Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 09.05.2008   Retour à l'aperçu

France, Chamaloc : Assemblée Générale de l’UEEMF les 5/6 avril 2008

[Credits] Par JP Waechter

Entrée en matière

L’Assemblée générale de l’UEEMF a eu lieu du 5 au 6 avril 2008 à la Maison du Rocher de Chamaloc (Drôme) en présence d’une centaine de délégués d’églises locales.
Samedi le 5 avril, 15 heures, le président ouvre la séance, salue l’évêque Patrick Streiff et les délégations présentes une à une, ainsi que les invités, dont une forte délégation de l’Eglise méthodiste unie de Côte d’Ivoire (EMU-CI) de Paris.

Méditation
Etienne Rudolph base sa méditation sur les mésaventures survenues au jeune Eutyche (Actes 20,7-12) assis sur le rebord de la fenêtre, autrement dit, à moitié dehors, à moitié dedans, un pied dehors, un pied dedans avant de faire une chute. Image et paradigme de la position possible des croyants : être à la fois à l’intérieur et à l’extérieur, avoir un œil à l’intérieur et un autre à l’extérieur. Etienne Rudolph met en garde l’assemblée contre le syndrome du rebord de fenêtre. Les fenêtres ont pour nom hésitations, paresse et critiques. À force de lorgner vers l’extérieur, on risque de tomber de haut tout comme Eutyche. La solution consiste à assumer résolument nos engagements respectifs dans l’église et lui apporter un soutien constructif. Laissons Dieu renouveler notre vision et notre engagement dans son église. 3 pistes :
Mettre la Parole de Dieu au centre,
Ensemble, nous mettre à son écoute
Annoncer en parole et en actes cette parole.

Finances de l’UEEMF

Le budget 2008 est adopté moyennant 7 abstentions sous une salve d’applaudissements.

Le rapport du président
Exhortation

Le président Bernard Lehmann place son rapport sous le signe du jeune Samuel qui a appris à privilégier l’écoute du Seigneur. Sa prière sous-tend tout son rapport : « Parle, ton serviteur écoute » (1Sa 3.10). Bernard Lehmann décrit l’UEEMF comme une mission à l’écoute du Seigneur à l’image de Samuel. Son corps pastoral et laïque motivé poursuit la mission que lui confie le Seigneur : “faire des disciples pour transformer le monde, sauver des âmes et répandre la sanctification parmi toutes les nations”… Il exprime sa reconnaissance pour le ministère de chacun qui participe au développement de l’Union et souhaite responsabiliser les églises locales au soutien de l’église globale, au financement des postes pastoraux présents et à venir.
Il constate à quel point il est difficile de nos jours de trouver les créneaux communs pour rassembler les commissions et suggère que soient redécouverts les réflexes de l’engagement actif dans l’église : avoir des oreilles et des mains de disciples. Le renouvellement des instances dirigeantes de l’Union est à ce prix. Autre souci, que les décisions prises par le CD soient accueillies et appliquées dans les conseils et les églises locales. « Que Dieu nous garde de glisser dans l’individualisme et nous maintienne solidaires ». Il tient pour un défi que l’on s’accorde ensemble autour de Jésus. Si chacun reste sur ses positions, personne ne peut avancer. Le développement du Projet Vie dépend de l’engagement responsable de chacun.
Par ces paroles fortes, le président entend renforcer l’unité et l’union, faire prévaloir la voie de Dieu à suivre et la voix de Dieu à entendre.

Autres points
BL passe en revue le travail accompli par les diverses commissions avant d’évoquer la relation de l’Union avec la Conférence Annuelle.
Il rappelle ainsi qu’en 2007 le profil de l’EEM a été élaboré en concertation avec la base. Ce document met en lumière divers aspects de la mission de l’Église Il est convenu que les églises locales réfléchissent dans les 3/5 prochaines années sur la manière dont elles transmettent l’amour de Dieu en paroles et en actes et s’engagent pour le bien de toutes et tous dans la société….

Conclusion
Le président achève son rapport comme il l’avait commencé par une brève mais forte exhortation : l’église doit se développer harmonieusement, croître en fonction de buts préalablement établis, dont le projet Vie, qu’il venait de présenter tout à nouveau dans le détail. L’Église est un corps vivant appelé à développer de façon équilibrée la communion fraternelle, l’enseignement, l’adoration et l’évangélisation. Ce corps ne demeurera un corps vivant que s’il tiendra fermement à la doctrine, à la discipline et à l’esprit initial.
La bénédiction clôt son rapport.

Discussion en groupes
Des discussions ont lieu en petits groupes de 3/4 personnes sur la base d’un questionnaire, dans le but de savoir comment appliquer le Projet Vie dans chaque église locale.

Elections
Les candidats sortants laïques Colette Guiot et les pasteurs Grégoire Chahinian, Willy Funtsch, Etienne Rudolph et Jean-Philippe Waechter ont été réélus. Marc Berger a été élu pour la première fois comme laïque.

