderbaum, secrétaire national de la Mission évangélique des Tsiganes de France, Vie et Lumière :«Quand on dit qu’on va expulser les terrains occupés illégalement et faire des contrôles fiscaux, c’est déjà  le cas ! Les expulsions ont déjà  lieu ; quant aux contrôles fiscaux, quand on veut louer un terrain pour nos missions d’été, nous sommes les premiers contrôlés.»
Les autorités mettent plus de zèle à  expulser les gens du voyage de campements illégaux qu’à  veiller à  l’application de la loi qui fait obligation à  chaque municipalité de ménager une aire de stationnement à  l’intention des gens du voyage :« Il faut que les pouvoirs publics fassent quelque chose pour qu’ils puissent s’installer dans des conditions sanitaires correctes. » L’idéal, selon les Tsiganes, serait qu’il y ait assez de « terrains de grand passage» pour les recevoir l’été, et d’aires d’accueil, plus petites, pour leurs séjours d’hiver. Voilà  la priorité qui améliorerait la situation, plus que les expulsions et autres contrôles fiscaux, relève Réforme.
L’article s’achève sur le témoignage de David Meyer qui évoque la condition difficile des gens du voyage pourtant français de souche depuis des siècles pour certains :« Être obligé de se cacher, ce n’est pas l‘Évangile ! Mais on ne nous tolère ni sur les aires, ni sur les terrains. Où va-t-on aller ? Sur la lune ? Heureusement que le Seigneur n’est pas comme ça, et qu’il nous ouvre ses bras !»

Bernard Reinhard : « Il ne faut pas tout mélanger »
interview express

Bernard Reinhard est le pasteur de la communauté évangélique Vie et Lumière qui rassemble des gens du voyage.
Que vous inspirent le débat « sécuritaire » actuel et la manifestation de samedi contre « la politique du pilori » ?

Je crois qu'il ne faut pas tout mélanger : la question spécifique des Roms, qui ne sont pas des citoyens français, devrait être traitée au niveau de l'Union européenne. Ces populations viennent d'Europe de l'Est, il ne faut pas créer d'amalgame avec les gens du voyage : nous, nous sommes Français ! à titre personnel, je pense que la manifestation de mercredi peut être utile, même si je n'y prendrai pas part : comme beaucoup de gens du voyage, je ne souhaite pas rentrer dans ce qui peut être perçu comme une polémique politique et donner en quelque sorte le bâton pour me faire battre. Ma position concernant les Roms est très simple : il s'agit d'êtres humains, il faut donc les traiter avec humanité.
Qu'attendez-vous alors du gouvernement ?
Qu'il commence par faire respecter nos droits, qui ne sont pas appliqués. Je pense aux questions de vote, de scolarisation ou à la question récurrente des aires de stationnement…

- FPF 1er communiqué : http://www.protestants.org/index.php?id=23&tx_ttnews[tt_news]=793&tx_ttnews[year]=2010&tx_ttnews[month]=07&cHash=afd1e3bf79
- FPF 2e communiqué : http://www.protestants.org/index.php?id=23&tx_ttnews[tt_news]=826&tx_ttnews[year]=2010&tx_ttnews[month]=08&cHash=d7081b49d2
- France Soir : http://www.francesoir.fr/politique-religion/dans-la-tourmente-les-gens-du-voyage-celebrent-leur-foi.11065
- La Croix : http://www.la-croix.com/afp.static/pages/100824173519.mv6l016f.htm
- La Dépêche du Midi 31 août 2010 : http://www.ladepeche.fr/article/2010/08/31/897126-Bernard-Reinhard-Il-ne-faut-pas-tout-melanger.html


Source: EEMNI/FPF/La Croix/France Soir/Réforme

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"