Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 05.06.2007   Retour à l'aperçu

France, Paris : visite des instances de la Fédération Evangélique de France au directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur

[Credits] La FEF reçue par M Jacques Gérault, directeur du cabinet du ministre de l'Intérieur, ministre des cultes, le vendredi 11 mai. Cette rencontre avait été sollicitée par le Président Dany HAMEAU dans le but de faire connaître de manière objective les Protestants Evangéliques à l'équipe du ministre actuel de l'Intérieur. Les objectifs étaient de montrer que les contours de la foi évangélique sont identifiabl, et que les évangéliques affirment leur représentativité à travers le Conseil National des Evangéliques de France. Un point plus technique sur les suites du rapport Machelon a été également évoqué.

M Gérault, très intéressé par les informations apportées, a affirmé tout de suite solennellement qu'il était infamant d'accoler le mot « secte » à une religion ou à ses rameaux, dès lors que les mouvements que la FEF représente respectent les libertés fondamentales et la Constitution. Découvrant les dernières statistiques sur le monde évangélique réalisées par Daniel LIECHTI (intégrées dans l'Annuaire Evangélique 2007 à paraître ces jours-ci), il a constaté le poids de l'histoire sur la répartition des églises dans notre pays et pris acte que le nombre d'évangéliques en France (environ 400 000) avoisine celui des musulmans pratiquants (500 000). Il a ensuite estimé que « le CNEF est un très bon moyen pour démarrer une coordination entre les différentes familles évangéliques tout en respectant vos nuances ».
Quant aux suites à donner au rapport Machelon, M Gérault est certain que ce sera le premier chantier que le futur prochain ministre aura à entamer dans le domaine des cultes. Nous lui avons indiqué la disponibilité de la FEF et plus largement du CNEF pour participer à ces travaux.
Le Directeur de cabinet est de lui-même revenu sur la question de l'enquête des RG pour dire qu'il reconnaissait que la commande avait été mal rédigée et qu'il était scandaleux pour le ministère de connecter le mot secte aux mouvements que nous incarnons.

Il a également précisé que les évangéliques sont loin de poser un problème au Ministère de l'Intérieur et des Cultes et que son problème n°1 est le développement d'un Islam radical souterrain en France.
Manifestement connaisseur du milieu protestant, il a enfin terminé en déclarant que tout ce qui est fait pour élever le coeur de l'homme, pour participer à susciter des interrogations dans le coeur de chaque individu, est positif pour nos concitoyens.

Clément DIEDRICHS, Secrétaire Général de la FEF

18 mai 2007


Source: Vox Dei

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"