Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 21.03.2008   Retour à l'aperçu

Connexio : l’actualité du mois du réseau mission et diaconie de l’Eglise Evangélique Méthodiste

[Credits] Chère lectrice, cher lecteur
Depuis des mois nous sommes préoccupés par la situation en Algérie où la pression exercée sur les églises chrétiennes ne cesse de s'amplifier. Cette situation n'est cependant pas nouvelle. Nos collaboratrices retraitées peuvent elles-mêmes en témoigner, car il y a près de quarante ans, l'Algérie avait déjà connu une importante vague d'expulsions de missionnaires étrangers.
De 1947 à 1971 par exemple, sœur Emmy Gisler était au service de notre église en Algérie et travaillait comme infirmière, évangéliste et responsable de groupes de femmes à ll Maten et à Alger. Le 8 mars, elle a fêté son centième anniversaire à la maison de retraite de Rämismühle près de Winterthur. Nous la félicitons de tout cœur et lui souhaitons de riches bénédictions de la part du Seigneur !
Même Louise Werder avait été engagée dans notre église en Algérie et avait dirigé un atelier de couture jusqu'en 1970 à Alger. Lors de la rencontre de Connexio du 1er mars 2008, elle a pu raconter à de nombreux auditeurs et auditrices comment elle avait été arrêtée à cette époque, jetée en prison et expulsée peu après. Elle a ensuite été appelée au Congo (RDC) où elle oeuvre encore aujourd'hui pour le compte de l'EEM. Elle a fêté son 88ème anniversaire le 2 février 2008 en Suisse, mais envisage à nouveau de retourner à Lubumbashi dans quelques semaines. A elle aussi nous souhaitons beaucoup de bénédictions dans son infatigable engagement.
La suiteAlgérie aujourd'hui
La loi de l'exercice des cultes religieux pour les non-musulmans qui est parue en 2006 est censée garantir la tolérance et le respect des différentes communautés religieuses. Officiellement, les communautés chrétiennes enregistrées peuvent poursuivre leur vie communautaire dans leurs locaux habituels, mais les actions missionnaires ne peuvent avoir lieu en dehors des murs de l'église. La situation s'est cependant singulièrement détériorée lors des dernières semaines, et la campagne médiatique de dénigrement n'y est certainement pas étrangère. Trois chrétiens évangéliques ont été accusés d'avoir tenté de convertir des musulmans à la foi chrétienne et d'avoir offensé le prophète, puis condamnés à trois années de prison et à une forte amende chacun, sans pour autant avoir été entendus par la justice. Un prêtre catholique qui a célébré une messe pour des immigrants illégaux, a été condamné à une année de prison, et à la fin février, le pasteur américain retraité de l'EEM, Hugh Johnson, qui a vécu plus de quarante cinq ans en Algérie où il rendait encore quelques menus services, a été mis en demeure de quitter le pays sous quinzaine. Grâce à l'intervention de plusieurs personnalités, et après deux semaines d'angoisse, son recours a toutefois été accepté et pour le moment il pourra rester en Algérie.
Conduits par l'archevêque Henri Tessier, les évêques catholiques d'Algérie ont rencontré fin février le ministre des Affaires Religieuses afin de lui exprimer leurs inquiétudes face au développement de la situation des chrétiens en Algérie, mais également pour exprimer leur solidarité à l'égard du pasteur Hugh Johnson et faire rapporter la mesure qui l'a frappé.
...
Prions pour nos dirigeants d'église afin que dans cette situation difficile ils soient inspirés et conduits pour prendre les bonnes décisions.
Serbie - Kosovo - Macédoine
