Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 11.04.2007   Retour à l'aperçu

Côte d'Ivoire, Abidjan: Bishop Boni (Église Méthodiste unie), "il n'y a plus de place pour le désespoir et l'échec"

[Credits] Frères et soeurs, de même que Dieu a délivré le peuple juif après 430 ans de servitude, le Seigneur, en cette année 2007, a décidé de libérer définitivement la Côte d'Ivoire de la crise.

Tournons résolument les regards vers le Seigneur de la résurrection et de la vie. Celui qui fait toutes choses nouvelles. Il n'y a donc plus de place pour le désespoir et l'échec »
. Pâques, fête de la résurrection Jésus-Christ et de l'espérance, le Bishop Benjamin Boni a tenu à faire partager à tous les fidèles méthodistes, de la Cité de grâce de Koumassi, sa profonde foi en des lendemains qui chantent pour la Côte d'Ivoire. Le préau de cette assemblée, qui a abrité le culte d'adoration, s'est avéré trop petit pour accueillir tous les fidèles qui ont tenu à célébrer cet évènement essentiel de la chrétienté avec le premier de leurs bergers.

S'inspirant du texte biblique tiré de Jean 20,1-18, le Très Révérend Isaac Bodjé, secrétaire général de la Conférence, a exhorté les chrétiens présents à procéder à une véritable introspection personnelle en vue de s'engager à être des témoins fidèles du Christ ressuscité. Les Méthodistes, présents à ce culte, ont mis un point d'honneur à louer le Seigneur à travers des cantiques mélodieux de circonstance et des chants bien rythmés. Œuvre des chorales «Cité 1, 2 et 3» commises à l'animation. Les membres actifs ont aussi pris la sainte cène qui est le corps et le sang de Jésus- Christ.

Notons que la veille de Pâques, a été organisée à l'église Emmanuel de Port-Bouët 1, la deuxième édition de la journée nationale de prière en faveur de la paix en Côte d'Ivoire. Une foule nombreuse de fidèles venue des différentes communes d'Abidjan y avait pris part. Pendant plus de trois heures d'horloge, d'instantes prières ont été faites à Dieu en faveur de la nation ivoirienne. Les chrétiens méthodistes entendaient ainsi explorer la voie spirituelle pour le retour à la paix. Justifiant cette action, le Bishop Boni n'a pas manqué d'affirmer que «les seuls ennemis de la Côte d'Ivoire sont Satan et ses démons».

9 avril 2007


Source: allafrica/Fraternité Matin

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"