Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 21.12.2007   Retour à l'aperçu

Etats Unis : LE PRESIDENT BUSH PRONONCE UN DISCOURS DANS UNE ÉGLISE METHODISTE A L’OCCASION DE LA JOURNEE DE LUTTE CONTRE LE SIDA

[Credits] Le président Bush a prononcé un discours le 30 novembre en l'église évangélique méthodiste du Calvary à Mt. Airy au Maryland à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida. À cette occasion, il a dévoilé son intention de se rendre en Afrique au début de l'année prochaine accompagné de son épouse, pour affirmer l'engagement des États-Unis dans la lutte contre le sida.
"Je me réjouis à l'idée de constater sur place les résultats de la générosité de l'Amérique et d'assurer à nos amis qu'avec les États-Unis d'Amérique, ils ont un partenaire solide", a-t-il dit lors d'une visite à une église méthodiste dont les membres se consacrent aux enfants orphelins de parents morts du sida.

Dans son discours, le président Bush a salué l’action caritative entreprise par cette communauté locale en faveur des orphelins du sida en Namibie : «L'été dernier, des bénévoles de cette église se sont rendus en Namibie pour travailler dans un foyer pour orphelins du sida. Pensez à cela : des habitants de cette partie du Maryland ont décidé d'eux-mêmes de s'en aller dans une terre lointaine pour aider des orphelins, pour leur témoigner leur affection et pour les inspirer par leur compassion. Les groupes confessionnels tels que ceux-là sont les fantassins des armées de la compassion. Ils parviennent à modifier les comportements en changeant les cœurs, et ils contribuent à vaincre cette épidémie, une âme à la fois» (Voir le discours en intégral %1%). Il a rendu hommage à Martha Chilufya partie fonder, il y a huit ans, en Zambie le Centre Mututa, pour honorer son mari mort du sida. Aujourd'hui, ce centre prend en charge plus de 150 patients. Son épouse Laura et leur fille Jenny ont visité récemment ce centre. Les enfants leur ont entonné un chant qui leur est allé droit au cœur : « Dieu, tu es vraiment là, quand je prie, quand je pleure, quand je suis malade, tu es là. » Un hommage appuyé de la part du président à l’engagement solidaire de ces chrétiens par-delà les frontières et les continents au nom de l’amour du Christ.

Les orphelins du sida
Le village des enfants de Sion situé à Katima Mulilo, le long du fleuve Zambèze en Namibie, accueille 55 orphelins du sida. Il a été financé et construit par des volontaires de l’église évangélique méthodiste Mt. Zion en 2003.
Mt. Zion, qui donne plus de 40 de ses offrandes à des missions, fournit les finances nécessaires pour faire fonctionner l’orphelinat, soit quelque $ 14 000. Des équipes de volontaires, comme ceux de cette communauté du Calvary, partent visiter ces enfants, leur apportent un enseignement, font la cuisine et jouent avec eux sur les 17 hectares de la propriété.
Meeks est une missionnaire originaire de la communauté du Mt. Zion partie fonder et diriger avec son mari, Gary (mort entre temps), le Village des enfants de Sion. Cinq ans lui ont été nécessaires pour trouver des couvertures pour l’ensemble des enfants, a-t-elle rapporté à Bush, lequel a eu des larmes aux yeux quand elle lui a appris que six enfants étaient morts du sida dans ses bras. "À moins de quatre heures de voiture du Village, on dénombre de 4000 à 5000 orphelins, ayant perdu des parents à cause du SIDA," a dit Meeks. "Le SIDA dévaste tant de villages. Regardez autour de vous et la mort est partout."
Le pasteur de l’église, le Rev. Craig McLaughlin et sa femme, Lisa, espèrent que d'autres églises aux États Unis et dans le monde reprendront comme modèle l’initiative de l’église du Mt. Sion et créeront à leur tour des orphelinats et d'autres œuvres. Il constate que ceux qui soutiennent cette entreprise humanitaire reçoivent plus qu’ils ne donnent. "Les enfants prient pour nous tout le temps. C’est ce qui fait la différence. C'est une bénédiction", a-t-il dit.

Les Etats Unis et la lutte contre le sida
George W. Bush a fait de la lutte contre le sida et le paludisme sur le continent l'une des grandes causes humanitaires de sa présidence. L’administration américaine a consacré plus de 129 milliards de dollars à la lutte contre le sida aux États-Unis et dans le monde. Ce plan a permis d’augmenter en Afrique subsaharienne le nombre de personnes bénéficiant de traitements antirétroviraux ; ils étaient 50 000 il y a cinq ans, ils sont passés aujourd’hui à 1,4 million. «C’est un bon début », affirme le président Bush.

L’enjeu n’est pas seulement sanitaire : "Quand nous soutenons les pays qui cherchent à remplacer le chaos et le désespoir par le progrès et l'espoir, nous réduisons la force d'attraction de l'extrémisme nous renforçons la sécurité de notre pays et nous nous faisons des amis qui se rappelleront toujours que les États-Unis étaient à leur côté quand ils en avaient besoin."

Pour l'occasion, la Maison Blanche a accroché sur sa façade un ruban rouge de plus de huit mètres haut symbolisant le combat contre le sida, et ce combat est vital pour tous ceux qui préfèrent la vie à la mort. Bush, qui est évangélique méthodiste, a paraphrasé à la fin de son discours un passage de l’Écriture Sainte, Deutéronome 30.19 : «Les Écritures nous disent :" J’ai mis devant toi la vie et la mort. Par conséquent, choisis la vie». Tous ceux qui combattent le sida ont fait le choix de la vie. Grâce à leur compassion et à leur courage, des millions de personnes qui voyaient cette maladie comme une sentence de mort envisagent à présent l'avenir avec espoir. Cette Journée mondiale est donc un jour important car c'est en ce jour que nous prenons la résolution de poursuivre notre travail de guérison et de rédemption. C'est un jour qui nous fait tendre vers le moment où le fléau du sida ne sera plus qu'une page d'histoire. ... Que Dieu bénisse votre travail, que Dieu bénisse ceux qui souffrent du sida, que Dieu continue de bénir notre pays».

L’EEM et le sida

L’évêque évangélique méthodiste John R. Schol de la région de Washington a salué l'appel lancé par Bush à trouver des fonds supplémentaires dans le cadre de cette lutte contre la pandémie du SIDA. La santé globale, a-t-il noté, est l'un des quatre ministères clé de l’Église Évangélique Méthodiste. "Nous nous sommes engagés à apporter l'espoir aux désespérés et à fournir une assistance aux quelque 33 millions de personnes dans le monde vivant avec le VIH/sida", a déclaré Scholie.

30 novembre 2007



-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"