Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 20.07.2009   Retour à l'aperçu

Angleterre, Cantorbéry : l'Eglise méthodiste interdit à ses membres d'adhérer au British National Party

[Credits] L'Eglise méthodiste, troisième plus grande dénomination d'Angleterre, est la première Eglise du pays à interdire à ses membres d'appartenir au British National Party (BNP), qui, selon l'Eglise, est une organisation incitant au racisme.

L'Eglise a déclaré le 9 juillet que sa Conférence annuelle, qui s'est tenue à Wolverhampton, avait adopté une résolution selon laquelle aucun de ses 265 000 membres ne peuvent être membre d'un parti politique dont la constitution, les buts ou les objectifs promeuvent le racisme. Cette décision vise explicitement - mais pas exclusivement - le BNP.

"Nous devons dire clairement que le racisme est un rejet de l'Evangile. Une ouverture à toutes les personnes, quelle que soit leur nationalité, se trouve au cour de l'identité méthodiste", a déclaré le pasteur Sylvester Deigh, proposant un "avis de motion" interdisant l'adhésion au BNP ou a des partis similaires.

"Cela ne signifie pas que des gens ne pourront plus fréquenter l'église ; Dieu accueille tout le monde, les saints comme les pécheurs. Cependant, les membres de partis politiques racistes ne pourront pas être des membres à part entière de l'Eglise", a expliqué le pasteur Deigh.

L'Eglise d'Angleterre avait déjà cette année interdit à son clergé d'adhérer au BNP mais les méthodistes britanniques vont plus loin en déclarant que personne ne saurait être membre de l'Eglise tout en faisant partie du BNP.

En juin 2009, les électeurs britanniques ont élu deux membres du BNP au Parlement européen. C'est la première fois que ce parti obtenait une représentation dans une institution politique majeure à un niveau plus élevé que celui du conseil municipal.

La motion d'interdiction de l'Eglise méthodiste a été appuyée la pasteure Angela Shier-Jones et signée par huit autres membres de la Conférence de l'Eglise, l'organe qui approuve les politiques de l'Eglise méthodiste de Grande-Bretagne. La Conférence s'est réunie pour la première fois en 1744 sous la direction de John Wesley, le fondateur de l'Eglise.

La Conférence, qui s'est réunie du 2 au 9 juillet à Wolverhampton, dans le centre de l'Angleterre, a publié une déclaration dans laquelle on peut lire : "Les gens qui s'expriment au nom de l'Eglise méthodiste ne seront pas non plus autorisés à adhérer à de tels partis. L'Eglise va désormais s'atteler au travail juridique nécessaire pour mettre en ouvre cette motion et en fera un compte rendu à la Conférence méthodiste en juillet 2010."

Pendant le débat, la Conférence a noté avec satisfaction que l'Eglise d'Angleterre avait, lors de son Synode de février 2009, voté en faveur de l'interdiction - pour son clergé - d'être membre du BNP. Elle a par ailleurs exprimé sa consternation quant aux récents succès de partis à l'idéologie nationaliste, notamment celui du BNP à l'élection européenne.

13 juillet 2009
Trevor Grundy


Source: Réforme/ENI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"