Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 02.05.2007   Retour à l'aperçu

L’Eglise Evangélique Méthodiste en décroissance ou en croissance selon l’endroit

[Credits] Tandis que l’Église Évangélique Méthodiste est en régression aux États Unis, ses congrégations dans le Tiers-Monde connaissent une croissance explosive.

Au cours de la dernière décennie, le nombre des Évangéliques Méthodistes à l'extérieur des États-Unis a plus que triplé. Le district le plus grand que compte la dénomination est maintenant formé par la Côte d'Ivoire, pays d'Afrique occidentale. À la prochaine réunion de la Conférence Générale 2008 au Texas, la parole des délégués d'outre-mer pèsera comme jamais sur l'avenir de l'église - ils seront bien 30 % à venir de l'étranger.

"On observe actuellement que le christianisme continue à grandir comme un phénomène global et le fait est que les dénominations qui se comprennent essentiellement comme étant nord-américaines ont besoin d'élargir leur approche," a dit William Lawrence, le doyen de la Faculté de Théologie Perkins, un séminaire méthodiste à Dallas.

Presque 8 millions d'Évangéliques Méthodistes sont maintenant aux États-Unis, et quelque 3.5 millions d’autres sont membres de l'EEM à l'étranger. La dénomination est la troisième en taille aux États Unis derrière les Catholiques Romains et les Baptistes du Sud et ce sont surtout des fidèles de classe moyenne qui remplissent les bancs des églises américaines.

Mais si les choses suivent leur cours, dans les décennies à venir, les Évangéliques Méthodistes proviendront en majorité de l'Afrique. Si l'EEM s'étend en dehors des États Unis, la fréquentation de l'EEM aux États Unis a diminué de 19 % depuis les années soixante-dix.

Signe des temps, la haute cour de l'Église Évangélique Méthodiste, présentée aussi comme le Conseil Juridique, tiendra une session aux Philippines ces jours-ci. Ce sera la première réunion à l'extérieur des États-Unis.

Beaucoup de membres de l'Église ayant l'esprit missionnaire voient ces nouvelles attaches à l'étranger comme un cadeau. Et comme le démontre l'expérience d'autres groupes protestants, il faut aussi s'attendre à des conflits. Les chrétiens à l'étranger (N.D.L.R. non-américains) ont été profondément sous l'influence de missionnaires très zélés qui leur ont apporté la foi. Dans le Tiers-Monde, l'enseignement traditionnel de la Bible n'est pas mis en doute - il est accepté.

Quand des Évangéliques Méthodistes débattent sur la manière dont ils doivent interpréter l'Écriture sainte sur des questions comme le salut ou l'orientation sexuelle, les délégués venus de l'étranger (N.D.L.R. non-américains) plaideront avec force pour des positions conservatrices.

"Les délégations africaines défendent une approche conservatrice sur les questions de l'homosexualité, observe-t-on déjà," a dit l'Évêque Évangélique Méthodiste à la retraite Dale White, un libéral qui a supervisé la publication du livre "Le méthodiste évangélique en danger : un appel au réveil," qui affirme que des groupes conservateurs essayent de prendre le contrôle de la dénomination.

"Au cours des deux dernières Conférences Générales, nous avons vu des délégués américains conservateurs s'empresser de faire cause commune avec les délégués africains qui croient très sincèrement qui trouveraient choquant dans leur contexte d’apprendre que l'Église Évangélique Méthodiste se déclare un jour favorable à l'ordination de personnes homosexuelles," déclare White.

Une semblable dynamique érode la Communion anglicane forte de 77 millions de membres dans le monde qui rassemble dans le monde les églises qui tirent leurs racines dans l'Église anglicane.

Ses provinces européennes et nord-américaines de tendance libérale, dont l'Église Épiscopalienne américaine, ont longtemps dominé la communion anglicane. Mais ces jours-ci, ce sont les plus grandes églises de la communion et celles qui connaissent la plus forte progression - sont largement conservatrices et africaines. La consécration en 2003 du premier évêque Épiscopal ouvertement gay, V. Gene Robinson du New Hampshire, a causé un tumulte qui menace de provoquer un schisme dans la famille anglicane.

Les tensions que l'on peut observer dans le méthodisme évangélique autour de la sexualité sont encore loin d'être aussi aiguës. Cependant, les défenseurs de la pleine homologation de ministres gays et lesbiennes n'ont pas cessé de défier l'interdiction de l'église (l'église interdit d'ordonner au ministère pastoral "des personnes qui pratiquent de façon avérée leur homosexualité") lors des rencontres nationales au cours des trois dernières décennies.

"Je pense que la Communion anglicane mondiale et ce qui arrive avec l'Église Épiscopale en Amérique - que toute cette dynamique peut instruire le méthodisme évangélique," a dit Maxie Dunnam, le président du Séminaire Théologique Asbury à Wilmore, Ky., qui a travaillé largement avec des Méthodistes à l'étranger. "La question est de savoir quelle sera notre perception à venir en tant qu’église mondiale.? »...

À travers son porte-parole, l'Évêque Évangélique Méthodiste Benjamin Boni, à la tête de la Conférence Annuelle de la Côte d'Ivoire, a décliné toute interview en raison de la session du Conseil Juridique de cette semaine.

Le jury va déterminer la taille de la délégation de la Côte d'Ivoire à la prochaine Conférence Générale et Boni a refusé de s'exprimer publiquement pour ne pas influencer le jury par son commentaire dans la décision qu’il s'apprête à prendre, déclare son porte-parole.

Mais l'impact du district de la Côte d'Ivoire sur les Évangéliques Méthodistes est clair. Avec environ 700,000 membres, c'est devenu la conférence Évangélique Méthodiste la plus grande du jour où elle a rejoint l'Église en 2004, après avoir été des années durant une Église indépendante. Les leaders d'église de la Côte d'Ivoire sont si passionnés de leur foi qu'ils envoient des missionnaires à d'autres nations africaines.

Le mois dernier, 14,000 membres de l'Église ivoirienne ont rempli un stade sportif d'Abidjan pour un culte commémorant leur association avec les Évangéliques Méthodistes au Texas. Une foule de quelque 3,000 personnes a écouté à l'extérieur du stade pendant les quatre heures de chant et de prière que durait la célébration, selon l'Évêque du Texas Janice Riggle Huie, qui a prêché lors de ce culte.

"Les gens ont ainsi faim d'entendre la parole de Dieu," a dit Huie. "La croissance dans les pays en voie de développement, en particulier dans l'hémisphère sud, dépassera certainement la croissance aux États-Unis pour très longtemps."

Traduction : eemni


Source: Associated Press/beliefnet.com

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"