Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 02.05.2009   Retour à l'aperçu

Bischwiller : 30e ANNIVERSAIRE DE L’EGLISE METHODISTE CAMBODGIENNE DE STRASBOURG

[Credits] L’Église Évangélique Méthodiste Cambodgienne de Strasbourg a la joie de fêter son 30e anniversaire le samedi 09 mai 2009 à l’EEM de Bischwiller (67). Voici le récit de ses débuts.





Le pasteur Henri Bauer, à peine arrivé à Strasbourg en juillet 1978 dans sa nouvelle affectation à l’église de Sion, se voit interpeller par la visite en septembre 1978, d’un homme d’affaires, M. Hans Baebi. Ce dernier avait connaissance de son engagement auprès des réfugiés asiatiques de Mulhouse depuis 1976. M. Baebi lui remit une liste d’adresses de Cambodgiens logés dans les foyers Sonacotra et d’autres en appartements qu’il visita sans tarder. Il s’adjoignit un frère tout disponible à s’engager en la personne de M. Fritz Waechter qui, avec beaucoup de dévouement et de courage, se consacra à ce travail.



Très vite, nous nous voyions dépassés par les besoins, dans tous les domaines, domaine social (aide vestimentaire, recherche de travail, alphabétisation, etc.) mais aussi domaine spirituel, car quelques Cambodgiens baptisés dans les camps nécessitaient un accompagnement pastoral et un enseignement. Nous réalisions la barrière de la langue. Il nous fallait trouver quelqu’un qui puisse nous traduire ; nous en faisions un sujet de prière. M. Fritz Waechter s’était fait comprendre tant bien que mal par des dessins et des gestes.
Le Conseil de l’église de Sion, d’abord hésitant, ne sachant pas où cela pouvait l’amener, et après de nombreuses questions, finit par accepter un premier rassemblement de réfugiés en octobre 1978. Une dizaine de familles avec enfants se réunissent alors dans la salle de l’école du dimanche, entourées par un certain nombre d’amis de l’église venus pour les encourager.
Aujourd’hui nous sommes 35 membres inscrits, 12 enfants et 5 jeunes.
Nous voulons fêter :
•    Pour exprimer notre reconnaissance et rendre grâce au Seigneur Jésus Christ qui est toujours bien présent avec nous.
•    Pour remercier les frères et sœurs qui nous aident bien matériellement et dans la prière.
   Pour rappeler l’histoire de la très grande souffrance endurée par les réfugiés cambodgiens et bénir Dieu pour son grand amour qui nous a sauvés et redonné la valeur de la vie de l’espérance.


Source: En route

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"