Le Kosovo a proclamé mi février 2008 son indépendance qui entre-temps a été reconnue par de nombreux pays comme p.ex. les USA, l'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne et la Suisse. La déclaration d'indépendance du Kosovo et sa reconnaissance par les pays occidentaux ont directement causé un sentiment d'impuissance chez les serbes concernés, mais en même temps des sentiments de révolte et de haine. Même en Macédoine où officiellement 25% des habitants sont des albanais, la nouvelle situation au Kosovo a provoqué des inquiétudes et des colères. Carol Partridge, missionnaire de l'EEM en Macédoine écrit dans un mail qu'elle est reconnaissante pour ses amis macédoniens qui savaient faire la différence entre la politique américaine et les américains eux-mêmes. Une fois de plus il apparaît combien la situation dans les Balkans est tendue et qu'il faudrait peu de chose pour déséquilibrer le tout. Nous vous appelons à prier avec nous pour la paix et la réconciliation et pour que les 27 églises EEM en Serbie et en Macédoine ainsi que quelques églises sœurs au Kosovo puissent également y contribuer en ces jours difficiles. Elles ont besoin de notre intercession et de notre solidarité pour leur fortification.
Cambodge, Bolivie et Zimbabwe
Ces trois pays sont en permanence sur notre liste de prière car ils ont quelque chose en commun, il s'agit des nombreuses personnes qui y vivent dans une grande pauvreté et doivent constamment lutter pour leur survie ou encore s’inquiéter pour leur subsistance économique. Les médias en parlent si peu, et c'est donc grâce à notre réseau et nos églises partenaires que nous-mêmes sommes informés de manière continue sur la situation actuelle.
Cambodge: Le pasteur Siegfried Peter et Daniel Keo étaient fin janvier à Phnom Penh et à Santepheap. Peter Siegfried a animé des cours lors d'un séminaire pour de nouveaux diacres et pasteurs destinés à des échanges d'expérience et des approfondissements des savoirs en rapport avec les charges des responsables de paroisses. Comme l'église au Cambodge est assez jeune, il est encore nécessaire de faire appel à des étrangers pour de telles missions.
Bolivie: L’évêque Carlos Poma de Bolivie était en visite chez nous à la fin février et nous a parlé de la situation difficile que connaît son pays qui est à la veille d'une possible scission. Les habitants riches vivant dans le bas du pays près de Santa Cruz ne souhaitent plus aider la population indigène et partager avec les pauvres de la région de l’Altiplano. Là-dessus se greffe encore une lutte de pouvoir entre les industriels d'origine espagnole et le président indigène Evo Morales. Et comme si cela ne suffisait pas, la population est en plus frappée par des intempéries qui ont causé en février de très fortes inondations dans toutes les régions du pays.
Zimbabwe
: Lors de la rencontre Connexio du 1er mars, Claire Meier a rendu compte de sa visite de l'année dernière et de ses contacts personnels au Zimbabwe. Fin mars auront lieu des élections nationales, mais personne ne croit qu'elles puissent se dérouler de manière honnête. Le président Mugabe se présente encore une fois pour une mandature mais refuse toute présence d'observateurs étrangers. La crise économique de ces dernières années et la pratique du gouvernement de faire usage de la planche à billets pour financer les dépenses des biens publics a conduit à une dévalorisation sans pareil du dollar zimbabwéen. L'inflation se chiffre de ce fait à 66'212 %. Le pays s'enfonce dans le chaos!
Chère lectrice, cher lecteur, que nous reste-t-il à faire si ce n'est de prier? Je vous remercie pour votre encouragement et votre soutien au travail de Connexio. Avec votre contribution nous pouvons au moins fixer des repères pour l'espérance et montrer à nos frères et sœurs dans tous ces pays en souffrance que leur destin ne nous est pas indifférent.
Avec mes amicales salutations,

Andreas Stämpfli, secrétaire général Connexio
Envoi des dons en France:
Par chèque libellé à l'ordre de l'UEEMF-Connexio adressé à Mme Joseline Waechter
24, rue du 9ème Zouaves, F-68140 Munster
(avec mention «Connexio»)
Traduction: Emile Fath

____________________________________________________-

« J'avais soif et vous m'avez donné la vie »


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"