Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 02.05.2009   Retour à l'aperçu

70e ANNIVERSAIRE DU CENTRE DE VACANCES LANDERSEN

[Credits] jour du lundi de Pâques, des dizaines d’amis se retrouvaient au centre de vacances Landersen (Sondernach, 68) pour fêter son 70e anniversaire dans la liesse et la reconnaissance. En témoignent Françoise Paquet et la presse locale, les DNA. Le président Joël Bauer dresse un bilan de cette œuvre fortement secouée dans le passé récent et en passe de trouver son rythme de croisière.

«Landersen a 70 ans» par Françoise Paquet


En ce lundi de Pâques, une foule de frères et sœurs sont venus rendre grâce à Dieu pour cette œuvre, une foule venue prier Dieu d’être le maître de cette fête…
70 ans qui ont été jalonnés par beaucoup de déserts et beaucoup d’oasis, mais comme dit le Psalmiste : De génération en génération c’est toi, Seigneur, qui as été notre sécurité… (Ps 90.1)

Landersen, un lieu béni utilisé par le Seigneur
La journée a commencé par un culte d’actions de grâce, sous la présidence du pasteur Bernard Lehmann, qui nous a encouragés à la fidélité dans la vision, au pardon qui relève des vies, à l’obéissance, comparant cette œuvre à un raft, un bateau où Dieu nous appelle à ne pas abandonner dans les tempêtes, mais à continuer à ramer, ensemble, les yeux tournés vers Jésus le chef de notre équipage.

Landersen, un lieu de vocation
Tout a débuté il y a 70 ans, par cette vocation à fonder cette « œuvre de jeunesse », et dans son message, Bernard nous a rappelé qu’aujourd’hui encore et à nouveau, la vision de Dieu en ce lieu est d’amener des femmes, des hommes, des jeunes, des enfants à devenir disciples de Christ pour transformer le monde. De nombreux témoignages ont été donnés, parlant des fruits portés par ces camps et colonies où l’amour de Dieu était, et est encore aujourd’hui, annoncé à la jeunesse.

Landersen, sous le signe du soleil et de la joie…
Des chants, des témoignages, un repas partagé, servi par le personnel et les bénévoles, le délicieux apéritif alsacien et le café pris dans la cour au soleil. Notre Seigneur a pris soin de chaque détail de cette magnifique journée.

Landersen, c’est notre prière aujourd’hui
Viens Saint Esprit, viens souffler sur nous pour chasser tout esprit obscur. Brille, ô Jésus, couvre ce pays, couvre Landersen de ta gloire ! Viens nous libérer de nos chaînes par ta réconciliation et ton pardon. Donne-nous la force d’œuvrer encore, à l’image de ceux qui nous ont précédés, pour que des jeunes, et des moins jeunes, te rencontrent et fassent l’expérience de ton amour en action dans nos vies. Fais lever des frères et sœurs qui s’engagent chaque jour dans l’intercession pour ce centre, pour que des vies voient le jour en son sein.
Je veux monter sur la montagne
C’est là que l’on rencontre Dieu,
C’est là que la joie nous inonde
Et que pour nous s’ouvrent les cieux
Je veux laisser les joies du monde
Et me tenir tout près de Dieu
Je veux monter sur la montagne
C’est là que l’on est heureux…
« Seigneur donne à nos travaux un résultat durable… » (Ps 90.17)
Amen

Les contes de Landersen
Plus de 200 personnes ont participé au 70e anniversaire du centre de vacances de Landersen, à Sondernach, lundi dernier. L'occasion de se remémorer quelques bonnes vieilles histoires entre anciens et nouveaux habitués des lieux.
La nombreuse assistance est collée aux lèvres de l'intervenante qui, sur un ton espiègle, raconte quelques anecdotes liées à ses passages dans cette maison et provoque des éclats de rires généraux. «Cet endroit a servi à l'élaboration de nos personnalités ", conclut-elle. soulevant l'approbation générale, le tout dans une atmosphère bon enfant.
«Nous avions la conviction que Landersen devait continuer à exister..
Après le repas. d'autres témoins de la longue vie du centre de vacances Landersen reprendront la main pour raconter et pour revivre l'histoire de cette maison qui est aussi un peu leur histoire. A 70 ans, le centre de vacances Landersen, qui dépend de l'Union des églises méthodistes de France, affiche une belle santé. Malgré quelques alertes il y a quelques années, «qui nous ont amenés à mener une réflexion importante autour de l'avenir de ce centre: fallait-il la vendre ou la placer en autogestion vu le déficit d'alors?» récapitule Joël Bauer, le président de l'association du centre. « Mais nous avions la conviction que Landersen devait continuer à exister. " Aujourd'hui, le centre continue à recevoir plusieurs centaines de jeunes ou de moins jeunes (l'installation d'un ascenseur permet désormais d'accueillir également des personnes âgées ou handicapées), dont une partie, à en croire l'assistance, a trouvé ici plus qu'un havre de paix avec vue sur la vallée. «Pour beaucoup de jeunes, le retour est difficile après avoir passé un séjour ici", assure Joël Bauer. Pour les jeunes, comme pour les autres. Placé sous la houlette d'une nouvelle direction (Klaas Jan van der Voort et Florianne George), le centre multiplie en effet les idées de séjours, entre week-ends à thèmes, camps de marche, séjours trappeurs, colonies de vacances, etc. De quoi amplement profiter de la situation idéale qu'offre Landersen. JF-O