Règlement intérieur
L’AG adopte le nouveau règlement intérieur après discussions et moyennant un amendement touchant la couverture sociale des pasteurs : “Toute modification volontaire de la couverture sociale des pasteurs est de la compétence de l’AG ordinaire”.

Divers
Le surintendant Daniel Nussbaumer informe l’AG des travaux et des soucis de la commission des ministères à l’heure où quatre pasteurs entament leur ministère dans l’Union et où plusieurs autres s’y préparent.
Il partage aussi des informations précises sur l’église en Algérie dont la vie se complique après un commencement d’application de l’ordonnance sur les cultes non-religieux, très restrictive en matière de liberté de culte. Les lieux de culte sont l’objet de fermeture en Kabylie surtout, les églises d’Alger, d’Oran et de Constantine poursuivent leurs activités sans être inquiétées.
Hugh Johnson, bien qu’il ait été actif en Algérie plus de 45 ans, a été frappé d’une mesure d’expulsion.
Sur l’initiative du pasteur Claude Grunenwald, des journées de prières et de jeûne sont organisées à Landersen du 2 au 4 mai en faveur de l’Église d’Algérie.
Il évoque aussi les relations pleines de promesses de l’UEEMF avec diverses églises méthodistes étrangères implantées à Paris, l’église chinoise méthodiste, l’église méthodiste pakistanaise et enfin l’Église Méthodiste Unie de Côte d’Ivoire, EMU CI, qui représente un potentiel de 3 000 méthodistes ivoiriens sur Paris.
Le surintendant présente la délégation ivoirienne présente à l’AG.

Landersen
Le président de l’association Centre de vacances Landersen, Martial Kedaj revient sur l’année écoulée riche en événements difficiles en louant le Seigneur pour l’issue heureuse qu’il a donné au centre. L’association est en train de redresser sa situation financière. Grâce à la mobilisation des bénévoles à tous les niveaux jusque dans la prière et le jeûne, la situation se redresse progressivement. Le centre a reçu dans l’intervalle plus de 35 000 € de dons, les bénévoles y ont consacré des milliers d’heures, en sorte que le centre atteint l’équilibre financier à ce jour. Et surtout les troupes retrouvent le moral. Des travaux titanesques ont été entrepris entre-temps, 22 portes ont été changées avec une vingtaine de bénévoles en l’espace d’une semaine. Enfin le centre a procédé à la nomination d’un directeur en la personne de Klass Jan van der Voort. Il était engagé précédemment dans une œuvre de jeunesse chrétienne aux Pays-Bas avec son épouse originaire de Munster. La mobilisation de tous reste requise pour la suite. À commencer dans la prière.

Librairies Certitude
Solange Mast transmet à l’AG quelques nouvelles concernant l’œuvre des Librairies Certitude issue de notre Union d’églises. Le réseau de librairies existe depuis 30 ans, à partir de l’initives de 2 missionnaires. Aujourd’hui le réseau comprend 6 librairies (Metz, Sélestat, Mulhouse, Colmar, Munster et Anduze). En 2007, le fonds de commerce de Metz et de Munster a été vendu et la SARL est devenue une association sans but lucratif. Le CA formé depuis rassemble des croyants issus de différents milieux évangéliques, dont plusieurs méthodistes : Paul Dalmann, Elise Pennel et Nicolas Mornet comme deux permanents, Pierre Patient et Elisabeth Saurel.

Projet Vie — Dynamique de l’église de Colmar
En l’absence du pasteur en pleine convalescence après une opération, Evelyne Marques évoque la vie de l’église de Colmar, qui malgré sa petitesse actuelle entend poursuivre sa mission localement. L’’église prie pour que Dieu lui envoie des personnes prêtes à s’investir dans le temps, pour un temps parmi elle Sans l’obligation pour autant de déménager ni de changer de travail. L’idée est de renforcer l’église locale de Colmar. Il ne s’agit pas de relever le défi du renouvellement de l’église locale. Ce projet appelle le soutien de l’Union dans la prière.
L’EEM de Colmar qui a bénéficié de l’offrande de construction l’année dernière exprime sa reconnaissance pour la solidarité dont elle a été bénéficiaire.

Veillée de prière
Jean Ruben Otge et l’église d’Alès terminent la soirée par une veillée méditative ponctuée de prières et de chants.

Culte
Le culte du dimanche matin sera animé par des membres de l’église de Montélimar et le message sera apporté par l’évêque Patrick Streiff à propos de l’actualité et de la pertinence des règles générales de l’EEM : ne pas faire le mal, faire le bien et rester dans l’amour de Dieu...

. -le rapport du président Bernard Lehmann http://ueem.umc-europe.org/ueem/AG2.html;
. -le message de l’évêque Patrick Streiff sur l’actualité des règles générales de l’EEM - éviter le mal, faire le bien et demeurer dans l’amour de Dieu http://ueem.umc-europe.org/ueem/AG3.html;
. -le rapport de Martial Kedaj sur la vie du centre de vacances Landersen http://ueem.umc-europe.org/ueem/AG4.html


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"