Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 10.02.2007   Retour à l'aperçu

Allemagne: la Constitution doit mentionner le fonds chrétien de l'UE selon Angela Merkel

[Credits] La chancelière allemande Angela Merkel estime que le projet de loi fondamentale n'accordait pas, en l'état, suffisamment d'importance au rôle du christianisme en Europe.

"J'aurais préféré que l'on reconnaisse plus clairement les racines chrétiennes de l'Europe"
, déclare Merkel dans une interview à l'hebdomadaire Focus.

Merkel, fille de pasteur qui dirige l'Union chrétienne-démocrate (CDU) et assume la présidence tournante de l'Union européenne, compare le projet de Constitution européenne à la Loi fondamentale allemande, qui se réfère à la responsabilité de chacun envers Dieu et envers le peuple.

L'année dernière, Merkel avait déjà été au nombre des hommes politiques européens qui avaient fait campagne en faveur d'une référence explicite aux valeurs chrétiennes de l'Europe.

Le projet d'inclure la mention du rôle du christianisme en Europe avait été, à l'origine, bloqué par le président Jacques Chirac.

Certains responsables allemands espèrent que le ministre français de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, qui juge trop rigide en France la laïcité, soutiendra, s'il était élu président, l'inscription de la référence au christianisme dans la constitution européenne.
Sarkozy, dans le même temps, est hostile à une adhésion à l'UE de la Turquie, pays laïque mais dont la population est musulmane, à l'Union européenne. Sa position rencontre de nombreux échos favorables chez les conservateurs de Merkel.

samedi 20 janvier 2007


Source: Reuters/L'Express

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"