«Landersen, une œuvre en mouvement» par Joël Bauer, président
Lors de l’AG de l’UEEMF, la parole a été donnée au président de l’association du Centre de vacances Landersen, Joël Bauer. Extraits de son intervention.

Nouvelle direction

Depuis la dernière assemblée générale, la vie de Landersen a connu quelques changements. En effet, depuis le 1er mai 2008, Florianne et Klaas-Jan van der Voort ont pris la gestion de la maison en main. Ils ont accepté cette responsabilité avec l’assurance que le Seigneur leur viendra en aide dans cette mission qu’Il leur confie.
L’embauche de Klaas-Jan a été possible grâce à une aide financière de Connexio. Cette aide assure le salaire de Klaas-Jan jusqu’en décembre 2009. Après évaluation des résultats comptables de cette période elle pourra être prolongée en 2010. Cette aide s’est concrétisée après de nombreux échanges avec Connexio notamment en ce qui concerne la vision que le conseil d’administration avait pour notre centre.
Nous avons voulu rester fidèles à la conviction des fondateurs du centre : Landersen doit être un lieu d’accueil et d’annonce de l’Évangile.

Gestion saine
Bien sûr, nous veillons à une gestion saine et le but recherché au bout de ces 3 années, c’est que nous arrivions à subvenir seuls à nos charges salariales. Le bilan financier 2008 est positif, ceci est pour nous une exhortation à poursuivre dans cette voie. Équilibrer le budget prévisionnel pour l’année à venir est toujours un acte de foi, mais nous voulons croire que le Seigneur nous accordera sa sagesse et son discernement.

Camps et colos
Le travail parmi les enfants et les adolescents se poursuit encore cette année avec Françoise Paquet et Johan Schaefer comme directeurs. Pour la 3e année consécutive ils relèvent le défi et quittent leur Sud ensoleillé pour une météo des plus capricieuses durant tout le mois de juillet. Ils ont à cœur d’accueillir des enfants de 4 à 16 ans et de leur proposer des activités nature, mais aussi des moments de partage autour de la Bible, et l’occasion de connaître le Seigneur, son amour et sa parole. Ces séjours sont pour certains campeurs une première rencontre avec la parole de Dieu, pour d’autres ils débouchent sur un engagement dans une vie avec Lui, pour d’autres encore c’est un lieu d’édification et une occasion de témoignage. Nous vous les recommandons à vos prières, que le Seigneur bénisse les organisateurs tout autant que les participants.

Entretien des lieux
Sur un plan plus matériel les choses avancent aussi. Les fenêtres et les volets de cette salle sont commandés et seront posés encore avant l’été. Grâce à quelques bénévoles les couloirs ont été repeints et donnent ainsi un air coloré et gai au bâtiment. De la même manière la salle Wesley et un balcon ont eu droit à un sérieux rafraîchissement. Naturellement d’autres travaux d’embellissement suivront petit à petit.
La commission de sécurité s’était annoncée après les colos de l’été dernier. Cette visite est toujours un peu redoutée et nous appréhendons les exigences des normes en vigueur. Cette fois-ci, ce fut l’occasion d’un témoignage d’accueil de notre part et un échange fort agréable s’en est suivi. Résultat de la journée : nous n’avons que quelques petits travaux à effectuer, mais rien n’entrave notre accueil de publics petits ou grands.

Le Jubilé
Un dernier sujet de joie et de reconnaissance que j’aimerais partager avec vous : c’est le jubilé de Landersen. Il y a 70 ans nos pères ont senti l’appel à acheter une étable avec le souci d’un travail parmi la jeunesse, plusieurs d’entre nous en sont témoins. Aujourd’hui les locaux ont évolué mais le Seigneur appelle encore et nous voulons être à son écoute et suivre avec foi la route qu’il nous montre pour Landersen, être fidèle à sa volonté, permettre que ce lieu reste un lieu d’accueil et de proclamation de l’évangile, avoir constamment le souci de refléter son image et sa compassion envers les hommes, tel doit être notre but premier.


Source: Eemni, en route, dna

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"