Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 07.11.2008   Retour à l'aperçu

Les évêques méthodistes célèbrent l'élection de Obama et invitent à la prière

[Credits] Par Linda Green*

Avec des larmes, des hymnes et des prières, le Conseil évangélique méthodiste des Évêques en liesse a célébré l'élection de Barack Obama comme président des Etats-Unis, tout en affirmant sa vision du changement pour la nation "fondée sur l'espoir pour tous les peuples, en particulier ceux qui sont déshérités et marginalisés".

Au cours de leur réunion semestrielle à St. Simons Island, les dirigeants s’étreignaient et certains se mettaient à pleurer lors du culte d'ouverture le 5 nov. un jour après l’élection de Obama devenu le premier afro-américain élu à la tête du gouvernement des États-Unis.

En élevant leurs mains, ils chantaient «Mon Seigneur, Qu'est-ce qu'un Matin" et le Negro spiritual "Lift Every Voice and Sing", tandis que de nombreux autres chantaient "Oui, nous l’avons fait!" une phrase en écho au discours de Obama la nuit précédente.

L'élection d'un président dans une démocratie est un grand jour», a déclaré l'évêque Gregory Palmer, président du Conseil des évêques et lui-même un afro-américain. "... Le nouveau président élu et symbolise et magnifie une partie de notre vie commune qui n'avait pas été mise en relief auparavant de cette façon".

"Nous nous félicitons de votre volonté de faire prévaloir le changement dans les États-Unis, qui se fonde sur l'espoir pour tous les peuples, en particulier ceux qui sont déshérités et marginalisés."
- Lettre du Conseil des évêques au Président élu Barack Obama


Le conseil qui se compose de 69 évêques actifs et de 91 retraités, constitue le haut clergé de l'Eglise Evangélique Méthodiste forte de 11,5 millions de membres dans le monde entier, qui est la deuxième plus grande dénomination protestante aux États-Unis. Le Conseil représente les évêques des États-Unis, en Afrique, en Europe et les Philippines et contribue à fixer l'orientation de la dénomination et sa mission dans le monde entier.

Les responsables du conseil ont rapidement signé une lettre de félicitations au nouveau président. "Le Conseil des évêques de l'Eglise évangélique méthodiste est heureux de se joindre aux citoyens des États-Unis et aux partenaires internationaux pour vous féliciter de votre élection comme 44e président des États-Unis d'Amérique," ainsi se présente la lettre.

“Nous nous félicitons de votre volonté de faire prévaloir le changement pour les États-Unis, qui se fonde sur l'espoir pour tous les peuples, en particulier ceux qui sont déshérités et marginalisés. Nous sommes également encouragés par votre désir de construire pour les États-Unis “un paysage” qui soit inclusif de toutes les personnes. Nous rejoignons votre désir pour un monde plus pacifique et plus juste”.

Les évêques ont également signé deux Bibles qui doivent être présentées à Obama et à la future première dame, Michelle Obama, et demandé dans leur lettre à rencontrer le couple au cours de la réunion du Conseil en Mai prochain à Washington.

«Une visite du président par des représentants du Conseil des Évêques est une tradition qui remonte à notre premier évêque, Francis Asbury, qui a rendu une visite au Président George Washington», a noté la lettre.

'Un nouveau jour'
Le résultat de l'élection a provoqué du mouvement et des réactions émotionnelles chez les évêques du monde entier.

L’évêque à la retraite Herbert Skeete a rappelé qu’il a passé une semaine en prison dans le Mississippi en 1963 pour avoir tenté d'aider à intégrer une église méthodiste à Jackson et d’ouvrir ses portes à des Afro-américains pour le culte.

"Cette journée donne du sens à la semaine que j'ai passée en prison dans le Mississippi en 1963", a déclaré Skeete, lui-même noir. "C’est certainement une bénédiction pour nous tous, pour le pays et le monde. Nous entrons dans une nouvelle journée".

L’évêque retraité Beverly Shamana en convient. «Dans mon coeur, je ne pensais pas être en mesure de voir ce jour. Je suis juste submergé d’émotion. L'impact que cela va avoir sur le monde est inimaginable, mais nous savons que cela va faire une telle énorme différence dans le coeur et l'esprit des gens », dit Shamana.

Shamana dit que son élection lui a fait penser à d'autres Afro-Américains, à la fois jeunes et vieux. "Je pense que ceux qui sont plus âgés que moi, comme mon père, n'auraient jamais pensé qu'ils allaient voir ce jour - et mon neveu métisse, lui, a une nouvelle compréhension de son identité propre en raison de cette élection présidentielle. J’ai chaud au coeur et je suis si heureux".

Pour l'évêque Donald Ott, Secrétaire exécutif du Conseil, l'élection de Obama représente "une merveilleuse secousse sismique" et prouve que les gens veulent un changement et une nouvelle image des États-Unis dans le monde. "Le visage du Président Obama et son message apporteront tout ça", a-t-il dit. «Je suis personnellement heureux de constater que l’alignement du discours et des positions d’Obama sur des valeurs liées à la foi chrétienne».

Susan Hassneger évêque, qui représente les évangéliques méthodistes de la région de Albany, NY, a déclaré que l’élection de Obama lui a rappelé Ésaïe 43:19, déclarant qu’"une chose nouvelle est prête à éclore".

L’évêque nouvellement élue Grant Hagiya, une Américaine d’origine asiatique qui dirige l'église de la région de Seattle, a désigné Obama comme "un symbole de la diversité", qui signifie le changement. ...

"Il s'agissait d'une élection historique pour la vie de ce pays», a déclaré l’évêque Emilio De Carvalho, un ancien évêque de l'Angola. «C'est un changement dans les relations non seulement entre les citoyens américains mais aussi entre les nations du monde entier. Nous félicitons le peuple américain pour cette élection".

L'évêque John Innis du Libéria a été ravi d’apprendre qu’un Afro-américain conduira les États-Unis. "Notre Dieu est un grand Dieu, et de voir ce qu'il a fait dans le monde ... en élisant le premier homme noir à la présidence de cette grande nation est historique", a-t-il dit. "Un nouveau jour est arrivé".

Rosemary Wenner, évêque de l'Allemagne, a également félicité les États-Unis. «Les gens en Allemagne célèbrent l’événement avec vous. Nous savons tous que la lutte contre le racisme continue partout dans le monde entier», dit-elle.

*Green est journaliste à Nashville, Tenn. auprès de l’agence de presse évangélique méthodiste.

5 novembre 1008
Traduction eemni


Source: Umns

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"