Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 19.01.2007   Retour à l'aperçu

COE: dans un message sur les années à venir, Samuel Kobia suggère un ordre du jour pour le "christianisme oecuménique"

[Credits] "C'est ensemble que nous trouvons notre place dans le monde", écrit le secrétaire général du Conseil œcuménique des Eglises (COE) aux Eglises membres et aux partenaires œcuméniques du COE dans son message sur les priorités des années à venir.

"Notre vocation est d'être un peuple dont les membres recherchent et servent le Christ ensemble, d'être des Eglises qui vivent dans la promesse de l'amour de Dieu transformateur du monde"
, dit le pasteur Kobia. Son message, publié à l'occasion de l'Epiphanie, porte sur la période allant jusqu'en 2013 (conformément aux plans établis par la Neuvième Assemblée du COE l'année dernière au Brésil).

Le "christianisme œcuménique pour le 21e siècle", déclare le secrétaire général, se fonde sur cette expérience commune du Christ et sur "la compréhension commune d'un monde partagé avec toute l'humanité".

Samuel Kobia note que les Eglises doivent répondre à de nombreux défis mondiaux, dans des domaines tels que les droits humains, la sauvegarde de la terre et de son climat, et la lutte contre la violence. "Dans bien des cas, fait-il remarquer, les Eglises devront trouver de nouveaux moyens de témoigner dans le monde. Nous devrons prier pour l'unité et la rechercher, notamment en œuvrant en faveur de la justice et de la réconciliation et en mettant en place des partenariats interreligieux pour agir ensemble sur les questions difficiles."

Se référant aux six nouveaux programmes qui constitueront le cadre des activités du secrétariat du COE, le pasteur Kobia voit dans le COE "l'instrument mondial de cette communauté fraternelle".

"Si, dans notre monde, beaucoup de choses nous éloignent les uns des autres, les occasions de trouver notre force dans l'unité sont peut-être plus grandes aujourd'hui que jamais"
, écrit le secrétaire général. "La vie nous est donnée non pas pour que nous adoptions un comportement dominateur ou égocentrique, mais pour que nous favorisions le partage, la reconnaissance, la convivialité et la joie", ajoute-t-il avant de constater: "Nous devons trouver ensemble notre place dans le monde, inspirés par notre foi en Dieu et soucieux de notre tâche d'Eglises au service du monde."

15/01/2007


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"